Jaminaica

De Wikiscanthel
République Socialiste de Jaminaica

Drapeau Jaminaica.png

Armes Jaminaica.png

Données Politiques
Langues français
jaminican
Capitale Jahnytown
Type de Gouvernement République populaire
Haut Gouverneur de la République Michael Seilassié
Gouverneur Michael Seilassié
Ambassadeur à la Diplomatie Mathis River
Relations avec la CSH Aucune / Pays disparu
Autres
Système économique le Doll
Bibliothèque n.c
Forum Ancienne place publique
Site n.c

LocalisationJaminaica.png

La Jaminaica («ou République Socialiste de Jaminaica») fut une nation ayant existé du 27 septembre 2011 à mi-2012 et qui était située dans le secteur de la Parranie.

Géographie

Le pays, insulaire, était situé sur l'île occupée actuellement par le Liberistant. Sa capitale était Jahnytown. La ville était divisée en quartiers. On y trouvait le Palais Saint Ann's, siège du Législatif. Le Quartier Westawny était le quartier des Ambassades étrangères. Le Quartier Marley était le quartier abritant les sièges des ministères et du Gouvernement. Le Red Quarter était l'endroit festif de la ville, les vendredis et samedis soir, connu pour être le quartier de la fête par excellence avec de nombreux établissements de nuits s'y trouvant. L'Hôtel Che Guevara était un hôtel de haut standard pour les touristes et les ambassadeurs en visite. L'Auberge de la Chèvre Bleue, située dans le Red Quarter, était un lieu bien connu des touristes ayant moins d'argent.

Le pays était divisé en trois comtés:

  • Comté de Jahnytown, région la plus dynamique ayant comme chef-lieu la capitale jaminaicaise;
  • Comté de Bayton, région essentiellement agricole, sa chaîne montagneuse en faisait le point culminant de la Jaminaica;
  • Comté de Montego Beach, région côtière du sud, son climat et ses paysages littoraux en faisaient une destination touristique privilégiée.

Culture

Chanvre

Il était possible de fumer du cannabis légalement dans le pays qui était connu surtout pour cette raison.

Règlement en vigueur pour l'ouverture d'un établissement destiné aux fumeurs

  • En faire la demande auprès de notre administration, et faire parvenir toutes les informations nécessaires sur le projet.
    • Art.1: La consommation de chanvre est autorisé dans notre pays.
    • Art.2: Dans un coffe shop, la consommation n'est pas limitée.
    • Art.3: La consommation a l'extérieur de ces établissements est autorisé, mais la possession ne devra pas excéder 10 grammes.
    • Art.4: L'entrée est strictement réservée aux personnes majeures.
    • Art.5: Ces établissements ont la possibilité de rester ouvert toute la nuit seulement 3 nuits selon le choix du propriétaire.
  • Fiscalité:
    • Le choix de la marchandise reste au bon vouloir des gérants.
    • L'Etat Jaminican qui est de droit un co-dirigeant, récupère 20% des recettes mensuelles.

Langue

La langue nationale était le français mais le jaminican (mélange de français et d'anglais) était aussi une langue nationale et officielle.

Religion

La religion tenait une place importante dans le pays. Le dimanche, appelé «Dominican», les Jaminican's, en «tenue du dimanche» allaient à la Church afin d'écouter les GodFari prêcher la bonne parole de His Santee JahFari zee Twint (Sa Sainteté le JahFari le 1er). Le dimanche était aussi un moment pour se remettre de ses pêchés car il était de coutume que les vendredi soirs et samedi soirs, les Jaminican's étaient de bons fêtards. Aussi, le dimanche servait à purifier son esprit des deux jours précédant cette journée sainte.

La cérémonie dominicale consistait à écouter le Godfari qui parlait d'un sujet de société et y ajoutait une morale selon les écrits du JahFar. La cérémonie se terminait généralement en chanson avec une chorale qui chantait les louanges au JahFari avec énergie et avec rythme. Certains chanteurs venaient chanter le «Reggae», véritable style musical plébiscitée par les Jaminican's qui traitait assez souvent de la philosophie au culte de JahFari et faisait passer un message qui paraissait assez semblable à la morale prônée par le JahFari.

Le lieux principal de culte était la Saint James Church à Jahnytown.

Institutions

Exécutif

Le Gouvernor était le Chef d'État du pays. Il dirigeait également le gouvernement composé de quatre ministères qui étaient:

  • Le Ministère de la diplomatie, dirigé par l'Ambassadeur;
  • Le Ministère de l'éducation et de la santé;
  • Le Ministère de la sureté publique et de la défense;
  • Le Ministère de l'économie.

Législatif

Le Palais Saint Ann's était le parlement national co-dirigé entre le Gouverneur et le Lord.

Judiciaire

Aucune institution judiciaire n'était connue.

Politique

Bien que république socialiste, il existait plusieurs partis politiques dans le pays:

  • Le Parti de la Colombe Jaminaica (PCJ): fondé et dirigé par Mathis River, le parti axait son programme sur l'égalité des chances, l'égalité devant la loi et le partage des Pouvoirs Institutionnel.

Son Idéologie était le rassemblement et même l'envie de s'unir aussi avec les partis qui avaient des idées opposées aux siennes. Le parti mettait en avant l'idée de compromis et du travail en commun.

  • L'Organisation pour les Chèvres Bleues (OCB): fondé et dirigé par Bob Baylet, le parti était agrariste et militait pour la protection d'une espèce endémique au pays, les chèvres bleues, alors en voie de disparition. Le parti militait pour la protection de ses animaux et leur réintroduction sur les pâturages jaminaicais.
  • L'Union Communiste Libérale (UCL): fondé et dirigé par Atahualpa Tamagochi.

Économie

Logo de Hailé Ier National Bank

La monnaie locale était le Doll. Dans le pays, la Caisse nationale de Solidarité était un organisme géré par le Gouvernement et l'État jaminaicais. Son but était de venir en aide aux personnes n'ayant pas d'emploi ou en difficulté financière. En l'absence d'une agence de l'emploi, la caisse nationale de solidarité assurait également l'emploi et le suivi personnalisé des demandeurs d'emploi. Cet organisme assurait également la charge d'une partie des frais vitaux tels que la santé et favorisait les avantages sociaux pour les personnes dans le besoin. Tout Jaminaicais était directement inscrit à cette agence.

Hailé Ier National Bank était, quant à elle, la banque nationale du pays.

Enfin, le Nessional Milita-medicalagy était l'hôpital du pays.

Commerces

  • Le Coffee veen Brooty (Café des Frères) était un café mythique vieux du début de la république qui a accueilli les plus grands hommes du pays, de l'ancien gouverneur Jackson Seilassié au grand GodFari de Jahnytown. Le lieu emprunt d'histoire avait su garder son charme avec son intérieur très classieux léguée par les envahisseurs. Le Café des Frères était quand même le café de la grande famille des socialistes et des communistes qui organisaient quelques fois des soirées de discussion; en effet le nom «frère» désignait les «camarades» associés au socialisme. Par ailleurs, faute de n'avoir aucun patron, le café appartenait à l'État Jaminaicais, mais était sous le contrôle d'un fonctionnaire de l'administration qui gèrait financièrement le café et qui s'occupait de toutes les autres fonctions qui faisaient partie de son titre.
  • Coffee Shop était le lieu où les habitants et touristes pouvaient consommer du chanvre légalement. Le pays avait d'ailleurs une loi à ce sujet.
  • L'Hôtel Che Guevara, hôtel de haut standard pour les touristes et les ambassadeurs en visite.
  • L'Auberge de la Chèvre Bleue, située dans le Red Quarter, était un lieu bien connu des touristes ayant moins d'argent.
  • Montego Distilled était une usine de distillation d'alcool.
  • Bureau des Croisières Scanthéloises, installé sur Turtle Beach Road, rue principale de Montego Beach, face à la mer et non loin du nouveau port.

Transports

Le pays était relié au reste de l'Archipel notamment via l'Aéoroport de Kingston.

Relations avec la CSH

Le pays n'entretint jamais de relation officielle avec la CSH. Les Croisières Scanthéloises y tinrent cependant un bureau de vente. En janvier 2018, le CMV a reproduit les armes et le drapeau national du pays.

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Kolozistan - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Travna - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois