Saint-Empire d'Edoran

De Wikiscanthel
Saint-Empire d'Edoran

Drapeau edoran.png

Armes Edoran.png

Données Politiques
Langues français
Capitale Allancia
Type de Gouvernement Monarchie fédérale
Sa Majesté Impériale Charles IV
Chancelier Charles de Hauteville
Ministre des Affaires Extérieures et Coloniales n.c.
Relations avec la CSH Cordiales
Autres
Système économique Narrativisme
Bibliothèque aucune
Forum Place Publique
Site S'y rendre

Localisationedoran.png

Le Saint-Empire d'Edoran est une nation du Continent Nord. Jusqu'en septembre 2017, le pays était une monarchie parlementaire. Depuis cette date, le pays s'est transformé en monarchie fédérale.

Géographie

Le Saint-Empire d'Edoran est une Nation du Continent Nord située à l'extrême Ouest. Elle ne possède pas de limite territoriale avec la CSH bien qu'elle ait partagé un passé commun. Ses proches voisins sont la Russlavie et le Kolozistan.

Organisation territoriale

États

  • Grand-Duché d'Allancia

Cette province est au coeur de l'Empire. Elle abrite notamment la Capitale impériale, Allancia, qui est le siège du Gouvernement et du pouvoir impériale. L'actuel gouverneur est Madame Victoire Carnavon.

  • Royaume du Chiron

Ancien Royaume de Chiron, cette province possède une identité forte et a donné de nombreux personnages importants à l'Empire. La province est avant tout rurale, agricole et montagneuse. Sa capitale est Confolens et son gouverneur actuel est Son Excellence François-Alexandre Dutronc-Pombal, Duc d'Esse.

  • Royaume de Fransie

Ancien Royaume de Fransie, cette province est la plus urbanisée et la plus économiquement développée du Saint-Empire. Cette province a donné à Edoran la dynastie régnante actuelle : La Maison de Traceau. Malgré tout, cette province s'avère plus discrète culturellement et politiquement que son turbulent voisin, le Chiron. Sa capitale est Lucéra et son gouverneur actuel est Son Excellence Chryspule Lameth.

  • Principauté de Bonne-Espérance

Bonne-Espérance est un archipel au nord de l'Empire, en pleine Mer des Glaces, mais bénéficiant paradoxalement d'un climat subtropical ! Les Espérantins sont de redoutables pécheurs. Sa capitale est Port-Royal et son gouverneur actuel est Son Excellence Charles Langenays.

  • République Impériale de Nouvelle-Edoran

Anciennement Gouvernorat de San Sebastian, cette nouvelle province est une ancienne colonie édoranaise maintenant bien intégrée au Saint-Empire. Elle se trouve sur les côtes d'un continent lointain, la Quetzagonie et est ceinturé par une nation indigène, l'Empire Azcas. Sa capitale est San Sebastian et son gouverneur est Monsieur Hugolin de Xaintrailles.

  • Royaume d'Alémanie

Royaume au sud-ouest du Saint-Empire, ancien Etat vassal. Capitale: Treste

  • Royaume de Palogne

Royaume slave, autoritaire et rural du sud du Saint-Empire. Capitale: Kosciusko-Czestochowa.

  • Principauté de Tchécoslovénie

Principauté slave, autoritaire et militariste du sud du Saint-Empire. Capitale: Jansa.

  • Royaume fédéré des Eslagnes

Royaume éthériste éclairé et abritant une grande communauté hébraïste. Capitale : Zaramanca

  • Basilissat de Moldavia

Territoire dont la suzeraineté est souvent revendiqué par la Russlavie, la Moldavia est une monarchie très tolérante avec les idées merkistes, qui sont régulièrement au pouvoir. Capitale: Chinisau

  • Royaume de Voltwana

Le Voltwana est un grand pays situé sur le continent du Zanziland alternant des paysages de savane, de jungle et de désert. Coutumièrement dirigé par le Roi Mamadou II, il a été constitué en protectorat du Saint-Empire dans sa totalité afin de protégé les intérêts commerciaux édoranais sur place, notamment les plantations de cacao et de caoutchouc. Sa capitale est Nassara et son gouverneur est Monsieur Basile Senghor.

  • Confédération des Comtés-Unis d'Eperonnie

L'Eperonnie est le dernier territoire conquis par le Saint-Empire. Il est contrôlé par la cavalerie. C'est le far west édoranais, administré par des shérifs. Vous y croiserez chasseurs de prime, tribus indiennes et diligences! Capitale: Miravet.

Territoires

  • Territoire Impérial du Ceylan Edoranais

Le Ceylan édoranais occupe l'ensemble de l'île de Lanka au large du pays zanzilandais du Ceylan. C'est une île volcanique connu pour ces plantation de thé appartenant au Saint-Empire. Initialement, le Territoire Impérial était limité à quelques plantations, mais devant la menace constante de combattants religieux (les guerriers de Visha), le Saint-Empire décida d'occuper la totalité de l'île pour éliminer cette menace durablement. Sa capitale est Sri et son gouverneur et Pierre-Antoine de Langlois.

  • Territoire Impérial de la Terre du Roi Henri

La Terre du Roi Henri est le nom de l'emprise édoranaise sur le continent Micrarctique. Il s'agit grosso modo d'un triangle avec la côte comme base et le pôle Nord du Micromonde en sommet. Le territoire, glacial et hostile, est pourtant débordant d'activité. On y trouve en effet des dizaines de mines de fer, de cuivre, d'argent, d'or et de charbon, ainsi que des puis de pétrole, toutes exploitées par des entreprises édoranaises ; on y trouve également des bases de recherches militaires ou civiles. C'est là qu'à eu lieu le premier essai de bombe à l'édoranium et c'est là aussi que se trouve le canon spatial ayant permit l'envoi du premier satellite édoranais. Sa capitale est la base Nouvelle-Allancia et son gouverneur est le Contre-Amiral Albin d'Azincourt.

  • Territoire Impérial du Fort-Saint-Charles

Minuscule protectorat en Quetzagonie, doté d'un fort, d'un port et d'un village de paysans colons et autochtones.

  • Territoire Impérial de Baradhnaith

Petite île de l'archipel nautien en Mer Océane. Edoran en prit possession avec l'assentiment international en compensation de la rétrocession de l'Edredonie. L'île abrite des vestiges du Daearuil et maintenant le Centre Spacial d'Edoran. Capitale: Port-Philippe.

État Associé

  • Exarchat de Mont-Albert

Minuscule Etat pontifical enclavé dans le Grand-Duché d'Allancia. Théocratie dirigé par le Patriarche de l'Eglise Ethériste. Il s'agit d'un Etat associé au Saint-Empire.

Ancien territoire

Le pays détenait également le Gouvernorat d'Edredonie. Il s'agissait d'un ancien protectorat de l'Institut de Verlor. Lorsque cette nation universitaire singulière disparut, la souveraineté fut transférée à Edoran. Sa population était très repliée sur elle-même et possède des institutions coutumières très complexe. Sa capitale était Mâtthe-Las et son gouverneur fut Monsieur Jean Bergevin. Ce territoire fut ensuite intégré au Krassland.


Démographie

La population de l'Empire est de 76'326'000 habitants (Septembre 2017). Le taux d'urbanisation est de 62.1%. Taux de chômage: 9.8%.

Religion

La religion principale est l'Éthérisme ( 71.4% de la pop.).

Histoire

Période ancienne

À une certaine époque, Edoran était une république située en bordure de la prove d'Helvetia au sud-est de la CSH. Suite à un raz de marée, la nation a disparu pour réapparaître sur le Continent Sud. Une nouvelle catastrophe géologique a déplacé la Nation vers le Continent Nord à son emplacement actuel au début de l'année 2011.

Période actuelle

Edoran est devenu un Empire. Son destin et son histoire sont très liés avec la Russlavie et le Noordzeeland qui sont ses voisins. De multiples conflits les opposent au sujet de leurs régions frontalières. En 2017, le pays devient une monarchie fédérale.

Pays ayant occupé le territoire

Institutions

Le Saint-Empire d'Edoran est une monarchie parlementaire dirigée par un Empereur (actuellement Philippe Ier).

Exécutif

L'Empereur

L'Empereur est le chef de l'État. En dépit d'une saine séparation des pouvoirs, l'Empereur possède encore beaucoup de pouvoirs. La question militaire, les affaires étrangères, les ordres honorifiques, la nomination des gouverneurs, etc. sont des compétences propre de l'Empereur. Il est assisté pour cela de la Maison de l'Empereur, ensemble de services dirigé par le Grand-Chambellan du Saint-Empire. Il réside au Palais de la Réunification, à Allancia, la Capitale. L'Empereur actuel est Sa Majesté Impériale Philippe Ier, Empereur d'Edoran.

Le Gouvernement

Le gouvernement partage le pouvoir exécutif avec l'Empereur. Il est composé d'un Chancelier, qui est le chef du gouvernement, et de plusieurs ministres. Le Chancelier est nommé par l'Empereur après chaque élection générale (tous les 3 mois), mais la Diète Impériale doit apporter sa confiance au Chancelier. Ainsi ce dernier est nécessairement issus de la majorité parlementaire. Le gouvernement élabore les projets de loi et contrôle l'administration du pays. Il siège au Palais Brabant. On retrouve deux ministères que sont:

  • Ministre des Affaires intérieures
  • Ministère des affaires extérieures et coloniales

Législatif

Le Parlement est composé de deux chambres : La Diète (composé de 253 députés élus) et de la Chambre des Pairs (composé de membre de la Haute-Noblesse édoranaise).

  • La Diète: les députés y siègent. C'est la chambre basse du Parlement. La Diète vote les lois proposées par le gouvernement ou par des députés.
  • La Chambre des Pairs, qui constitue la chambre haute du Parlement est composée de certains nobles. Elle examine et vote les lois, mais n'a finalement que peu de pouvoir. La Diète ayant toujours le dernier mot. Les Pairs veillent au respect de l'Empire, de l'Empereur et de la constitution.

Judiciaire

La Cour Suprême Fédérale est l'institution suprême de justice du pays.

Politique

Le café Saint-Germain est au cœur du quartier des sièges des partis. Les penseurs et membres des partis s'y réunissent et débattent sur l'Archipel.

Partis

Edoran abrite beaucoup de partis politiques qui se livrent continuellement à des alliances, des scissions, et autres joyeusetés ! Les élections des députés ne sont jamais jouées d'avance et sont un moment fort de la vie en Edoran. On y retrouve:

  • Le Parti Démocrate Edoranais (PDE). Parti de gauche, il s'agit du principal parti de gauche du Saint-Empire. Il est connu pour son progressisme social, et son anticléricalisme. Ses membres principaux sont Victor-Emmanuel Chandebise, Antoine Namer, Albert de Rougemont et le Chef est Albert de Rougemont.
  • Parti Ethériste Edoranais (PEE). Parti de droite religieuse, c'est un parti très proche de l'Eglise Ethériste, la religion majoritaire. Il soutien la morale de l'Église, souvent en opposition avec le reste de la droite. Ses membres principaux sont Benoît Lejuste, Vladimir Volga et Otto von Adler. Ce dernier est le chef du parti.
  • Parti Impérial (PI). Le PI est de droite nationaliste. Ce parti a été créé par le Duc de Léry. Il soutien un pouvoir impérial fort, un nationalisme et un patriotisme au premier plan. Il s'oppose malgré tout aux traditionalistes religieux. Ses membres principaux sont Edmé-Patrice de Villeurban de Chalent et Louis-Xavier de Lancret. Il est dirigé par Edmé-Patrice de Villeurban de Chalent.
  • Parti Républicain Edoranais (PRE). Parti de gauche radicale, le PRE est le seul parti anti-monarchiste d'Edoran. Il souhaite instaurer une république, et serait affilié à des mouvements terroristes. Ses membres principaux sont Robert Leduc, également chef de parti.
  • Rassemblement Démocratique et Conservateur Edoranais (RDCE). Parti de droite régionaliste, c'est le seul parti provincial à rayonnement impérial. Il soutien un autonomie plus large pour les provinces, et en particulier le Chiron. Il est progressiste mais reste isolé sur l'échiquier politique du fait de son très fort autonomisme et de sa proximité avec l'Église. Ses membres principaux sont François-Alexandre Dutronc-Pombal et Lucien Duceppe. Le parti est dirigé par François-Alexandre Dutronc-Pombal.
  • Union Centriste (UC). Parti de centre-droit, c'est un parti démocrate et social-libéraliste issue de l'ancienne union conservatrice. Ses membres principaux sont Philibert Carnavon, Klaus Störtebeker et Victoire Carnavon. Le parti est dirigé par Philibert Carnavon.
  • Union Sociale-Démocrate (USD): Parti réformiste et de centre-gauche prônant le progressisme et un nouveau contrat social. Membre principal et chef de parti: Adalbert de Klausbourg.

Armée

L'armée édoranaise porte fièrement le nom «d'Armée du Saint-Empire». Elle est un élément important de la vie du pays, car elle a largement contribué à en faire le grand Empire que l'on connait aujourd'hui. C'est désormais une armée principalement de défense et de maintien de la paix, mais elle demeure capable de faire toutes les missions possibles grâce à des équipements importants et un effectif colossal.

Elle est dirigée par un Feld-Maréchal, actuellement Klaus Störtebeker. L'administration de l'armée est située au Palais Corvin.

L'armée du pays est divisée en cinq composantes:

  • L'Armée de Terre Impériale
  • La Marine Impériale
  • L'Aviation Impériale
  • La Gendarmerie Impériale
  • La Garde Impériale

Corps Edoranais Humanitaire d'Urgence

Edoran possède le Corps Edoranais Humanitaire d'Urgence (CEHU). Le Corps Edoranais Humanitaire d'Urgence (CEHU) est un organisme public placé sous l'autorité du Chancelier. Il a pour mission d'intervenir en cas de crise humanitaire ou de catastrophe naturelle ou écologique partout dans l'Archipel, à l'exception du territoire métropolitain édoranais, afin d'aider et de secourir les populations et l'environnement, et à la demande des autorités locales.

Composition

Il est composé de quatre groupements, dirigés chacun par un chef de groupement et ayant chacun une spécialité :

  • Le Groupement Médical : Spécialisé dans le secours médical et chirurgical d'urgence
  • Le Groupement Sauvetage : Spécialisé dans le sauvetage-déblaiement
  • Le Groupement Technique : Spécialisé dans le rétablissement des infrastructures électriques, de distribution d'eau, de transport, de communication, etc...
  • Le Groupement Environnement : Spécialisé dans la dépollution et la rétablissement de l'hygiène.

Chaque groupement est composé d'une centaine de volontaire, appartenant à l'armée, à la police, aux services de secours ou aux hôpitaux et mis en disponibilité pendant 1 ou 2 ans.

Les moyens du CEHU peuvent être renforcer par des unités de l'Armée du Saint-Empire ou du corps impérial de sécurité civile.

Sur la base du volontariat, les fondations d'entreprises et les associations humanitaires ou caritatives peuvent se proposer pour renforcer les moyens du CEHU.

Réserve Humanitaire Civile

Tout édoranais, ressortissant de la Fédération, ou résident étrangers en Edoran, âgé de 18 à 55 ans peut s'inscrire sur les listes de la Réserve Humanitaire Civile, quelque soit sa profession. La Réserve Humanitaire Civile sera mobilisé le cas échéant en renforcement du CEHU.

Moyen de projection

Les moyens de projection et de transport de l'Armée du Saint-Empire sont mis à la disposition du CEHU en cas d'engagement de celui-ci. Le cas échéant, le Chancelier peut décréter la réquisition de moyens de transport privés.

Coopération internationale

Le CEHU constitue le principal moyen édoranais mis à disposition de l'Agence Humanitaire de la Ligue des États Modernes, dont le Saint-Empire fait partie. Les autres moyens sont les régiments médicaux de l'Armée du Saint-Empire et la Base de l'AHLEM de Baradhanith.

Le CEHU peut également être mobilisé sous mandat de la Grande Alliance.

Culture et Éducation

Université Impériale d'Allancia

L'Université Impériale, située à Allancia est organisée en plusieurs facultés:

  • Académie Edoranaise des Arts et des Lettres (AEAL)
  • Académie Impériale des Sciences
  • Institut Edoranais de Géographie Micromondiale (IEGM)

Musée

Le Musée Impérial d'Allancia est un regroupement de musées d'art et d'histoire du très Saint-Empire d'Édoran. Il est composé de

  • Galerie des Portraits
  • Galerie Störtebeker
  • Galerie Nationale d'Art Ancien
  • Galerie d'Art Moderne
  • Galerie d'Art Populaire Édoranais

Relations avec la CSH

Le Saint-Empire et la CSH n'ont pas eu de relations officielles jusqu'à la fin de l'année 2011. Elles ont débuté, de manière formelles, au courant du mois d'octobre 2011 lors de la Crise Edorano-Russlave et lors du Rallye d'Edoran. Le Saint-Empire a par ailleurs exprimé sa volonté que la CSH participe aux négociations pour régler la Crise Edorano-Russlave.

Les relations entre les deux Nations sont plus que chaleureuses et les deux poussent à développer des partenariats intenses. C'est dans cette logique que le Traité d'Allancia a été signé, créant de nombreux outils d'échanges entre les Nations.

  • Relié à la CSH par voie aérienne (entre Aarosia et Allancia et par voie ferrée (Transterranovien)
  • Accueille la Conférence d'Edredoni en octobre 2012.
  • En mai 2016, Charles de Hauteville fait appel au CMV afin de confectionner des Armes personnelles. Les Drapeaux et Armes des Provinces, Dépendances d'Outre-Mer et États-Vassaux sont également commandés auprès du CMV le même mois.
  • En juin 2016, une commande est passée au CMV pour créer les Sceaux d'États.
  • En octobre 2016, des Nouvelles Armoiries Nationales sont présentées par le CMV.
  • En octobre 2016, les Sceaux Impériaux de l'Armée du Saint-Empire sont aussi créés par le CMV.


Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Avaricum - Edoran - Francovie - Kolozistan - Krassland - Liberistant - Ligue ED -

Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Véran - Zollernberg

Pays Sans Activité Reconnus ou Intégrés
Freineubourg - Sri Pātnārāt
Nations Reconnues et Disparues
Armara - Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Belgoge - Gwangua - Livadia - Ostaria
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Amyria - Anarchland - Angmar - Argentorate - Arsgentyne - Ayala - Azeck - Bangana - Bhoustani - Bretzelbourg - Bretzelburg - Cözland - Daoude - Deltarie - Edredonie - El Futuro - Eraluse - Eridan - Esialie - Fanz - Gallice - Héalie - Hubanie Maritime - Jaminaica - Kalésie - Katharsys - Kindistan - Krassauerstein - Laurasie - Legoslavie - Madha - Manutoba - Mazambala - Méniro - Mnibet - Néié - Noordzeeland - Norduska - Norvas - Nouvelle-Caucasie - Nyvélia - Panaconda - Persis - Poldévie - Républiques Orionnaises - Sainte-Croix - San Pedro - Sant Eustaquy - Saraland - Siegburg-Helzonie - Silverland - Sorabe - Sud-Ouest Démocratique - Thaurus - Tolpan - Turcosie - Umujo - Verlor - Vladivaïa - Wasteland - Ysiriam
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Chabot - Cocagne - Dangloyre - Ébur - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN -

Kaïtaïn - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Sorlop - Svetivostok - Travna - Ydemos

Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Traité de Zozolulu - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois