Angmar

De Wikiscanthel
Royaume d'Angmar

Drapeau Angmar.png

Armes Angmar.png

Données Politiques
Langues français
Capitale Klausbourg
Type de Gouvernement Monarchie constitutionnelle
Sa Majesté Klausdène 1er, Roi d’Angmar
Chancelier Royal Le Comte Zeverin de Lorkon
Ministre des Relations Extérieures Sebastian Mo-Lee
Relations avec la CSH Pays disparu
Autres
Système économique Narrativisme
Bibliothèque aucune
Mailing-List Place Publique
Site Archive archéologiques numériques

Carte angmar.jpg

Angmar (ou Royaume d'Angmar), pays aujourd'hui disparu, était situé sur le Continent Nord, au nord d'Ys et à l'est du Zollernberg. Le pays fut fondé le 27 décembre 2002. Il sombra, frappé par une épidémie de flémingite, en juillet 2004.

Géographie

Le pays était situé au sud-est du Continent Nord de l'Archipel et était frontalier au Zollernberg à l'ouest et à Ys au sud. Deux rivières s'y écoulaient. Le Styx était un affluent de l'Anduin. Le Mont Polaris culminait à 1413 mètres d'altitude.

Villes

  • Klausbourg était la capitale du Royaume d'Angmar. Ville culturelle, on pouvait y trouver la Citadelle Royale de Helm (Résidence du Roi), la Chancellerie Royale (Résidence du Chancelier Royal), l'Université Royale, le Dragoport de Klausbourg-Sud.
  • Abbydos était la seconde ville principale du pays. Ville portuaire, elle était à l'embouchure de l'Anduin se jetant dans le Golfe d'Angmar.

Constitution

Constitution de 2003
Préambule:
Le Royaume d’Angmar est une micronation virtuelle.
Le Royaume d’Angmar et son peuple proclament solennellement leur attachement à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 et aux principes de souveraineté nationale.

  • Des Institutions du Royaume.
    • Article 1:
      • Le Roi est le Chef de l’Etat et porte le titre de « Sa Majesté ».
      • Le premier et actuel Roi d’Angmar est Sa Majesté Klausdène 1er.
      • Le Roi désigne discrétionnairement l’Héritier de la Couronne. L’Héritier du trône reçoit le titre de Prince Héritier d’Angmar avec la qualité d’Altesse Royale.
      • Le Prince Héritier devient Chef de la Maison Royale d’Angmar après la mort ou l’abdication du Roi. Il ne devient Roi qu’après son Couronnement par le plus ancien citoyen du Royaume.
      • Les anciens Rois, les membres de la famille royale et les descendant du Roi portent le titre de Prince d’Angmar avec qualité d’Altesse Royale
    • Article 2 :
      • Tous les citoyens d’Angmar sont membres du Parlement.
      • Le Parlement discute et vote les lois proposées par un citoyen, un membre du Gouvernement ou le Roi.
      • Le Roi dispose d’un droit de veto suspensif de 15 jours sur les lois adopter par le Parlement.
      • Le Roi promulgue officiellement les lois dans les plus brefs délais après leurs adoptions.

Institutions

Exécutif

Le Roi

Le Roi était le Chef d'État. Il habitait la Citadelle Royale de Helm.

Le Gouvernement

Le Gouvernement siégeait à la Chancellerie Royale. Dirigé par le Chancelier Royal, ce dernier était élu pour quatre mois par les citoyens. Le Chancelier Royal proposait les Ministres au Roi qui les nommait. Il avait la charge des affaires du Royaume, il menait la politique du Royaume suivant son programme, sous la direction et au nom du Roi. Il était appelé «Son Altesse». Le gouvernement était composé des ministères suivants:

  • Chancellerie Royale: Son Altesse le Comte Zeverin de Lorkon
  • Ministère de l'Intérieur. Ce ministère, dirigé par Son Excellence Armifor d'Eriador avait pour but la sécurité des citoyens et des biens, l'aide aux victimes, de faire respecter de tous les lois et règlements du Royaume. Pour assurer la sécurité des bien et des personnes, le Ministère de l'Intérieur avait mis en place une Police Royale. Elle était dirigé par le Ministre et elle était sous autorité du Roi. Pour qu'elle fusse plus efficace, il avait été créé différents organismes qui travaillaient bien entendu ensemble. Cette police comportait 400 hommes répartis dans la Police Royale, la Compagnie Royale de Sécurité (CRS) et le Groupement d'Intervention du Royaume d'Angmar (GIRA). Pour remplir la protection des biens et des personnes contre le feux, accidents et risque naturel, le Ministère de l'Intérieur avait créé deux bataillons de protection civiles: un bataillon de protection contre les dragons et un bataillons de Sapeurs-pompiers de 200 hommes chacun.
  • Ministère de la Justice. Dirigé par Sa Majesté Marie-Adélaïde, le Ministère de la Justice était chargé d'organiser le système judiciaire du Royaume, de faire respecter les lois et mener des enquêtes judiciaires en collaboration avec le Ministère de l'Intérieur.
  • Ministère des Relations Extérieures, dirigé par Sebastian Mo-Lee. En 2003, le pays avait pour unique relation bilatérale la Maurésie. Le pays faisait partie de l'ONV.
  • Ministère de la Défense, dirigé par Monseigneur Zeverin de Lorkon.
  • Ministère de l'Ingénierie et des Technologies. Dirigé par Monseigneur Zeverin de Lorkon, ce ministère avait pour but de rechercher et de développer de nouvelle technologie, d'assurer la maintenance technique opérationnelle des infrastructures angmariennes, d'assurer le confort pratique au quotidien de la populations, etc.
  • Ministère de l'Éducation et de la Culture. Ministère dirigé par Lady Zenola Kalavinka qui gérait le système éducatif. Elle était également Présidente du Conseil d'Administration des Établissements Scolaires de Klausbourg.
  • Ministère des Transports et du Logement. Dirigé par Son Excellence Armifor d'Eriador, le Ministère des Transports et du Logement avait pour but de développer les infrastructures routières, ferroviaires, aéroportuaires et portuaires du Royaume, en collaboration avec le Ministre de l'Ingénierie et des Technologies, et d'en gérer le trafic ainsi que de développer les zones résidentielles sur le territoire.
  • Ministère des Sports: Lady Zenola Kalavinka
  • Ministère de l'Environnement. Dirigé par Madame Daewen Amarth, le Ministère de l'Environnement était chargé de protéger l'environnement de l'expansion industrielle, de protéger les forêts multimillénaires du Royaume et de protéger la faune et notamment les Dragons qui pullulaient sur le territoire.
  • Ministère de l'Économie et des Finances. Dirigé par Monsieur Sparomir de Gondor, le Ministère de l'Économie et des Finances avait la charge des comptes du Royaume (Publics et Particuliers), de la gestion du Budget de l'État, de la détermination de la valeur de la monnaie angmarienne, de la supervision de l'Économie nationale et des entreprises du Royaume.
  • Ministère de la Santé. Dirigé par Madame Stéphanie de Bourgues, le Ministère de la Santé avait la charge de la Santé Publique du Royaume, de la protection sanitaire de la population, de l'aide sociale et de la recherche médicale et pharmaceutique. Il supervisait également l'Hôpital Royal de Klausbourg.

Les Chanceliers Royaux

  • Du 27 Décembre 2002 au 27 Avril 2003: S.A. le Duc Armifor d'Eriador
  • Du 28 Avril 2003 au 25 Juin 2003 (démission): S.A. le Duc Armifor d'Eriador
  • Du 25 Juin 2003 au 06 Juillet 2003: pas de Chancelier Royal
  • Du 07 Juillet 2003 au 07 Novembre 2003: S.A. Madame Daewen Amarth
  • Du 08 Novembre 2003 au 06 Mars 2004: S.A. le Comte Zeverin de Lorkon
  • Depuis le 07 Mars 2004: S.A. le Comte Zeverin de Lorkon

Judiciaire

La Cour de Justice du Royaume avait la charge du Pouvoir Judiciaire. Elle jugeait toute affaire judiciaire civile et pénale. Son Président était nommé par le Roi pour deux mois. Le Président de la Cour nommait par la suite deux assesseurs. Le Procureur Général était le Roi ou le Chancelier Royal. Chaque accusé avait le droit d’être défendu par un citoyen angmarien ou étranger. La Cour de Justice du Royaume contrôlait la constitutionnalité des lois et décrets.

Défense

Le Roi était le Chef de l'Armée Royale Angmarienne (ARA). Il était secondé par le Maréchal Zeverin de Lorkon, chef d'État-major de l'ARA. Toute déclaration de Guerre devait être approuvée par le Parlement sauf dans le cas d'une attaque d'intérêts angmariens. Toute attaque à l'encontre d'un allié du Royaume constituait une attaque envers le Royaume. Le Royaume d'Angmar était opposé aux armes atomiques mais autorisait l'utilisation du nucléaire en tant que source d'énergie.

Organisation de l'Armée

L'ARA contienait:

  • Le Corps Aérien Royale (CAR):
    • 20 Escadrons de Dragons (ED)12 dragons et pilotes chacun
    • Dragon Force One (Dragon de Sa Majesté).
  • Les Forces Terrestres:
    • 1 Régiment de cavalerie (1000 hommes et chevaux)
    • 1 Régiment d'Artillerie (900 hommes et 150 pièces d'Artillerie)
    • 1 Bataillon de Feu (200 hommes et 100 dragons)
    • 1 Régiment Logistique (900 hommes)
    • La Garde Royale (1000 hommes) (Uniquement sous les ordres de Sa Majesté)
  • La Force de Protection Civile:
    • 2 Bataillons (1 de protection contre les dragons sauvages et 1 de Sapeurs-pompiers)
  • Marine Royale:
    • 2 Navires: Le Léviathan (Navire du Roi; 1200 hommes d'équipage) et le Bêhêmoth (Croiseur anti-sous-marins et anti-aériens; Plate-forme pour atterrissage de dragons (4 au max); 1500 hommes d'équipage)
    • 1 Sous-marin Nucléaire d'Attaque, L'Okéanos (140 hommes d'équipage)
  • Service Vétérinaire:
    • 100 vétérinaires civils chargés de la santé et du maintient en forme des dragons et des chevaux.

Économie

Ministère de l'Économie et des Finances, dirigé par Monsieur Sparomir de Gondor avait la charge des comptes du Royaume (publics et particuliers), de la gestion du Budget de l'État, de la détermination de la valeur de la monnaie angmarienne, de la supervision de l'Économie nationale et des entreprises du Royaume. Le système monétaire était le Klaus d'Or, forte unité utilisée pour les sommes importante faisant 10 grammes d'or. Le Klaus d'Or (K) était subdivisé en 100 Erains (E) et chacun de ces derniers étaient divisés en 100 Aldas (A).

Le Royaume d'Angmar était alimenté en électricité grâce au Barrage Hydroélectrique de Rhûn. Mais la production tendait à devenir insuffisante, c'est pourquoi le Royaume se tourna vers de nouveaux moyens de productions énergétiques. La question énergétique était assurée par le Ministère de l'Ingénierie et des Technologies.

Éducation

L'Éducation au sein du Royaume et les structures éducatives étaient sous l'autorité du Ministre de l'Éducation et de la Culture. Le système éducatif était organisé ainsi:

  • de 0 à 2 ans: le Royaume mettait à la disposition des enfants des crèches.
  • de 2 à 11 ans: Écoles Élémentaires: Écoles Maternelles (2 à 5 ans) et Écoles Primaires (6 à 11 ans).
  • de 12 à 18 ans: Enseignement Secondaires: Collège et Lycée.
  • Au-delà : Enseignement Supérieur et Recherche: Université Royale

Culture

Sport

Le Stade Royal de Klausbourg était un lieu où des compétitions sportives se déroulaient.

Association

L'Etoile Bleu était organisation à vocation humanitaire et sanitaire. C'était l'une des plus anciennes organisations humanitaires de l'Archipel, apparaissant en même temps que la Croix-Verte pryanne.

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Kolozistan - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Travna - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois