Transocéanie

De Wikiscanthel
Union Ducale Trans-Océane

Drapeau Transocéanie.png

Armes Transocéanie.png

Données Politiques
Langues français
Capitale Piréa
Type de Gouvernement Union fédérale monarchique
'
'
Personne de Contact
Relations avec la CSH
Autres
Système économique n.c.
Bibliothèque aucune
'
Site Aucun

L'Union Ducale Trans-Océane (UDTO ou UTO) ou la Transocéanie voire la Trans-Océanie, est un pays résultant de la fusion d'Armara et de Pirée à la mi-2018. Le nom UDTO est choisi officiellement le 6 octobre 2018. Le pays rassemble donc l'ancienne Confédération Ducale de Pirée et l'Union Fédérale d'Armara.

Histoire

Suite à des menaces extérieures de plus en plus forte, les deux pays décident de fusionner avec le Traité de Piréa, signé entre les Chefs d'état respectifs le 22 mars 2018. Le 7 juin, par référendum, la nouvelle Constitution est rejetée notamment du fait que l'abandon de la neutralité armaréenne fut contestée. Le 7 juillet, c'est enfin un «oui» à la nouvelle Constitution, approuvée par référendum qui aboutit.

Géographie

Le pays est multi-morcelé. Une exclave, l'ancienne Armara, est située sur le Continent Nord de l'Archipel. La Nouvelle Syldavie, appartenant anciennement à Armara est enclavée entre la Francovie et Ostaria. Enfin, le centre névralgique institutionnel du pays est l'ancienne Confédération Ducale de Pirée.

Culminant à 3 414 mètres d'altitude, le Mont Michel, situé dans le Canton de Virnéo, est le sommet le plus élevé d'Armara. Il attire de nombreux touristes mais aussi des amateurs de sports extrêmes. La prudence est de mise, car il s'agit de l'endroit le plus dangereux du pays.

Organisation territoriale

Le pays est organisé en unité territoriales qui sont appelées les cantons. Il y en a 6, trois de l'ancienne Pirée et trois de l'ancienne Armara:

  • Eslad (ESL), 2'595'217 hab.
    • Capitale: Piréa
  • Prista (PRI), 3'114'261 hab.
    • Chef lieu: Aquaria
  • Edlée (EDL), 2'076'174 hab.
    • Dooma: ancienne capitale de l'ex "Nouvelle-Syldavie" Armaréenne. Véritable grenier agricole, elle abrite 589'320 habitants. Elle est également le seul port, désormais Piréen, présent sur le continent sud.
    • Loràr
    • Pest ou Peïst: isolée dans le nouveau canton, Pest est réputée pour la qualité artisanale de ses produits du terroir. La ville compte 236'114 habitants, ce qui en faisait la ville importante la moins peuplée de l'ancienne Armara.
    • Toashar
    • Trosque
  • Le Missina (MIS)
    • Defrois est une ville du Missina comptant 875 623 habitants. Elle constitue un port d'importance dans l'état car elle est située sur la route lacustre vers Laredo.
    • Laredo est une ville du Missina comptant 2 262 926 habitantsCe qui en fait la ville la plus peuplée du canton. Elle constitue un véritable poumon industriel.
    • Mallas est un véritable vivier économique. Située en plein sur la route de Mallington, l'ancienne capitale du pays, elle compte 1 455 840 habitants.
    • La ville de Mallington ne compte pas moins de 1 500 000 habitants. C'est l'ex capitale d'Armara, la ville s'étend au total sur 100 km². Le Duc De Vagne songe à y implanter le futur Parlement.
    • Située sur la côte ouest, Palm Harbor est peuplée par 1 859 231 habitants, c'est un des plus important port militaire du pays.
  • Le Romitois (ROM)
    • Newbrook est la principale ville du Romitois. Elle est peuplée par1 876 334 habitants.Elle constitue un pôle économique incontournable dans le secteur.
    • Spocksom est la ville la plus au nord de la Fédération. Située sur la côte est, elle s'est rapidement imposée comme une ville portuaire d'importance qui recense 1 245 863 habitants.
    • La ville de Tobana se situe dans les hauteurs des Montagnes des Alpaches, au nord du pays. Elle compte 785 220 habitants. Elle contre son isolement par ses nombreux sites culturels.
  • Virnéo (VIR)
    • Montfis est une ville connue pour les nombreux artistes qui en sont originaires. Véritable vivier culturel et artistique, on y compte 1 005 682 habitants. Elle est la ville Virnéenne la plus au sud.
    • Poltmond est la Capitale du nouveau Canton de Virnéo. Elle est peuplée par 1 431 487 habitants.Sa proximité avec Mallington en fait une ville très attractive, tant au niveau économique que touristique.
    • La ville de York recense 2 013 455 habitants. Elle se classe en deuxième position sur le plan démographique. York est un port important et aussi un passage incontournable pour toute personne qui s'intéresse aux affaires et aux loisirs.

Constitution

Au nom du Duché ! Nous, peuple et cantons de L'union Ducale Trans-Océane, conscients de notre responsabilité envers la nation, résolus à renouveler notre alliance pour renforcer la liberté, la démocratie, l'indépendance et la paix dans un esprit de solidarité et d'ouverture au Micromonde, déterminés à vivre ensemble dans nos diversités, dans le respect de l'autre et l'équité, conscients des acquis communs et de notre devoir d'assumer nos responsabilités envers les générations futures, sachant que seul est libre celui qui use de sa liberté et que la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres, arrêtent la Constitution que voici:

  • Titre I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES
    • Art. I-1 L'Union Trans-Océane: Le peuple Piréen et les cantons de Prista, Eslad, Edlé, Missina, Romitois, Virnéo forment l'Union Ducale Trans-Océane, par notre devoir envers notre patrie, nous déclarons que cette constitution est la seule habilitée à régir la vie dans notre nation et ce dès son entrée en vigueur.
    • Art. I-2 : L'Union Ducale Trans-Océnae est un Duché indivisible et démocratique. Il assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d'origine, de race ou de religion.
  • Titre II : DE LA SOUVERAINETÉ
    • Art. II-1 :
      • Les langues officielles sont le Franco-Piréen, Franco-Armaréen (Ex-Armara), le Krasso-Piréen (sud-Ouest du Pays) et le Syldavo-Piréen (est et sud-est du pays). Cependant les textes officiels sont rédigé en Franco-Piréen.
      • L'hymne nationale est "Secrets Ducale" (Annexe 1)
      • L'emblème national est le drapeau bleu avec le Lion Ducal en haut à gauche, Bleu rayé de blanc en haut à droite, Vert avec 4 étoiles en bas à gauche, rouge en bas à droite pourfendu d'une croix blanche. (Annexe 2)
      • Son principe est : "Gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple".
      • Gentilités : Masculin Trans-océanien , féminin Trans-océanienne.
      • Le blason National sera celui ci : (Annexe 3)
        • Il sera utilisé lors des correspondances officielles Nationale du premier ministre.
      • Le Blason Ducal est le suivant : (Annexe 4)
        • Il sera utilisé pour les correspondance ducale uniquement.
      • Les deux blason pourrons être utilisé simultanément lors des correspondances du duc aux dirigeant étrangers.
    • Art. II-2 : L'Union connaît une division administrative en six cantons :
      • 1. Le Canton de Prista [PRI]
      • 2. Le Canton de Eslad [ESL]
      • 3. Le Canton de Edlé [EDL]
      • 4. Le canton de Missina [MIS]
      • 5. Le canton de Romitois [ROM]
      • 6. Le canton de Virneo [VIR]
      • La Capitale de L'Union est la ville de Piréa, situé dans le Canton d'Eslad
    • Art. II-3 : La nationalité trans-Océanienne est un privilège qu'il faut mériter. Les citoyens nés de père ou de mère Trans-Océaniens obtiennent d'office la nationalité Trans-Océanienne. Les étrangers qui souhaitent obtenir la nationalité Trans-Océanienne doivent en faire la preuve par leur implication politique, économique et sociale dans la vie du pays.
    • Art. II-4 : Les partis et associations politiques concourent à la libre expression. Ils se forment et exercent leur activité librement et donc doivent à ce titre, respecter les principes de la démocratie et de la souveraineté nationale.
  • Titre III : DU POUVOIR DUCAL
    • Art. III-1 : Le Duc veille au respecte de la Constitution et à la bonne application des lois. Il s'assure du fonctionnement des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'état.
      • L'Union Ducale Trans-Océane est une démocratie représentative, sous la forme d’une monarchie constitutionnelle. Le chef de l'État porte le titre de Duc. À la suite d'un projet de loi, le Duc, peut censurer et, donc, refuser de promulguer la loi.
    • Art. III-2 : Si l'incapacité ou le décès du Duc est réellement avéré, c'est alors son héritier direct qui prend la succession homme ou femme sans différence aucune. Si l'héritier est âgé de moins de 15 ans révolu alors le pouvoir revient à un régent ou une régente symbolisé par le parent vivant le plus proche.
    • Art. III-3 : Le Duc dispose du droit de grâce bien que la peine de mort soit abolie, une fois l'an.
    • Art. III-4 : Le Duc peut en cas de blocage avéré du parlement, peut procéder à sa dissolution et ainsi convoquer de nouvelles élections générales.
    • Art. III-5 : Le Duc nomme le Premier Ministre, chef du gouvernement, celui-ci est issu du parti arrivé en tête lors des élections.
    • Art. III-6 : Le Duc est le Chef des Armées et quo-gestionnaire de la guilde du même nom, il conduit la politique de défense de la nation. l'Union Ducale Trans-Océane décide d'une neutralité totale et donc ne peut envoyer aucune troupes à l'extérieur de ses frontières, sauf en cas d'agression avéré d'un pays étranger. Il représente la Nation dans les instances internationales et peut s'exprimer au nom de la Nation dans tous les pays qu'il visite. Sa tâche principale est de faire la promotion de son pays, d'entamer les négociations diplomatiques avec les autres pays.
    • Art. III-7 : Le Duc peut mettre son veto contre une décision du Parlement. Ce veto peut être annulé par un vote au 2/3 du parlement.
  • Titre IV : DU GOUVERNEMENT
    • Art. IV-1 : Le gouvernement détermine et conduit la politique de la nation. Le Duc ne participe pas au conseil des ministres. Le Premier ministre s'entretient des sujets et projets en cours avec le Duc lors de son entretien hebdomadaire avant le conseil des ministres tous les lundi matin.
    • Art. IV-2 : Le gouvernement est dirigé par le Premier Ministre, nommé par le Duc.
      • Le Premier Ministre nomme les ministres et présente sa liste au Duc qui peut accepter ou refuser leur nomination.
      • Les ministres peuvent avoir des Vices-ministres avec l'accord du Premier Ministre et du Duc. Le Premier Ministre dispose du droit de veto sur les décisions des ministres et des vices-ministres. Il existe 4 ministères inamovibles :
        • Ministère de l’Économie et des Finances
        • Ministère des Affaires Étrangères.
        • Ministère de l'Intérieur et de la Justice.
        • Ministère de l’Éducation et de la Culture.
    • Art. IV-3 : Le Gouvernement peut prendre des décrets pour :
      • utiliser la force publique et l'administration,
      • appliquer des lois déjà votées.
    • Art. IV-4 : Le Gouvernement peut avec l'accord du Duc, faire passer un texte sans vote à l'assemblée. Dans ce cas il doit engager sa responsabilité devant la chambre. Si le vote lui est défavorable il perd alors la confiance et est immédiatement démis de ses fonctions. Le Duc nomme alors un nouveau premier ministre issue du parti majoritaire à l'assemblée.
  • Titre V : DU PARLEMENT
    • Article V-1 : Le parlement est composée de 35 députés dont 6 députés-Doge. Les députés sont élus pour un mandat de 6 mois renouvelable.
    • Article V-2 : Les députés élisent pour la durée de la législature le Président du parlement, chargée de gérer les débats et les votes, et de proposer aux députés le règlement intérieur. Le Président du parlement peut être destitué par un vote à la majorité absolue des députés. En cas de destitution ou de disparition du président du parlement c'est le doyen du Parlement qui le remplace jusqu’à la fin de la législature. Le doyen du Parlement est le député présent le plus âgé.
    • Article V-3 : Les députés sont les représentants de l'ensemble du peuple de L'union. Les sièges sont nominaux. Les parlementaires peuvent conserver leur profession durant leur mandat. Ils disposent d'une immunité judiciaire et ne peuvent pas faire l'objet d'une condamnation durant la durée de leur mandat.
    • Article V-4 : Mis à part le cas du référendum, seul le parlement adopte les lois, sur proposition d'un député ou d'un membre du gouvernement. Les projets de lois sont examinés par les députés pour une durée de 5 Jours maximum pendant lesquelles les députés peuvent déposer des amendements : le Président du parlement peut prolonger ce débat de 5 jours s'il estime que la discussion n'a pas abouti. A l'issue du débat, chacun des amendements est voté à la majorité simple puis le texte de la loi amendé est voté à la majorité simple, le texte et les amendements adoptés constituent la loi qui est ensuite soumise au Duc.
    • Article V-5 : Le Parlement ratifie les traités par vote à la majorité simple. En cas de désaccord entre le Duc et le parlement, le Duc peut faire appel au référendum. Un traité ne peut être amendé.
    • Article V-6 : À la demande du tiers des députés du parlement, une motion de censure du gouvernement peut être mise au vote. Si la motion est adoptée, le gouvernement est alors censuré et doit démissionner Le premier ministre doit alors démissionner, et le Duc peut, soit nommer un nouveau chef de gouvernement issu du parti majoritaire ou dissoudre le parlement.
    • Article V-7 : Le gouvernement doit demander la confiance du parlement en début de législature, et doit obtenir la majorité absolue.
  • Titre VI : DÉMOCRATIE LOCALE
    • Article VI-1 : La Confédération Ducale de Pirée est doté de circonscriptions administratives appelées Cantons. Le nombre de canton est de 6. Chaque canton dispose d'une ville principale(capital de canton) . D'autres entités administratives peuvent être crées par loi ou décret. Les citoyens doivent choisir leur Canton de résidence principal et y acquérir ou y louer un logement dans la ville de leur choix. Rien n'empêche de disposer de plusieurs résidences.
    • Article VI-2 : Chaque canton est dirigée par un député-Doge élu par les citoyens du canton. Le doge peut faire adopter par référendum local une législation locale dans son canton, tant que celle-ci ne s'oppose pas à la Constitution ni aux lois nationales.
    • Article VI-3 : Le doge fixe les éventuelles taxes et impôts locaux et se doit de les gérer. Il gère les finances du canton. Le doge peut, s'il le souhaite, s'entourer d'un conseil du canton formé selon des modalités définies par la loi cantonale.
    • Article VI-4 : Un Doge se doit de gérer correctement son territoire et les éventuels entités qui y sont rattachés. Le parlement peut en cas de fraude ou d'abus le démettre de sa fonction de Doge par un vote à la majorité simple de ses membres.
  • Titre VII : DES TRAITÉS ET ACCORDS INTERNATIONAUX
    • Article VII-1 :
      • Le Premier Ministre, peut négocier les traités internationaux en accord avec le Duc. Il est chef de la diplomatie et représente, en dehors des déplacement officiels du Duc la voix du Duché à l'étranger.
      • Le premier Ministre devra toujours avoir consulté le duc avant de se prononcer à l'étranger. Tout manquement à cette règle, provoque la révocation du premier ministre.
      • Le Duc, signe et ratifie les traités internationaux négociés par le premier ministre. Il peut refuser de signer un traité.
    • Article VII-2 : Tout traité ou accord internationaux signé par le Duc doit obligatoirement être ratifié par le parlement. Si le traité est repoussé il devra être renégocié suivant les propositions du parlement.
      • En cas de second rejet le Duc peut faire adopter le traité par voix référendaire.
  • Titre VIII : DE L'AUTORITÉ JUDICIAIRE
    • Article VIII-1 : Le Duc est garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire.
    • Article VIII-2 : Nul ne peut être arbitrairement détenu. L'autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure le respect de ce principe dans les conditions prévues par la loi.
    • Article VIII-3 : Le Duc, les ministres et les parlementaires sont responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions. Il sont jugé par le parlement en cas de manquement grave.
  • Titre VIX : LES GUILDES - LE HAUT CONSEIL
    • Article VIX-1 : Chaque guilde est dirigée par un responsable qui peut être élu par les membres de la guilde. Trois des représentants des guildes ont le devoir d'examiner les lois après le vote à la chambre. Ces représentants se réunissent au sein du Haut conseil.
    • Article VIX-2 : Le Haut conseil sera composé des dirigeants de la Guilde des transports, de la guilde des mineurs, et de celle des Marchands plus 4 personnalités de la société civile n'exerçant aucun mandat et nommés par le duc pour une durée de 1 an.
      • Le Haut conseil examine les textes de lois et donne un avis favorable ou non. En cas d'avis défavorable, la loi est représentée à l'assemblée avec les corrections éventuelles apportées par le conseil.
    • Article VIX-3 . Le fonctionnement et le financement de chaque guilde est du ressort de celles-ci à l’exception de la Guilde de l'armée quo-gérée par le Duc, l'état ne se mêle en aucun cas des affaires internes des guildes.
    • Articles VIX-4 : En cas de manquement grave, les dirigeants d'une guilde peuvent être poursuivis et jugés par le tribunal. Le duc peu alors, si les faits sont avérés, aller jusqu'à prononcer la dissolution de la guilde incriminée.
    • Articles VIX-5 : Si une loi modifiée par le haut conseil est repoussée par l'assemblée alors le duc peut, soit décider de la tenue d'un référendum pour trancher le litige, soit publier la loi non amendée par le haut conseil.
  • Titre X : RÉVISION CONSTITUTIONNELLE
    • Articles X-1 : L'initiative de la révision Constitutionnelle appartient au Duc après consultation du gouvernement et des partis politiques.
    • Articles X-2 : Toute révision de la constitution doit être adopté par referendum dans ce cas les députés et le conseil n'ont aucun droit de rectification ou de correction.
    • Articles X-3 : Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire.
    • Articles X-4 : La forme Ducale de la Constitution ne peut faire l'objet d'une révision.

Fait à Piréa, Le 24 Juin 2018
Adapté à la nouvelle dénomination du pays le 14 Décembre.
Le Duc.

Institutions

Le pays est une monarchie fédérale.Le Grand Duc en est le Chef d'État.

Exécutif

Le Gouvernement est l'organe exécutif du pays. Il est composé ainsi:

  • Premier Ministre
  • Ministre de l'Économie
  • Ministre des Affaires Étrangères
  • Ministre de l'Intérieur et de la Justice
  • Ministre de l'Éducation et de la Culture

Législatif

Le parlement est l'organe législatif du pays. Sa première élection fut organisée le 24 juillet 2018.

Judiciaire

Traité de fusion Pirée - Armara (Dit Traité de Piréa)

  • Préambule :

Dans un soucis de solidarité et d'amitié la Confédération de Pirée et la Fédération d'Armara ont décidé de s'unir pour mieux résister aux défis futurs du micromonde.

  • Article 1
    • L'ensemble de la Fédération d'Armara devient une composante pleine et entière de la Confédération de Pirée.
    • Le régime politique devient donc un duché avec comme dirigeant le Duc de Vagne à sa tête comme pour l'ensemble du territoire Piréen.
    • Les partis Armaréens sont dissouts et ses adhérents pourront désormais rejoindre les partis existants en Confédération de Pirée.
    • Un redécoupage des cantons sera étudié par la suite.
    • La Syldavie du sud sera partie intégrante du canton de Edlée. Le Syldàve y sera une langue reconnue et officielle tout comme elle l'est actuellement dans le canton de Edlee. Les trois langues officielles de la confédération seront désormais enseignées aux Armaréens et auront cours légalement sur la totalité du territoire.
  • Article 2
    • L'ensemble des lois de la confédération s'appliqueront désormais sur le territoire d'Armara. La confédération garantit l’égalité des citoyens Armaréens. Il ne pourra être fait de différences entre un citoyen provenant d'Armara et un citoyen Piréen.

La confédération Ducale de Pirée garantit aux citoyens Armaréens devenus Piréen le maintien de leurs droits de citoyens et la totale possession de leur propriété.

    • L'ensemble de l'économie Armaréenne sera intégrée dans l'économie Piréenne. Entreprises et bâtiment seront recréé dans le système Ecomicro de Pirée. La masse monétaire demeurent toutefois fixé au même niveau prévu par le traité de la ZELEM.
  • Article 3

Une partie des lois de la fédération d'Armara seront transcrites dans le droit Piréen.

  • Article 4
    • En contrepartie, la Confédération ducale de Pirée renonce à sa neutralité, ce point devra cependant faire l'objet d'une modification constitutionnelle.
    • De la même manière, le mandat législatif sera porté de 3 mois à 6 mois comme convenu entre la présidente Hendrix et le Duc de Vagne. Là aussi ce point fera l'objet d'une modification constitutionnelle.
  • Article 5

La Confédération de Pirée reprend à son compte les traités et accords passés par la Fédération d'Armara. À ce titre, il sera donc crée des ambassades pour des pays non reconnus jusqu'à présents par Pirée. La confédération de Pirée reprend également le siège de l'ONA de la Fédération d'Armara et validera le traité dit de Tallamanca.

  • Article 6

L'ensemble des forces armées Armaréennes passent sous commandement Piréen.

  • Article 7

L’application du présent traité est immédiat sa mise en route sera effectué dans les mois qui suivent.

Fait à Piréa le 22/02/2018
Dorothy Hendrix.
Loïc de vagne, Duc de Pirée

Politique

Les partis suivants sont organisés de façon légale dans le pays:

Économie

Médias

Relations avec la CSH

La CSH entretenait des liens d'amitié relativement forts avec Pirée et dans une moindre mesure, avec Armara. Les deux pays entretiennent dès lors des relations diplomatiques excellentes et fraternelles. La CSH a soutenu d'ailleurs le nouveau pays auprès de la LEM lors de la crise diplomatique l'opposant à la Francovie lors de l'invasion du Bangana par cette dernière.

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Kolozistan - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Prya - Russlavie - Skotinos - Transocéanie - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Pirée - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Travna - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois