Nyvélia

De Wikiscanthel
Cité Aérienne de Nyvélia

Drapeau Nyvelia.png

Armes Inconnues.png

Données Politiques
Langues français
Capitale Nyvélia Cité
Type de Gouvernement République
Delphe Supérieur Thor Azgard
Conseil des Delphes Thor Azgard
Deléguée aux négociations des Affaires Extérieures Elena Fanteios
Relations avec la CSH Pays disparu
Autres
Système économique simulationiste
Bibliothèque aucune
Forum Archives archéologiques numériques
Site archives archéologiques numériques

Localisationnyvélia.png

Nyvélia (ou «Cité Aérienne de Nyvélia») fut un pays créé le 21 février 2005 par Thor Azgard et tombé en léthargie en novembre 2005 [1].

Comme son nom l'indique, le pays était la plupart du temps dans les airs. La Cité de Nyvélia disposait en effet d'une technologie très secrète lui permettant de léviter et de se déplacer dans les airs. La nation était capable également de se munir d'une armure en forme de bulle, la protégeant de toute attaque externe. Elle pouvait égalementse rendre sous les océans les plus froids de l'Archipel ainsi que de voyager dans l'espace.

Aussi, avec son entrée au sein des nations de l'Archipel, le territoire physique (l'île) fut nommée Nyvélia STC et la Cité Aérienne, pouvant se déplacer librement sous les mers et dans les airs, fut nommée Nyvélia ACC.

Géographie

Le pays était situé sur l'une des cinq îles de l'Archipel des Détroit, situé en Mer de Thessalonique entre Fantispa et l'Orion insulaire. Nyvélia était à 20 km de l'actuelle île de Véran. En réalité, la partie inférieure de la Nouvelle-Caucasie était à l'époque une île avant une baisse du niveau de la mer et le raccordement de cette île à l'île principale de la Nouvelle-Caucasie.

Le pays fut également connu pour avoir mené une expansion territoriale dans les années 2005, notamment avec les Colonies Nyvélites en Mésogée.

L'Avenue George Orwell était l'artère principale de la Cité aérienne de Nyvélia où les échanges entre les citoyens étaient fréquents. Dans le parc WestPark, les citoyens passant la Porte des Huits Anneaux pouvaient entrer en dimension exlude.

Histoire

Histoire pré-ludique

Janvier 2004 : un jeune extra-terrestre nommé Thor Azgard se rendant chez des amis, sur la planète d'Olfu, à quelques 127'000 Km de l'Archipel du Micromonde, s'écrasa dans l'océan nord de ce-dernier. Ayant survécu, il rejoint l'un des pays les plus proches pour y réparer son vaisseau et repartir le plus vite possible de ce monde, peut-être hostile, dulequel il n'aurait jamais du s'approcher de si près.

Au cours de ses recherches, il découvrit un matériaux que sa planète originelle ne possèdait pas. Il tenta de l'exploiter tant bien que mal avec les quelques équipements de son vaisseau encore en état, et il réussit à créer grâce à cette matière un champ magnétique de forme sphérique lui permettant de faire léviter une très grosse masse. Après plusieurs essais, il réussit à faire voler un plateau de plus de 43 Km de diamètre. Il appella cette nouvelle technologie la LAMT (Levitation & Air Movement Technology). Heureux, il rentra chez lui, sur sa planète natale, après avoir réparé son vaisseau avec la LAMT. C'était un an après s'être écrasé sur l'Archipel, c'est-à-dire en début d'année 2005. Il emporta avec lui un peu de cette nouvelle matière première qu'il utilisait pour la LAMT, afin de la montrer aux scientifiques de sa planète, Atlantica. Thor invita plusieurs amis extra-terrestres à se rendre sur l'Archipel, et voir son plateau volant.

Ils revinrent en secret en début Février 2005, et débutèrent les travaux de fondation de ce qui allait devenir Nyvélia, sous les océans les plus profonds du Micromonde. On raconte qu'ils y parvinrent en moins d'une semaine grâce à leur avance technologique et leurs pouvoirs psychiques. Il y a peut, ils remontèrent à la surface et se dirigèrent sur une île volante de 43 Km de diamètre vers l'Insula Internationalis.

Nyvélia était née.

Histoire ludique

Le pays, peu de temps après sa fondation, ratifia le Traité de Zozolulu le 12 mars 2005. Matthieu Duclos annonça officiellement, à 17h19 exactement, la décision du CAID d'accepter la candidature de Nyvélia au sein de l'Archipel. La date reste inconnue mais est fixée par les archivistes entre le 7 mars et le 12 mars 2005.

L'histoire du pays va au gré des occupations et d'alliances militaires en tout genre pendant sa courte existence. Des archives ont démontré une appropriation du pays par plusieurs puissances régionales. Par exemple, le Zollernberg eut un accord de défense avec ce pays [2]. En juillet 2005, il fut également rapporté que le pays fut allié de la Légion de Sauvegarde des Dahus (LSD) dans une guerre contre Ys [3] au niveau des Colonies Nyvélites.

Si le pays n'existe plus aujourd'hui, on peut encore y retrouver l'Abbaye de Zaint-Zeleztin le Zublime du Diocèse de la Cité Zainte de Zitchen Itza.

Constitution

  • Texte Fondateur de la Cité Aérienne de Nyvélia
    • La Cité Aérienne de Nyvélia, désireuse d'offrir une vie épanouie à ses habitants, tout en préservant ses traditions et origines, a procédé à la rédaction du présent Texte Fondateur. Elle reconnaît la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948. À ce titre, chaque citoyen Nyvélite est égal sans distinction. Le Texte Fondateur reconnaît également le Traité de Zozolulu.
  • Titre I : Virtualité et Souverainté
    • Article Premier : Virtualité
      • La Cité de Nyvélia est une Micronation Virtuelle n'existant que sur Internet. Elle ne prétend donc pas se considérer comme Etat souverain de la réalité. Elle dispose d'un territoire virtuel dans l'Archipel du Micromonde. La Cité de Nyvélia dispose d'un site internet et d'un moyen de communication public sur lequel les citoyens au moins peuvent s'éxprimer.
    • Article Deux : Souverainté et Citoyenneté
      • La langue officielle est le Français. La Cité est dans l'obligation de posséder un drapeau. La Citoyenneté Nyvélite s'obtient après décision positive du Delphe Supérieur sur simple demande. Un citoyen se doit de réspecter le présent texte ainsi que les lois et décrets de la Cité. Le Delphe supérieur peut retirer la citoyenneté d'une personne après constat d'une absence d'un mois non justifiée. La Cité de Nyvélia garanti le secret banquaire à tout compte ouvert dans la Cité. Elle interdit le droit de posséssion et de port d'une arme à feu ou énergie.
  • Titre II : Executif
    • Article Trois : Le Delphe Supérieur
      • Le Pouvoir Executif est détenu par le Delphe Supérieur. Le Delphe Supérieur descend de la famille fondatrice de la Cité de Nyvélia héréditairement, c'est-à-dire la famille Azgard, et ne saurait descendre d'une autre famille. Le Delphe Supérieur dirige le Gouvernement de la Cité. Il nomme et révoque les Delphes Amiral et Intror. Il nomme et révoque les Ektos. Il peut prendre des Décrets ayant force de loi ne pouvant être abrogés que par lui. Le Delphe Supérieur préside le Sénat Nyvélite. A ce titre, il peut casser les SénatusConsulte, décrets parlementaires. Il peut casser une décision du Tribunal Prêtorien. Il est le seul autorisé à représenter la Nation à l'étranger et dans les instances Internationales. Il négocie, signe, et ratifie les traités avec les Nations et instances Internationales du Micromonde. Il exerce le pouvoir virtuel seul.
    • Article Quatre : Les Delphes et les Ektos
      • Le Delphe Amiral dirige l'action et l'organisation de l'armée Nyvélite sur ordre du Delphe Supérieur. Le Delphe Intror dirige l'action de l'administration publique afin d'améliorer les conditions de vie internes de la cité. Il dispose pour cela de deux Ektos. L'Ektos des Economies coordonne les dépenses et les recettes de la Cité. Il veille à ce que les comptes de l'Etat soient toujours créditeurs. L'Ektos de l'Enseignement et de la Santé s'occupe de l'Université, du Musée, et de l'Hôpital de Nyvélia.
  • Titre III : Législatif
    • Article Cinq : Rôle
      • Le rôle du Sénat Nyvélite est de voter les lois. Il traduit les envies des citoyens. Une loi du Sénat Nyvélite ne peut-être abrogée que par lui. Si une loi entre en conflit avec un décret delphique, la loi prime sur le décret et celui-ci est obligatoirement abrogé.
    • Article Six : Le Sénat Nyvélite
      • Le Sénat Nyvélite est présidé par le Delphe Supérieur. Le Delphe Supérieur défini l'ordre du jour. Il dirige les débats et organise les votes du Sénat. Une loi est considée adpotée si elle obtient 51% des voix avec un minimum de 75% de présence des sénateurs. Les Senatus-Consulte sont des décrets pris par le Sénat votés de la même manière qu'une loi. Leur application ne peut durer plus de deux mois non renouvelable. Tous les citoyens de Nyvélia sont membre du Sénat Nyvélite. Ils ont le titre de Sénateur. Ils jouissent d'une indemnité parlementaire dont le montant est défini par la loi.
  • Titre IV : Judiciaire
    • Article Six : Rôle
      • Le pouvoir judiciaire est composé du Tribunal Prêtorien. Son rôle est de rendre la Justice par rapport aux lois et décrets de Nyvélia, ainsi qu'au présent texte.
    • Article Sept : Présidence
      • Le Tribunal Prêtorien est présidé par le Juge Prêtorien. Le Juge Prêtorien juge toutes les affaires seul excepté les affaires considérées comme criminelles par la loi. Dans ce cas, un jury de cinq citoyens Nyvélites jouissant de tous les droits civics est composé. Les jurés sont tirés au sort sur la liste des votants. Le Juge Prêtorien est élu au suffrage universel direct uninominal à un tour. C'est le candidat qui remporte le plus de voix qui est élu. Il doit être élu avec un minimum de 75% de présence des citoyens. Il est élu pour une durée de six mois renouvelable.
  • Titre V : Le pouvoir virtuel
    • Article Huit : Rôle
      • Il est constitué un quatrième pouvoir appellé « Pouvoir virtuel ». Il a pour but de trancher en cas de conflit sur l'éxistance ou non d'un événement ou d'une action.
    • Article Neuf : Composition
      • Le Delphe Supérieur exerce le pouvoir virtuel.
  • Titre VI : Révision
    • Article Dix : Conditions
      • Le présent Texte Fondateur peut-être révisé par le Sénat Nyvélite sur demande de trois Sénateurs au moins. Il doit alors être adopté aux deux tiers des voix, avec un minimum de 75% de présence. Il peut-être modifié minoritairement par le Delphe Supérieur après avertissement du Sénat Nyvélite. Pour sa première entrée en vigueur, le présent texte est institué comme coutumier et n'est donc pas voté.

Constitution adoptée le 2 mars 2005.

Drapeau

À l'unanimité de huit votes, le drapeau de Nyvélia fut adopté dans son état actuel le 7 mars 2005 par le Conseil des Delphes.

Institutions

Exécutif

Le Delphe Supérieur était le Chef d'État et Chef de Gouvernement. Ce poste était occupé par Thor Azgard. Le Conseil des Delphes était le Gouvernement. on y trouvait le Delphe Supérieur, secondé du Vice-Delphe Intror et aidés par des ministres, les Ektos.

  • Delphe Supérieur: M. Thor Azgard
  • Vice-Delphe Intror: M. Zeddicus Zu'l Zorander
  • Ektos des Économies après consultation du Delphe Intror: M. Jon Shannow
  • Ektos de l'Enseignement et de la Santé après consultation du Delphe Intror: Mme Lucie de Nicolay
  • Deléguée aux négociations des Affaires Extérieures: Mme Elena Fanteios

Législatif

Le Sénat Nyvélite était l'organe législatif du pays. Les habitants pouvaient y proposer leurs idées pour développer de futures lois qui seraient ensuite votées.

Judiciaire

Le Tribunal Prętorien était l'organe judiciaire du pays. Les Nyvélites avaient peur d'y entrer de peur d'en ressortir avec des anneaux d'énergie autour des poignets.

Partis politiques

Le seul parti politique enregistré pendant la courte existence du pays fut le Parti pour une Nyvélia Parfaite (PNP) dirigé et fondé par Thor Azgard.

Économie

La monnaie légale était le Crédit Universel (CU) et le salaire moyen valait environ 40'000 CU.

Relations avec la CSH

Le pays n'entretint aucune relation officielle et diplomatique avec la CSH. Toutefois, le torchon-people «Voilà» du pays entra en concurrence directe avec VoilàArosia. GSP gagna à ce titre son procès contre le journal nyvélite et put interdire sa distribution nationale en CSH.

Liens externes

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Kolozistan - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Travna - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois