Sverige

De Wikiscanthel
Royaume de Sverige

Drapeau sverige.png

Armes sverige.png

Données Politiques
Langues français
Capitale Hudiksvall
Type de Gouvernement Monarchie Constitutionnelle
Roi de Sverige, des Suiones, des Gotas et des Wendes SAR Karl XVI
Ersteminister Aikani Bolga
Utrikesminister Dennis Jaribsson
Relations avec la CSH Cordiales / Pays disparu
Autres
Système économique n.c.
Bibliothèque aucune
Forum Place Publique
Site n.c.

Localisationsverige.gif

Royaume nordique, la Sverige (ou Royaume de Sverige) avait un nom tirant ses origines du vieux norrois «Suiones», l'une des trois ethnies primitives du pays. Le sverigeois moderne admettait le mot "Suiones" pour le Trakt (province) de la capitale Hudiksvall. Mais l'ancêtre étymologique de ce terme était "Sverige", qui était admis comme nom du pays depuis le couronnement du premier Roi de Sverige en l'an 300. Le pays exista ludiquement de juillet 2008 à l'automne 2010.

Géographie

Le pays fut d'abord situé aux confins nord de l'Archipel. Il fut ensuite déplacé à l'est de l'île de Fradeu.

Organisation territoriale

Le pays était divisé en trois Trakts, régions ayant leur propre assemblées, les Assemblées Traktales.

Villes

  • Hudiksvall, Capitale Royale, historique, culturelle, politique, économique et financière du royaume.
  • Skara, ville portuaire en pleine expansion culturelle et économique. Plus grand port du pays, ainsi qu'un des plus notables centres de recherche de l'Archipel.
  • Våxjõ, ville montagneuse, habitée par des VIPs d'ordre national mais aussi international. Ville verte, calme mais desertée par les investissements économiques et culturels.

Climat

Les températures montaient rarement au delà de 20°C. Sans être un climat polaire, la moyenne des températures en été tournait autour de -5°C et en hiver autour de -15°C. Les Sverigeois aimaient avoir froid et étaient de grands fans de sauna. Ils supportaient très mal la chaleur et étaient de grands amateurs de batailles de boule de neige.

Population et démographie

Le pays était peuplé de 9 millions d'habitants. Peu élevée pour un royaume relativement grand en superficie, la population ne connassait aucun vieillissement et devait bientôt repartir à la hausse après plusieurs siècles de stagnation.

En effet, avant le couronnement d'Hugleik et l'arrivée des Sverigeois primitifs (les Suiones fondant Hudiksvall, les Gota fondant Skara et les Wendes fondant Vaxjö), c'est-à-dire avant que ces peuples ne colonisent vers l'an 297 cette île peuplée de Samies, la population avoisinait les 150'000 habitants. En l'an 297, ces trois ethnies arrivèrent en Sverige et s'unifièrent sous la même Couronne vers 300, pour atteindre donc une population d'un million d'habitants environ. Elle grandira progressivement sans acoups jusqu'en 1700, pour atteindre à cette époque la barre des 9 millions. Quelques guerres et épidémies auront toutefois eu raison de cette croissance mais de façon provisoire et peu accentuée.

La superficie du pays était de 331'000 km2 pour une densité assez faible de 27 habitants/km2. Hudiksvall (3 millions d'habitants), Skara (2 millions) et Vaxjö (1 million) concentrent une bonne partie de la population, le reste étant dispersé dans des exploitations agricoles ou dans de petits hameaux. À l'exception de Härryda entre Skara et Hudiksvall, la Sverige ne connait pas de ville moyenne.

Immigration

Le Royaume de Sverige était une terre d'asile pour de nombreuses personnalités. Sans toutefois accueillir les malfrats qu'elles extradait vers les nations où ils avaient commis leur forfaits, la Sverige avait une politique d'immigration totalement ouverte. Par exemple, le Prince Hendrick de Sheldor, dernier représentant de la Couronne syldave habitait dans le pays. Sa Mère habitait également à Vaxjö. Les anciens dirigeants hirokans, Mikhail Thanechenko (tellement bien intégré que cette ukhrainien était en très bons termes avec le Roi), un Roi showzien, ou encore le Premier Ministre étaient des immigrés.

Institutions

La Royauté

Sa Majesté Charles XVI Roi de Sverige, descendant direct du premier Roi de Sverige Hugleik, occupait une place centrale dans la société sverigeoise. Il était Roi de tout les Sverigeois et habitants de Sverige, et même s'il n'était plus monarque absolu, Charles XVI était incontesté, respecté.

Il existait autrefois des gauchistes immigrés voulant instaurer une république rouge, mais ils ne subsistaient plus dans le pays. Toute la famille royale était très médiatisée et inspirait beaucoup les Sverigeois. De très nombreux ordres nobiliaires et honorifiques existaient mais n'étaient plus régnant. Le seul ordre nobiliaire encore régnant était la Couronne de Sverige. Certains nobles d'alors étaient mêmes devenus pauvres ou impopulaires.

La Princesse Victoria était célibataire mais le Prince Charles-Philip était fiancé à Madlena de Norge. Le Palais Royal était un beau bâtiment sverigeois et le deuxième plus grand, après le palais royal d'Hudiksvall, le Palais du Peuple.

La Couronne de Sverige possédait une fortune inestimable et un patrimoine incomparable. Le Palais Royal était gardé par 14'000 Gardes Monarquiaux, soit 8% de la Garde Royale qui comprenait la police, l'armée, les pompiers, les ambulanciers, les sapeurs et le génie civil. Le Roi avait d'ailleurs la haute main sur les affaires de défense et de sécurité, c'était le seul domaine qui était resté uniquement entre ses mains. Cela rassure les Sverigeois qui craignaient une politisation de la défense et de la sécurité. D'ailleurs l'état-major de la Garde Royale se trouvait au Palais, dans la Salle Gustave VI. L'administration royale, composée d'une armée de conseillers et porte-paroles, presque tous nobles, était dirigé par Sa Majesté ou sa femme Silvia Reine de Sverige pour les affaires plus «domestiques». D'ailleurs, pour protester contre cela notamment, Silvia avait institué une Organisation Féministe MicroMondiale. La Couronne possédait aussi 98% du World Sverige, un Palace de très grand luxe à Hudiksvall.

Le Roi avait conservé un certain nombre de pouvoirs. Avant 1809, il régnait en monarque absolu, mais la constitution avait réduit ses pouvoirs à:

  • la Sécurité
  • la garantie de la Constitution (il pouvait exercer des pouvoirs de dissolution du Riksdag ou du gouvernement en cas de non-repect de la Constitution)
  • exercer des pouvoirs exceptionnels avec l'accord des 3/5 du Riksdag en cas de crise
  • l'organisation des grands évènementiels
  • garder la main haute sur la chose Royale (famille, Palais...)

Le Gouvernement

Le Gouvernement, dont le siège était à L'Hôtel Bernadotte, était composé ainsi:

  • Premier Ministre - Ersteminister, situé à la Place Skara
  • Ministre de l'intérieur - Darinneminister, situé à la Rue Fälskold
    • Conseiller à l'Intégration - Nimisõna nõuni
    • Conseiller à la Justice - Õiglus nõunik
  • Ministre des affaires sociales - Socialminister, situé à l'Esplanade du Roi
    • Conseiller à l'Education - Haridus nõunik
  • Ministre de l'économie - Vederlagminister, sis àla Place Jummark
    • Conseiller au commerce extérieur - Utrikesvederlag nõunik
  • Ministre des affaires étrangères - Utrikesminister, situ au Boulevard des peintres
  • Ministre de l'environnement - Miljominister

Législatif

Le Riksdag était le Parlement national du pays. Son nombre de sièges n'était pas fixe.

Première Législature

  • Président: Charles-Philip de Sverige / 349 sièges
    • Parti Social-Démocrate: 44 sièges
    • Parti Merksiste-Luniniste Sverigeois: 131 sièges
    • Union Sverigeoise: 174 sièges

Deuxième Législature

  • Président: Charles-Philip de Sverige / 249 sièges
    • Parti Social-Démocrate: 39 sièges
    • Parti Merksiste-Luniniste Sverigeois: 16 sièges
    • Union Sverigeoise: 194 sièges

Troisième Législature

  • Président: Charles-Philip de Sverige / 348 sièges
    • Parti Social-Démocrate: 174 sièges
    • Union Sverigeoise: 174 sièges

Quatrième Législature

  • Président: Bjorg Minkasson / 349 sièges
    • Parti Vert & Citoyen: 175 sièges
    • Parti Social-Démocrate: 174 sièges

Cinquième Législature

  • Président: Erika Nirkvas / 349 sièges
    • Parti Social-Démocrate: 116 sièges
    • Parti Vert & Citoyen: 117 sièges
    • Sverige Partiet: 116 sièges

Sixième Législature

  • Présidente: Sima Vasters / 348 sièges
    • Parti Social-Démocrate: 95 sièges
    • Center Partiet: 64 sièges
    • Parti Vert & Citoyen: 94 sièges
    • Sverige Partiet: 95 sièges

Septième Législature

  • Présidente: Sima Vasters / 347 sièges
    • Parti Social-Démocrate: 147 sièges
    • Parti Vert & Citoyen: 98 sièges
    • Sverige Partiet: 102 sièges

Judiciaire

Le Domstol (Palais de Justice) était la plus haute institution judiciaire du pays.

Politique

Partis

Les partis représentés dans le pays furent:

  • Center Partiet (CP): parti centriste social-libéral et favorable à une décentralisation administrative assez poussée, présidé par M. Hans von Andersen.
  • Parti Merksiste-Luniniste Sverigeois (PMLS): parti merksiste-luniniste, présidé par M. Sven Ollsson.
  • Parti Social-Démocrate (PSD): parti de centre-gauche, présidé par M. Bjorg Minkasson.
  • Parti Vert & Citoyen (V&C): parti écologiste situé au centre-gauche de l'échiquier politique, présidé par M. Nuut Kulusuk.
  • Sverige Partiet (SP): parti de droite conservatrice sur les questions économiques, présidé par M. Anke Våsterbottens.
  • Union Sverigeoise (US): parti du roi, pro-monarchique de centre droit. Le parti était présidé par le Roi Charles XVI.

Économie

Il y avait 53'000 exploitations dans le pays. Ces exploitations étaient sous la tutelle de l'Intertraktal Linacer Kompani, 60% de la surface de la Sverige était formée de champs appartenant à ces exploitations. On trouvait dans le détail 75% de ces champs en production de blé, 15% en production de seigle et 10% en production d'élevage. Dans l'élevage, on trouvait 70% d'ovins, 20% de caprins et 10% de bovins. Chaque exploitation était spécialisée dans une exploitation particulière. La surface agricole de Sverige était de 19'860'000 hectares, et chaque exploitation comptait 375 hectares. L'agriculture est gérée par les Trakts.

  • Blé - Exploitations: 39 750 - Surface: 14 906 250 hectares - Production: 6 000 000 tonnes
  • Seigle - Exploitations: 7 950 - Surface: 2 981 250 hectares - Production: 900 000 tonnes
  • Ovins - Exploitations: 3710 - Surface: 1 391 250 hectares - Têtes: 3 000 000
  • Caprins - Exploitations: 1060 - Surface: 397 500 hectares - Têtes: 900 000
  • Bovins - Exploitations: 530 - Surface: 198 750 hectares - Têtes: 425 000

Il y a 27'000 exploitations de pêche en Sverige. Elles étaient distribuée entre les trois villes:

  • Hudiksvall: 7'000 - 5 tonnes par exploitations par année en quota
  • Skara: 18'000 - 11 tonnes par exploitation par année en quota
  • Vaxjö: 2'000 - 850 kilos par exploitation par année en quota

Hudiksvall était une grande ville mais les quotas étaient faibles et la pêche était peu répandue. Skara était une ville totalement dévouée à la pêcherie. Vaxjö était interdite à la pêche dans presque tout le Trakt. La principale denrée poissonière est la morue. En effet, d'après le Ministère de l'Économie, plus de 99% de la pêche sverigeoise est constituée de morue.

  • Hudikvall: 35'000 tonnes
  • Skara: 198'000 tonnes
  • Vaxjö: 1'700 tonnes
  • Total: 234'700 tonnes

Médias

  • Informationen Dagblad, journal politico-satririque du Groupe Jaribsson Média. Ses rédacteurs en chef était Dennis Jaribsson et Anders Komsson.
  • Leek, journal conservateur sur l'actualité nationale et intermicronationale, dont le nom voulait dire «flamme» en sverigeois. Il était tenu par Anke Västerbottens.
  • L'Eclat de Sver, journal
  • Jaribsson Média Raadio (JMR), radio du groupe Jaribsson Média.
  • Sverige Television, télévision nationale publique.

Transports

L'Aéroport de Flygstad (FLY) était l'aéroport national et international du pays. Il était notamment relié à l'Aéroport International d'Aarosia (CSH) par la compagnie aérienne publique bi-nationale scanthélo-sverigeoise Air2S.

Culture

La Sverige se situait à l'époque contemporaine et ne connaissait pas de calendrier spécifique, à part le fait que le mois de février comptait 31 jours.

Gastronomie

Les Sverigeois vénéraient une boisson alcoolisée qui accompagnait tout leur mets: l'Aquativ. Composée d'alcool de patate à 40° et de 34 épices différents, l'Aquativ est fabriquée dans de grands domaines à travers la Sverige. Cette boisson était très proche dans sa création que l'Aakavit scanthéloise. L'année de production, le terroir et l'agencement toujours différent voire aléatoire des 34 épices rendaient cet alcool chaque année d'une couleur et d'un goût différent. Toutefois, la saveur générale de la boisson restait la même chaque année. Les Sverigeois étaient aussi fans du pain svérigeois très moelleux et cuisiné de mille et une façons. La panoplie fromagère était également respectable avec plusieurs dizaines de fromages majoritairement fait à partir de lait de vache et chèvre. Les Sverigeois prennaient toujours un gros petit déjeuner. Ils mangeaient également des Falukorv (saussices de porc) trempée dans du lait de brebis. Ce lait de brebis, ils en consommaient énormément car les vaches produisaient très peu. Les légumes étaient aussi de mise, avec les Artisokk (jardinière nordique, sans petit pois et avec des choux et beaucoup de poivrons; plat assez bourratif) et les Dalarna (poivrons noirs très populaires en Sverige). Ils ne mangeaient jamais de fruits ni de viande le matin, mais parfois du fromage. À midi, ils consommaient plutôt de la viande, seul repas ou ils daignaient en manger. Et quand ils en mangeaient, ils en mangeaient beaucoup car ils aimaient énormément certaines viandes en sauces. Le poisson était également un met très apprécié. On trouvait principalement de a morue, produite en très grandes quantité. Les dessert étaient des dessert pâtissiers, dont raffolaient les Sverigeois, tel que le le Rovärik

Écologie

L'écologie et la protection de l'environnement en Sverige restaient un domaine ou la population était mal informée. Les usines polluantes avaient presque toutes mise la clé sous la porte et les voitures étaient électriques, mais le peuple restait moins sensibilisé qu'en CSH par exemple.

Trois parcs naturels existaient:

  • Grimsõit: Le Grimsõit était un parc naturel sverigeois, situé sur la péninsule grimsienne. Le volcan central était le volcan Grims, dont voici la description lors d'un cours de l'Université Bernadotte:

«Vous le savez tous, le volcan Grims est une montagne volcanique du sud-ouest de Sverige. Il a un diamètre de plusieurs centaines de kilomètres, et est la cause de l'existence de la péninsule grimsienne, ou vivent près de 3000 personnes. Il est de type effusif, avec des coulées de lave lentes et pâteuses. Il faut savoir qu'il crée de nouvelles terres, tout en participant à la sécurité des gens, car il n'est pas dangereux. Il n'émet aucune nuée ardente, ou autre gaz toxique ou non, seulement des éruptions lentes et prévisibles. Et même si ce volcan fait partie de la mentalité des Sverigeois de par son importance culturelle, mais il n'est mentionné nulle part que ce volcan ait fait des morts. La température de sa lave est évaluée à 650°, c'est «froid». Le volcan ne s'est pas réveillé depuis 2001, et non pas 2002 comme le disent les journaux hirokans. Aussi, il risque de se réveiller à tout moment, mais encore une fois nous sommes capables de prévoir et rien ne presse car nous pensons qu'il n'y en aura pas cette année. Le volcan va faire l'objet d'une réserve naturelle, avec sa péninsule.»

  • Rabasõit: Le Rabasõit était un parc naturel sverigeois, situé au sud du pays, au sud du Trakt Suiones. Il s'agissait d'une zone maraiscageuse pleine d'animaux très particuliers.
  • Fjordsõit: Le Fjordsõit était un parc naturel sverigeois, situé au nord du pays, dans les fjords du Trakt Wendes.

L'Energie sverigeoise était exclusivement éolienne car le vent était souvent fort et abondant en Sverige. Plusieurs champs d'éoliennes existaient in et off-shore; il y avait donc également des éoliennes marines.

Pour les déchets, le Royaume posédait des incinérateurs propres, de dernière génération. Il ne rejetaient aucun rejet toxique, seulement de la vapeur d'eau. Tout était fait en sorte de préserver l'environnement.

Relations avec la CSH

La Sverige a pris contact avec la CSH par la visite du couple princier fin janvier 2009. Les deux pays nordiques ont constitué ensemble la zone ZELEN. Cela signifie que la Sverige et la CSH étaient des pays qui collaboraient le plus au niveau culturel et économique. À ce titre, les deux pays hissèrent leur drapeau national avec le Drapeau ZELEN systématiquement et presque partout.

La Sverige a proposé de créer la Régie Autonome des Transports Svérigeo-Scanthélois (RATSS), entreprise publique bi-nationale, qui mena sur la création d'une compagnie d'aviation bi-nationale, Air2s (Pour Scanthel et Sverige), portant cependant ni les couleurs scanthéloises, ni les couleurs svérigeoises, mais celles de ZELEN.

Les deux pays entretinrent des rapports plus que cordiaux, se soutenant mutuellement dans l'accomplissement de leurs tâches respectives et travaillant ensemble dans la zone ZELEN, afin de créer un Espace Nordique, permettant aux citoyens des deux pays de voyager sans aucune contrainte douanière. De plus, les deux pays pouvent exporter des entreprises locales dans l'autre pays, tout en respectant les règles et coutumes locales du pays hôte. Pour ces raisons, les liens qui unissaient la Sverige et la CSH furent très forts et uniques.

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Kolozistan - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Travna - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois