Krassauerstein

De Wikiscanthel
Républik Libre du Krassauerstein

Drapeau Krassauerstein.png

Armes Inconnues.png

Données Politiques
Langues krasslandais
Capitale Krassbach
Type de Gouvernement Régime Merksiste-Luniniste
Président de la Junte Jochen Gorbulski
'
Ministre des Relations Extérieures Jochen Gorbulski
Relations avec la CSH Aucune / Pays disparu
Autres
Système économique Simulationisme / Système de Schweinwald
Bibliothèque aucune
Mailing-List Place publique
Site archives archéologiques numériques

Localisationkrassauerstein.png

Le Krassauerstein (ou Républik Libre du Krassauerstein) était un pays situé sur le Continent Nord, qui fut fondé le 22 janvier 2001. Le pays a aujourd'hui disparu, annexé par le Zollernberg.

Géographie

Le Krassauerstein était situé sur le Continent Nord, il se situait à l'est du Krassland et à l'ouest du Zollernberg, c'était un pays enclavé qui ne possédait aucun accès à l'océan.

Climat

Le climat est tempéré et continental, nuageux, avec des hivers froids, de fréquentes pluies acides et de la neige en montagne. Les étés sont frais avec des orages occasionnels.

Relief

Le relief est montagneux à l'ouest (massif du Mont Krassberg) et au nord (Monts Savonifères). A l'ouest de Krassdorf se trouve des collines tandis qu'au sud du pays s'étend une grande plaine.

  • Point le plus bas : pointe sud du pays avec 65 mètres.
  • Point le plus haut : sommet du Mont Krassberg à 1404 mètres.

Villes

Les villes krassauersteinoises étaient au nombre de trois :

Institutions

Gouvernement

Le pays était dirigé par la Junte Populaire Révolutionnaire Krassauersteinoise (JPRK) [1], seule autorité qui avait les pleins pouvoirs pour "guider le peuple vers un avenir radieux".

  • Jochen Gorbulski : Président de la Junte, Ministre des relations extérieures, Ministre de la planifikation ekonomike, Ministre du territoire et des transports, Ministre de la défense
  • Heidy Merks : Ministre de l'édukation populaire, Ministre de la justice et des injustices, Ministre du sport et du dopage
  • Ar Adad : Ministre de l'intérieur et de l'immigration
  • Serj Tankian : Ministre de la kulture des masses laborieuses

Constitution

Le Krassauerstein était un état totalitaire, la constitution très simplifiée du pays reflétait bien cet état de fait.

KONSTITUTION DU KRASSAUERSTEIN

ARTICLE 1
Le Krassauerstein est une républik libre et indépendante.

ARTICLE 2
La Junte Populaire Révolutionnaire Krassauersteinoise (JPRK) a les pleins pouvoirs pour guider le peuple vers un avenir radieux sur la juste voie tracée par le komité central du Parti Merksiste-Luniniste du Krassauerstein.

ARTICLE 3
Toute décision de la Junte Populaire Révolutionnaire Krassauersteinoise peut être librement kontestée auprès du bureau des admissions du Kamp de réédukation politik par le travail.

Lois

Loi sur l'Université

Politique

Le seul parti autorisé au Krassauerstein était le Parti Merksiste-Luniniste du Krassauerstein (PMLK) issue de l'union entre entre l'Alliance Révolutionnaire Klandestine du Krassauerstein (ARKK) d'obédience merksiste et le Front Luniniste Armé de Libération du Krassauerstein (FLALK), deux mouvements indépendantistes qui luttaient lors de l'occupation du territoire. L'idéologie du Parti Merksiste-Luniniste du Krassauerstein (PMLK) était basée sur le merksisme et le luninisme, la formation politique était dirigée par un komité central et tous les krassauersteinois étaient membres, par défaut, du parti.

Économie

Le Krassauerstein utilisait le système économique simulatif dit de Schweinwald [2]

Entreprises

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Armara - Avaricum - Edoran - Francovie - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Kolozistan - Ostaria - Sud-Ouest Démocratique
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Cözland - Daoude - Deltarie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Silverland - Sorabe - Thaurus - Tolpan - Umujo - Vladivaïa - Wasteland
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois