Sant Eustaquy

De Wikiscanthel
Repúblyca ed Sant Eustaquy

Drapeau santeustaquy.png

Armes santeustaquy.png

Données Politiques
Langues français
eustaqyan
Capitale Al Cyuttat
Type de Gouvernement République présidentielle
El Presidente Raul Valdés
Président du Gouvernement Raul Valdés
Ministre des Relations Étrangères Hector Cenuola
Relations avec la CSH Aucune / Pays disparu
Autres
Système économique n.c.
Bibliothèque aucune
Forum Ancienne place publique
Site Aucun

Localisationsanteustaquy.png

Le Sant Eustaquy (ou constitutionnellement «Repúblyca ed Sant Eustaquy»), fut un pays insulaire créé début janvier 2011 et situé en Mer Océane. Le pays sombra dans l'inactivité vers la fin de l'année 2014.

Géographie

Le pays était situé en Mer Océane sur l'ancienne île yssoise d'Hidrys.

À Al Cyuttat, on trouvait de tout. La ville contenait le Quartier des Ambassades, un poste de Police, un hôpital, un centre pénitentiaire, une base militaire, un arsenal, le marché et une agence immobilière. On pouvait également y trouver le bureau des chantiers et routiers. Aux alentours de la ville, se trouvaient des fermes, des ranchs et un camp de bûcherons, ainsi que des mines et une manufacture de tabac. Enfin, le bar «El Camynau» et le restaurant «El Buryttau» étaient populaires parmi la population. Le bureau d'avocats «Crany, Pauls et Camyza» y faisaient affaires et l'Hostel «El Myradaur» avec des résidences permettaient d'héberger les visiteurs et les touristes.

À Nauva Skanji se trouvait le Manoir Preradović hébergeant la Princesse réfugiée du Rileko. On y trouvait également un poste de Police, une clinique, une seconde base militaire et un marché. Le Bureau des Chantiers servait de gestion d'activités du secondaire et des résidences permettaient également d'héberger les uns et les autres.

Population

À Al Cyuttat, au pied de l'ancien Mont-Pharys, résidaient les Natifs Eustaquàs. Les réfugiés Rilekøens, pouvaient eux résider soit dans la ville de Al Cyuttat, soit dans la ville de Nauva Skanji, construite sur les ruines d'Ysrusalem.

Histoire

Pré-ludique

Le pays était constitué de «Natif Eustaquà». Ces personnes venaient du Cattalnau où les Eustaquàs étaient une minorité peut appréciée de la population. Un jour, le gouvernement religieux organisa un génocide en règle, et une émigration de masse eut alors lieu par la mer. Ainsi 753 Eustaquàs s'installèrent sur une ancienne petite île Yssoise abandonnée, ravagée quelques années plus tôt par un cataclysme. Cette installation a eu lieu début janvier 2011, et fin juin de la même année, la petite et nouvelle république s'était ouvert aux autres pays de l'Archipel.

Ludique

Début septembre 2011, une autre vague de «Réfugiés Rilekøens» arriva sur l'île par navire. Ces habitants avaient fui le Rilekø qui avait disparu dans un mini trou noir suite à une guerre contre une nation voisine (Grucas), elle aussi emportée fin 2010. Très rares étaient les survivants et 371 Rilekøens, dont leur Princesse, émigrèrent à Sant Eustaquy.

Le pays connut une époque trouble avec le Président Alfredo Tijuarez de la Faction Communiste. Ce dernier fut qualifié de «Boucher» par ses opposants. À sa mort, le pays mit à sa tête Raul Valdés de la Faction Intellectuelle.

Institutions

Exécutif

Le Palais Présidentiel était le lieu où résidait le Président du pays. Les anciens présidents connus sont:

  • Carlos Cabrera (Père fondateur)
  • Carlos Ruiz
  • Alfredo Tijuarez (dit «le Boucher» par l'opposition)
  • Raul Valdés

Au Palais s'y tenait également les réunions du Gouvernement. Le Gouvernement était composé de:

  • Ministère des Affaires Nationales: M. Luis Saco (octobre à décembre 2014)
  • Ministère des Activités Économiques: Mme Sheila Camyza (octobre à décembre 2014)
  • Ministère des Devoirs Sociaux et Culturels: M. Ezéchiel Fagne (octobre à décembre 2014)
  • Ministère des Relations Étrangères: M. Hector Cenuola (octobre à décembre 2014)

La Caserne Électorale était l'organe gouvernemental chargé de mener les élections dans le pays.

Législatif

Il n'existait aucune organisation législative organisée dans le pays.

Partis politiques

Si les partis politiques n'existaient pas officiellement, il existait, en revanche, des groupes de pression organisés appelés «factions»:

  • Faction Capitaliste: Luis Saco (chef), Ezéchiel Fagne (membre)
  • Faction Communiste: Monika Perez (cheffe), Ernesto Sanchez (membre), George Sillas et Alfredo Tijuarez - Président du pays décédé (anciens membres)
  • Faction Écologiste: Jandra Mikara (cheffe)
  • Faction Intellectuelle: Hector Cenuola (chef), Raul Valdés, Sheila Camyza, Néstor Lecuona et Alain Sabatta (membres), Cristobal Calombra - décédé et Carlos Cabrera - en prison (anciens membres)
  • Faction Militaire: Miguel Uragan (chef), Miguel Ramos et Edorel Gatline (membres), Alfredo Viola et Penultimo Cabrera - en prison (anciens membres)
  • Faction Nationaliste: Pablo Fernandez (chef), Dennis Crany (membre)
  • Faction Religieuse: Romario Acosta (chef), Sonja Kosaréis et Göran Basìc (membres)

Diplomatie

Le pays entretint des relations diplomatiques avec Sorabe et Armara. En revanche, un décret du 11 octobre 2014 fut pris contre la Francovie: «Suite aux méfaits suivants de la République de Francovie sur le Citoyen Eustaquà, Néstor Lecuona, Agent Diplomatique de la République de Sant Eustaquy : Maltraitance Physique, Détention Illégale, Tentative de Lavage de Cerveau» Article Unique : Tous les Francoviens, Francovéens, Francovanais (ou tout autre dénomination officielle d'une personne originaire de la République de Francovie) qui seront surpris sur l'île de Sant Eustaquy, que se soient à but diplomatique, touristique ou affairiste seront mis aux arrêts immédiatement, et jugé coupable par le Tribunal Présidentiel avec pour sentence une incarcération à vie, ainsi qu'une défécation de la victime sur les condamnés .

Économie

Transports

L'île possédait deux ports importants. À Al Cyuttat, on retrouvait le Port d'Al Cyuttat qui était le port principal du pays. Il s'y trouvait des Quais de Pêche et des Quais Traditionnels. C'est à ce port qu'arrivaient les immigrés, les touristes, les affairistes et les diplomates. Un bâteau des Croisières Scanthéloises y arriva d'ailleurs le 3 mars 2012 [1] après une escale en Jaminaica. Un service des Douanes s'y trouvait à seulement 300 mètres. Le Port de Nauva Skanji était le port secondaire du Sant Eustaquy. Il s'y trouvait des Quais de Pêche et Quai Militaire. Ce port n'était pas habilité à recevoir des visiteurs.

De plus, le pays possédait un aéroport, l'Aérodrome d'Al Cyuttat. Cet aérodrome était le seul de l'île. Il se trouvait juste 100 mètres derrière le service des Douanes. Il permettait l'atterrissage d'avions privés, de touristes, d'affairistes et de diplomates. Le Sant Eustaquy ne possèdait pas de compagnie aérienne, ni privée, ni nationale.

Relations avec la CSH

Le pays n'entretint aucune relation officielle avec la CSH. En revanche, des échanges économiques (arrivée d'un bateau des Croisières Scanthéloises purent exister. En 2018, le CMV a reproduit les armoiries et le drapeau du pays.

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Kolozistan - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois