Rileko

De Wikiscanthel
Monarchie de Rilekø

Drapeau rileko.png

Armes Rileko.png

Données Politiques
Langues Français et Rilekøìs
Capitale Skanji
Type de Gouvernement Monarchie Constitutionnelle
SAR Petar Preradović dit Petar 1er
'
Diplomatie Petar Preradović dit Petar 1er (Roi)
Relations avec la CSH Aucune / Pays disparu
Autres
Système économique ßypø(s) divisible en ƒenø(s)
Bibliothèque Bouquinner
Forum Rilekø Forum
Site S'y rendre

Localisationrileko.gif

La Monarchie du Rilekø était un pays démocratique ayant existé entre 2009 et 2011.

Géographie

Pays insulaire, la Monarchie du Rilekø était située dans les Mers du Sud, au sud-est de l'ancien continent englouti au sud du Continent Sud. Géographiquement parlant, c'était l'un des pays les plus éloignés de la CSH.

Organisation territoriale

Le pays était divisé en deux régions, Siresbak et Jyconød, ainsi qu'en un territoire constitué de la capitale de Skanji.

Villes

  • Skanji: la Ville de Skanji était la Capitale de Rilekø et se trouvait à cheval sur les 2 Régions du pays sans faire parti d'aucune d'elles.
  • Sovøjira, Capitale de la région de Siresbak.
  • Baylap, Capitale de la région de Jyconød.
  • Pare Sod
  • Peš

Histoire

Le pays vécu assez isolé des autres pays de l'Archipel, principalement du fait de sa position géographique. Toutefois, le pays était ouvert et entretenait quelques relations diplomatiques avec d'autres pays. En septembre 2011, après un trou noir ayant fait disparaître le pays, une large population d'immigrés rejoignirent Sant Eustaquy et furent l'une des deux ethnies principales de ce pays jusqu'en 2014.

Constitution

Constitution de la Monarchie de Rilekø (2009)

  • TITRE 1
    • Article 1: La Monarchie de Rilekø est un état composé de 2 régions distinctes, Siresbak et Jyconød.
    • Article 2: La Monarchie de Rilekø est un régime parlementaire et démocratique qui assure la liberté et l’égalité entre chaque citoyen.
    • Article 3: La Monarchie de Rilekø est un état pacifiste possédant une Sbvocø Kvoljirske (Garde Royale).
    • Article 4: Les libertés fondamentales seront garantit par l’état.
    • Article 5: Le drapeau du pays est également le blason de la famille royale.
    • Article 6: Toutes les personnes souhaitant intégrer le pays seront les bienvenues.
    • Article 7: La Monarchie de Rilekø ne reconnaît qu’une seule nationalité.
    • Article 8: La Monarchie de Rilekø reconnaît 2 langues, le Français et le Rilekøìs qui ne servira qu’a la nomination des institutions, les entreprises de secteur public et privé (facultatif), les partis politiques et les journaux.
  • TITRE 2
    • Article 9: La capitale de Rilekø est Skanji.
    • Article 10: L’ensemble des Institutions se trouve dans la capitale.
    • Article 11: Chaque région de la Monarchie de Rilekø possède une capitale régionale, Sovøjira pour Siresbak et Baylap pour Jyconød.
  • TITRE 3.1
    • Article 12: La Monarchie est dirigé par un Roi / Une Reine qui est choisi en fonction de l’hérédité de la famille royale.
    • Article 13: Le Roi est le représentant de la monarchie auprès des autres micronations. Dans ce sens lui seul peut autoriser la mise en œuvre de relations diplomatiques amenant à des traités qui doit être accepté par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal).
    • Article 13a: Une fois les Traités acceptés par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal), leurs ratifications doit se faire par la signature de Sa Majesté et du Premier Ministre
    • Article 14: Le Roi choisit comme Premier Ministre le leader du parti politique majoritaire lors d'un scrutin au Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal).
    • Article 15: Le Roi n’est pas responsable de la politique intérieure du pays. Il n’a pas son mot a dire dans les débats, ne participera pas au vote, mais devra mettre en place ces derniers.
    • Article 16: Le Roi doit mettre en place chaque nouvelle loi nationale votée et acceptée par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) dans un délai de une semaine. Si le Roi ne le fait pas dans le délai qui lui ai imparti, cette tâche incombera au Premier Ministre.
    • Article 17: Le Roi est le garant de l'organisation et des résultats de toutes les élections.
    • Article 18: Le Roi ne peut être démis de ses fonctions mais il peut par contre abdiqué en faveur du Prince(sse) Héritier(e).
  • TITRE 3.2
    • Article 19: Le Premier Ministre est le chef du gouvernement. Il dirige la politique intérieure de la Monarchie.
    • Article 20: Le Premier Ministre nomme le gouvernement. Il peut lui même accepter au maximum 2 postes de Ministres (Sauf Affaires Étrangères).
    • Article 21: Le Ministre des Affaires Étrangères, bien que nommé par le Premier Ministre dépend principalement de Sa Majesté pour l'accord sur les relations diplomatiques approfondies.
    • Article 21a: Après les relations diplomatiques de "Premier Contact", le Ministre des Affaires Étrangères enverra un Rapport à Sa Majesté en attente de sa décision. Une copie de ces rapports seront envoyés au Premier Ministre. Si ce dernier le désire, il pourra débattre sur la question et donner son avis avec Sa Majesté.
    • Article 22: Le Premier Ministre est chargé de coordonner la politique du gouvernement. Il est aussi de son devoir de présenter des projets de loi au Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal).
    • Article 23: Le Premier Ministre est responsable devant le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) qui peut le démettre grâce à une majorité absolue.
    • Article 24: Le Premier Ministre conserve son poste durant un mandat de 4 mois.
    • Article 25: Si le Premier Ministre est démis de ses fonctions et si le Roi n’arrive pas à trouver de remplaçant dans le même parti politique que ce dernier, de nouvelles élections auront lieu, durant la transition, le Roi dirigera le pays.
    • Article 25b: Durant les périodes de transition, Sa Majesté dirigera le pays à l'ancienne méthode de plein pouvoir.
    • Article 26: Il n'y a pas de limite de mandats pour la nomination au poste de Premier Ministre.
  • TITRE 3.3
    • Article 27: Le gouvernement est choisi par le Premier Ministre. Ce gouvernement ne doit pas être approuvé par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal).
    • Article 28: Le gouvernement est composé du Premier Ministre ; du Ministre des Affaires Étrangères ; du Ministre du Trésor ; le Ministre de la Santé, du Sport et de l’écologie ; et le Ministre de l'Enseignement, de la Culture et de la Jeunesse.
    • Article 29: Le Ministre du Trésor prendra la place des Secrétaires régionaux du Travail, Communication et Vie Associative en cas d’absence de ceux ci.
    • Article 30: Le Ministre de l'Enseignement, de la Culture et de la Jeunesse prendra la place des Secrétaires régionaux au Transport, Territoire et Tourisme en cas d’absence de ceux ci.
    • Article 31: Le gouvernement est prioritaire pour présenter un projet de loi qu’il devra défendre lors des débats au Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal).
    • Article 32: Chaque ministre peut être révoqué par le Premier Ministre sans que le pouvoir législatif ne puisse intervenir.
    • Article 33: Le gouvernement peut demander un vote de confiance au Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) pour qu’il s’assure du soutien des représentants de la nation. Si il y a une majorité absolue qui refuse de voter la confiance alors le gouvernement, mais pas le Premier Ministre, devra présenter sa démission.
  • TITRE 3.4
    • Article 34: Le pouvoir législatif est assuré par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) qui est composé de tout les Citoyens Votants.
    • Article 35: Le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) a pour but de voter le budget et les différents projets de lois nationaux et ceci à la majorité absolue.!
    • Article 36: Les membres du Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) ont le droit de demander la destitution du Premier Ministre à la majorité absolue.
    • Article 37: Les membres du Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) ont le droit de présenter un projet de loi qui ne passera aux débats qu’après les projets proposés par le gouvernement.
    • Article 38: Pour assurer l’indépendance du pouvoir législatif, le Roi n’aura pas le droit de participer au Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal).
  • TITRE 3.5
    • Article 39: La Resakø Nvordo Bizoj (Haute Cours de Justice) représente le pouvoir judiciaire du pays. Elle est totalement indépendante du pouvoir exécutif et législatif.
    • Article 40: Elle est composée des 2 Procureurs de Justice régional qui ont un mandat de 4 mois. De ce fait, Les 2 Procureurs deviendront à tour de rôle Haut Procureur pour une durée de 2 mois chacun.
    • Article 41: Le rôle de la Resakø Nvordo Bizoj (Haute Cours de Justice) est de veiller au respect de la constitution pour les lois et les actions des Citoyens. Elle doit aussi expédier les affaires judiciaires courantes au Tribunal.
    • Article 42: Les 2 Procureurs ne peuvent pas être démis de leur fonction mais ils peuvent néanmoins démissionner.
    • Article 43: La Resakø Nvordo Bizoj (Haute Cours de Justice) n’a aucun pouvoir sur le gouvernement et sur le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal). De même, les décisions de la Resakø Nvordo Bizoj (Haute Cours de Justice) ne peuvent être remisent en cause par le gouvernement ou par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal)
  • TITRE 3.6
    • Article 44: La Resakø Nalezejske Rlosb (Haute Autorité Policière) représente le pouvoir de police du pays. Elle est totalement indépendante du pouvoir exécutif et législatif.
    • Article 45: Elle est composée des 2 Préfets de Police régionaux qui ont un mandat de 4 mois. De ce fait, les 2 Préfets deviendront à tour de rôle Haut Préfet pour une durée de 2 mois chacun.
    • Article 46: Le rôle de la Resakø Nalezejske Rlosb (Haute Autorité Policière) est de maintenir la tranquillité publique, de veiller à la sécurité de chaque habitant et de mener les enquêtes sur les différents délits fait par les habitants.
    • Article 47: Les 2 Préfets ne peuvent pas être démis de leur fonction mais ils peuvent néanmoins démissionner.
    • Article 48: La Resakø Nalezejske Rlosb (Haute Autorité Policière) n’a aucun pouvoir sur le gouvernement et sur le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal). De même , le gouvernement et le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) ne peuvent pas intervenir dans les enquêtes de la Resakø Nalezejske Rlosb (Haute Autorité Policière).
    • Article 49: La Resakø Nalezejske Rlosb (Haute Autorité Policière) a un droit privilégié pour le port d’arme car elle assure la sécurité contre tous types de menaces tels que les manifestations, la fausse monnaie ou encore le terrorisme. La Resakø Nalezejske Rlosb (Haute Autorité Policière) est chargé aussi de la protection des institutions. Elle est le bras droit de la Resakø Nvordo Bizoj (Haute Cours de Justice) pour garantir la constitution.
  • TITRE 3.7
    • Article 50: Une Sbvocø Kvoljirske (Garde Royale) est chargée à la fois de la protection de la famille royale et du Palais royal, mais elle fait aussi office d’armée à visée défensive uniquement. Elle ne peut donc pas être employée pour attaquer une autre micronation.
    • Article 51: Elle est la garante de la souveraineté nationale et assure la sécurité de tous les dignitaires étrangers venant dans notre pays. De même elle accompagne chacun de nos Hauts fonctionnaires lorsqu’ils vont dans une micronations étrangères.
    • Article 52: La Sbvocø Kvoljirske (Garde Royale) est composée d’une force armée de 20 000 hommes et de 10 patrouilleurs maritimes légèrement armé. Elle possède aussi tout le matériel nécessaire pour transporter les 20 000 hommes. De plus elle peut servir de force anti émeute grâce à ces chars karchers et elle peut aider les populations en cas de catastrophe naturelle.
    • Article 53: Elle soutient la Resakø Nalezejske Rlosb (Haute Autorité Policière) dans sa lutte contre le terrorisme grâce à son service de renseignement très développé.
    • Article 54: La Sbvocø Kvoljirske (Garde Royale) dépend entièrement du Roi, et obéis à tous ces ordres dans la limite de ce que la Constitution Interdit, elle peut recevoir des ordres du Premier Ministre qu'elle exécutera sauf dans le cas ou Sa Majesté donne un ordre contraire.
    • Article 54b: La Sbvocø Kvoljirske (Garde Royale) se voit dans l'obligation de désobéir aux ordres du roi dans le cas où ceux-ci l'obligerait à se retourner contre le Gouvernement ou le peuple rilekøen.
  • TITRE 4
    • Article 55: Chaque région possèdera son propre gouvernement régional. Celui-ci sera composé d’un Président de région, d’un Secrétaire au Travail, Communication et Vie Associative, et d’un Secrétaire au Transport, au Territoire et Tourisme.
    • Article 56: Le Président de région doit être élu par les citoyens de sa région. Il sera élu au scrutin majoritaire. Celui qui obtiendra le plus de voix sera élu au 1er tour et, si il n’y a pas de majorité, un second tour sera organisé entre les 2 candidats ayant obtenus le plus de voix.
    • Article 57: Le gouvernement régional est choisi par le Président de région pour une durée de 4 mois.
    • Article 58: Le gouvernement régional peut être censurer par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal) après un vote à la majorité absolue. En contrepartie, le gouvernement peut demander un vote de confiance pour asseoir sa légitimité.
    • Article 59: Le président nomme son préfet de police. Celui-ci a en charge la police dans sa région, mais il est aussi un des 2 commandants de la police royal. Il commandera durant 2 mois à tour de rôle la police avec le grade de Haut Préfet.
    • Article 60: Le président nomme son Procureur de Justice. Celui-ci a en charge l’appareil judiciaire dans sa région, mais il est aussi l’un des 2 responsables de la justice royale. Il sera chef de la justice durant 2 mois à tour de rôle avec le rang de Haut Procureur.
  • TITRE 5
    • Article 61: Les PPR (Partis Politique Rilekøens) sont limités à un parti par tendance parmi les suivantes : Extra Gauche, Gauche, Centre, Droite, Extra Droite.
    • Article 62: Si une tendance reconnue n'est pas représentée, un parti de cette dernière pourra être crée par un citoyen.
    • Article 63: Les citoyens ne sont pas obligés de rejointe un parti politique, en adhérant au Groupe Autonome.
  • TITRE 6
    • Article 64: Chaque citoyen a l’obligation de voter. Il peut cependant demander une dérogation spéciale au premier ministre ou à son président de région.
    • Article 65: Les citoyens de la monarchie ne sont pas obligés de prendre part à tous les débats mais il leur est demandé de participer tout de même un minimum.
    • Article 66: Les Membres du Groupe Autonome peuvent se présenter aux élections régionales mais pas nationales.
  • TITRE 7
    • Article 67: Il est demandé à chaque joueur de respecter le jeu de ses partenaires pour une meilleure cohésion, mais également pour rendre le jeu plus convivial.
    • Article 68: La création de RôlePlay n’est pas légiféré, donc les joueurs ne sont pas obligés d’avertir le reste des joueurs mais si le RôlePlay englobe un autre personnage de façon importante, il est obligatoire de prévenir le ou les autres joueurs concernés, pour les petits RôlePlay englobant légèrement un autre personnage, ne pas prévenir est autorisé pour garder l'effet de surprise .
    • Article 69: Tous les propos à cadre exlude ayant des caractères à visées racistes, antireligieuses, menaçant les autres joueurs, ou étant offensante et insultante seront immédiatement sanctionnés par l’expulsion définitive du forum (Cela étant autorisé dans le cadre "Inlude".

Si il y a par contre litige sur une blague douteuse, le joueur ayant fait la blague devra s’excuser publiquement sur le forum. Si il refuse il sera lui aussi expulsé.

    • Article 70a: Chaque joueur devra respecter la division IL/EL. Cependant, si une erreur est trouvée dans un sujet IL, le joueur ayant trouvé l’erreur pourra le signifier de façon IL si il souhaite en l’absorbant dans le RôlePlay ou de manière EL en contactant par MP le joueur concerné, ou en y faisant allusion dans un "Topic" crée spécialement à cet effet dans le forum Exlude du Background.
    • Article 70b: Toute Conversation EL dans une section IL du forum est donc interdite, et sera sanctionné par des avertissements.
    • Article 71: Tout les membres du projet Kirk ayant élaboré cette micronation virtuelle vous souhaite de passer un bon jeu en leur compagnie et vous remercie d’avoir choisit d’immigrer vers la Monarchie de Rilekø.

Institutions

Exécutif

La Monarchie parlementaire étant le régime politique du pays, le Monarque était le Chef d'État. Le Gouvernement était dirigé par le Premier Ministre, qui nommait ses ministres. Ce premier ministre était choisi par le Roi, après que son parti ait remporté les élections législatives. Le Gouvernement était constitué de:

  • Premier Ministre
  • Ministre des Affaires Étrangères
  • Ministre du Trésor
    • Secrétaires régionaux du Travail, Communication et Vie Associative
  • Ministre de la Santé, du Sport et de l’écologie
  • Ministre de l'Enseignement, de la Culture et de la Jeunesse
    • Secrétaires régionaux au Transport, Territoire et Tourisme

Législatif

Le Parlement législatif était le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal). Ce parlement était constitué de tous les citoyens ayant le droit de vote. Les citoyens devaient donc voter le budget et les différents projets de lois nationaux et ceci à la majorité absolue.

Judiciaire

La Resakø Nvordo Bizoj (Haute Cours de Justice) représentait le pouvoir judiciaire du pays. Elle était totalement indépendante du pouvoir exécutif et législatif. Composée des deux Procureurs de Justice régional, ces derniers étaient élus pour un mandat de quatre mois. De ce fait, les deux Procureurs deviendraient à tour de rôle Haut Procureur pour une durée de deux mois chacun.

Le rôle de la Resakø Nvordo Bizoj était de veiller au respect de la constitution pour les lois et les actions des Citoyens. Elle devait aussi expédier les affaires judiciaires courantes au Tribunal. Les deux Procureurs ne peuvaient pas être démis de leur fonction mais ils pouvaient néanmoins démissionner. La Resakø Nvordo Bizoj n’avait aucun pouvoir sur le gouvernement et sur le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal). De même, les décisions de la Haute Cours de Justice ne pouvaient être remises en cause par le gouvernement ou par le Kapgvis Kvoljirske (Congrès Royal).

Économie

Transports

Les Ports d'Ohemav et Moslipezo étaient deux ports importants du pays par lesquels transitaient tant des marchandises que des personnes. L'Aéroport Micromondial Danko II de Skanji était l'aéroport international du pays. Il fut relié un temps à l'AEIA via AerScanthel.

Relations avec la CSH

Le pays fut relativement proche de la CSH sur la question de démocratie pluri-partisanne. Les discussions afin d'établir une représentation mutuelle ont commencé au mois de mars 2010 avec la visite de Mark Spiric, émissaire de la Rilekø. Les discussions n'ont toutefois jamais abouti et la nation a sombré corps et âmes au courant de l'année 2010.

Drapeau

En juillet 2012, le CMV a restauré le drapeau national du pays ainsi que ses armoiries.

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Kolozistan - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Travna - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois