Esialie

De Wikiscanthel
République Esialienne

Drapeau EsialieCMV.png

Armes Inconnues.png

Données Politiques
Langues français
Capitale Esiapolis
Type de Gouvernement République théocratique
Grand Chef du Culte L'Archmage
Président du Gouvernement Mosay Falaria
Personne de Contact
Relations avec la CSH Pays disparu
Autres
Système économique n.c.
Bibliothèque aucune
Forum archives archéologiques numériques
Site archives archéologiques numériques

Localisationesialie.png

L'Esialie (ou République Esialienne), pays éphémère aujourd'hui disparu, était situé sur une des îles de l'archipel de Nautia, en Mer Océane. Le pays disparut en 2013.

Géographie

Sur les 6800 km2 de sa superficie, la faune et la flore de l'Esialie est tout à fait unique, et possède de nombreuses espèces. On peut citer par exemple le Lamaniak, un grand oiseau coloré qui est souvent associé au Dieu Phoenix, ou le Malangran, un petit rongeur dont la multiplication endémique a causé la propagation d'une peste terrible dans les débuts de l'histoire de l'île.

Organisation administrative et territoriale

L'ìle était divisée en trois régions apelées chacune par le nom de leur chef lieu :

  • Région d'Esiapolis;
  • Région de Falgar;
  • Région de Neotori.

Démographie

Sa population oscillait autour des 250'000 habitants et était composée pour les deux tiers d'autochtones, le tiers restant étant formé par les vagues successives d'immigration venues en particulier du sud de l'Archipel, de Nautia et du Krassland.

Religion

La religion majoritaire est le culte du Phoenix, plus couramment «Le culte». Le culte a joué un rôle important dans l'histoire ésialienne. En effet, l'Archmage, grand chef du culte, détenait un pouvoir exécutif fort en sa qualité «d'arbitre de la République». En effet, suite é une première république gangrenée par le vol et la corruption, le culte a pris le pouvoir avec le soutien du peuple.

Politique

Le pays était une république avec un Exécutif et un Parlement qui détenait le pouvoir législatif. Le président du gouvernement actuel est Mosay Falaria. Le siège du gouvernement était situé à Esiapolis, la capitale.

Drapeau

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Armara - Avaricum - Edoran - Francovie - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Kolozistan - Livadia - Ostaria - Sud-Ouest Démocratique
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois