Royaume d'Ostaria

De Wikiscanthel
(Redirigé depuis République d'Ostaria)
Royaume d'Ostaria

Drapeau Ostaria1.png

Armes ostaria.png

Données Politiques
Langues français
Capitale Lunont
Type de Gouvernement Monarchie parlementaire constitutionnelle
Roi Tommen Ier
Premier ministre
'
Relations avec la CSH Aucune
Autres
Système économique n.c.
Bibliothèque n.c.
forum Place Publique
Site S'y rendre

Localisationostaria.png

Le Royaume d'Ostaria (anc. République d'Ostaria (09.2016-07.2017)) (ou Ostaria) apparaît sur les cartes de l'Archipel en septembre 2016. Le pays s'est implanté sur les cendres d'Aldarnor. Le pays est frontalier d'Armara (État de Sud-Sildavie), d'Avaricum, de Prya, Pirée, et de la pseudo-Truukie d'Amnésie, ex-Bangana.

Géographie

Ostaria est bordée à l'est par la Mer d'Ylésia, au sud par la Mer d'Argentorate et à l'ouest par la Mer Nélée. La république est continentale et insulaire et est divisée en régions avec une ville chef-lieu. Cinq régions sont continentales (Aupagne, Bacapy, Brifalle, Choignaux et Orbône) et la région de Cavour est insulaire et entourée par les Mers de Nélée et de Marmare.

La capitale est la Ville de Lunont.

Démographie

La population totale additionnée se chiffre à 56'262'164 habitants. C'est l'un des pays les plus peuplés de l'Archipel.

La superficie est de 115'160 km2.

En comparaison, la superficie totale étant proche de celle de la Scanténoisie-Helvetia, la CSH n'ayant qu'une population de 174'001 habitants, la densité est de 1,69 hab./km2 en CSH contre 489 hab./km2 en Ostaria.

Organisation administrative

Les régions forment la subdivision administrative la plus importante en-dessous de l'État et en-dessus des Villes. Il en existe 6:

  • La Région d'Aupagne, avec les villes de Brignal, Lanrac, Tuse et Virnois, est une région qui a longtemps été indépendante. Sa langue régionale, l'Aupan, est encore utilisée dans certains villages de la Province. Elle est principalement connue pour sa terre agricole. Avec 6'846'321 habitants, l'Aupagne reste la région la moins peuplée du pays. Tuse est la ville chef-lieu.
  • La Région de Bacapy, avec les villes de Contec, Menargues, Mirnont et Pedur, est une région située en bord de mer et bénéficiant de températures clémentes quasiment toute l'année. C'est une région plutôt agricole et touristique en hiver comme en été. 7'846'245 habitants habitent cette région dont Menargues est la ville chef-lieu.
  • La Région de Brifalle, avec les villes de Bridy, Cantrac, Condail et Londal, possède une identité forte marquée par son histoire. Ses falaises brutes et ses rochers sont une des caractéristiques principales de la région. La langue régionale, le Brifalls, a longtemps été utilisée comme langue officielle. Avec 8'324'156 habitants, la région de Brifalle est la seconde région la plus peuplée. Condail en est la ville chef-lieu.
  • ​La Région de Cavour, avec les villes d'Abosque, Dusaux, Illonlieu et Irrosque, est une région située entre les Régions de Brifalle et Aupagne avec 10'904'812 habitants. Très longtemps productrice de calcaire, elle est aujourd'hui la première région productrice d'alcool du pays.
  • ​La Région de Choignaux, avec les villes de Bridame (chef-lieu), Calmec, Egois et Nour, est connue pour ses paysages montagneux et entouré de forêts. C'est ce qui lui permet d'en faire une production arboricole et de papier importante. La région compte 9'865'134 habitants.
  • La Région d'Orbône, avec les villes de Fontour, Lunot (chef-lieu et capitale nationale), Odail et Tasasque, est une région très industrielle. Longtemps principale productrice de charbons et de métaux, elle reste une province très industrielle et urbaine. Ses 12'475'496 habitants font d'elle la Région la plus peuplée du pays.

Politique

Logo Les Démocrates réalisé par le CMV
Le pays est de régime républicain. Les partis politiques (Parti de gauche, Debout Ostaria (centre) et le Parti Républicain (droite)) ont été longtemps les principaux partis du pays.

Désormais, les partis sont:

  • MAP - Mouvement d'Action Populaire (Merksisme). Ayant pour idéologie le merksisme, il se bat pour le changement de régime. En effet, il milite pour une République populaire à l'image de ce qui fut mis en place dans la région de Cavour pendant la période de trouble qui a suivi le coup d'État d'Albert Delfrous. Il a été créé par Damien Carmel, ancien Président de l'éphémère République Populaire d'Ostaria et l'un des plus grands dénonciateurs de la politique de l'ancien Président de la République Jérôme Plassel.
  • AD - Alliance Démocratique (anarchiste). Le parti milite à la fois pour l'instauration de la démocratie directe, pour l'amélioration des conditions de vie des travailleurs, et pour le légalisme. Il a été recréé après la mort d'Albert Delfrous, après avoir disparu lors de l'établissement de la Monarchie de Delfrous. Il est présidé par son créateur, Louis Chaldon.
  • ARO - Alliance Royaliste Ostarienne qui est un parti «delfrouniste» (officiellement delfroussiste). En tant que tel, il a pour unique projet de rétablir la monarchie absolue de droit divin telle qu'elle était avant la mise en place d'une République en janvier 2016, et pendant la Monarchie de Delfrous de juillet à septembre 2017. Il a pour président et fondateur un collaborateur de l'ancien roi d'Ostaria Jacques II (de son nom civil Albert Delfrous), Émile Zolus.
  • USD - Union pour la Social-Démocratie. C'est un parti de gauche, favorable au régime monarchique parlementaire en place. Il est le successeur du Parti Socialiste (PS) avant le coup d'État de juillet 2017. Il est présidé et a été créé par Mickaël Ruiz, ancien Ministre des Affaires Étrangères de la République.
  • E! - Le mouvement Ensemble ! est un parti politique souhaitant dépasser les clivages droite-gauche afin de faire naître un projet émanant d'un compromis. Il a été créé par François Dickson, son actuel président et ancien Président de la République d'Ostaria, membre alors du parti «Les Démocrates».
  • MUR - Mouvement Uni pour la République (républicain de droite). Il est communément considéré comme un parti politique de droite, bien qu'il ait pour idée principale le rétablissement de la République d'Ostaria, qu'il juge comme un âge d'or du pays. Il est présidé par son créateur, l'ancien Président de la République Jérôme Plassel. C'est la continuation du parti «Debout Ostaria».
  • UTL - Union Travailliste-Libérale (ultra-libéral et ultra-conservateur). Le parti considère que toute atteinte à la liberté des entreprises est non souhaitable et veut supprimer les impôts qui pèsent sur elles.

Il est également favorable à une privatisation générale des services publics - excepté le régalien - car il considère que cela leur assurerait une meilleure gestion, tout en permettant de réduire les impôts et de concentrer l'État sur ses missions restantes : l'armée, la police, la justice. Ce parti a été créé par Pierre Jourdan, ancien activiste anti-monarchiste, notamment connu pour avoir assassiné le roi Jacques II, de son nom civil Albert Delfrous.

Exécutif

Avant le passage du pays à la royauté, le Gouvernement formait l'Exécutif avec la Présidence de la République, la Vice-Présidence, le Premier ministre et les Ministres des Affaires Étrangères, des Affaires Régaliennes, du Développement économique, du Développement durable et du Développement humain. Désormais, l'Exécutif est formé du Gouvernement et du PM.

Le Roi a un rôle de représentant à l'étranger, et peut dissoudre l'Assemblée Nationale.

Législatif

L'Assemblée nationale forme le Législatif et est composée de 200 élus. Le pouvoir législatif est le pouvoir le plus important. Il a le pouvoir de renverser l'Exécutif.

Judiciaire

La Cour Suprême est l'organe suprême de la justice dans le pays.

Autres échelons

Les conseils Régionaux et les Maires jouent également une part importante dans la politique, à divers échelons.

Liens avec la CSH

Aucun lien n'existe entre la CSH et Ostaria. Toutefois, le CMV a créé et offert les Armoiries nationales de la République, en septembre 2016. Il a également offert une version haute-définition du Drapeaux aux autorités ostariennes.

Le 3 novembre 2017, la CSH reçoit l'«OstariaAwards de la Paix catégorie Pays étranger» en tant que nation prônant la paix dans le Micromonde. C'est en novembre 2017 que le CML reçoit commande et réalise tous les logos du pays excepté celui du MAP.

Ancien drapeau

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Armara - Avaricum - Edoran - Francovie - Krassland - Liberistant - Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg
Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Bangana - Belgoge - Kolozistan - Ligue Éburnéenne Décanale - Ostaria - Sud-Ouest Démocratique
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Anarchland - Argentorate - Azeck - Daoude - Héalie - Laurasie - Méniro - Mnibet - Noordzeeland - Panaconda - San Pedro - Saraland - Silverland - Sorabe - Umujo
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois