2002

De Wikiscanthel

Janvier

22 janvier : arrivée de Herman Muller, qui postule pour le DSHI. Il propose aussitôt la création d'une armée en CSH 2002.


Février

2 février : la CSH rejoint la commission Andersen. La LS critique cette décision.

2 février : Manifeste du 2 février 2002, par la LS.

3 février : arrivée d'Anneslia, aussitôt nommée DSHSOCI.

8 février : Herman Muller est nommé DSHPROT. Il propose aussitôt la création d'une police civile, d'un office national de protection contre le danger nucleaire et d'un office national de protection anti-sismique, ainsi que la creation d'un corps paramilitaire d'un "effectif de 2 divisions et faisant office de garde présidentielle et confédérale et servant aussi pour des mission de paix en Scantenoisie-Helvetia et autre part dans le micromonde". Il évoque pour la première fois les menaces que représente le Zollernberg.

8 février : par sondage, le peuple refuse massivement (4 voix contre, 2 pour), le principe de la création d'une armée en CSH.

8 février : par sondage, 3 citoyens sur 5 estiment la LS "obsolète". Les 2 autres estiment qu'elle est "vitale".

15 février : ratification par le souverain d'un traité avec Ydemos.

18 février : Anneslia annonce la construction d'un hôpital à côté de l'UD1848. Débats sur le prix de cet hôpital et sur les modalités de son financement.

20 février : AerScanthel annonce son introduction en bourse.

26 février : par sondage, les citoyens plébiscitent (5 voix contre 1) la réation d'un corps paramilitaire. Herman Muller annonce qu'il prend la tête de ce corps avec le grade de général de corps d'armée.

28 février : François Munty demande l'organisation d'élections. La question des conflits d'intérêts d'Herman Muller (qui exercait des responsabilités importantes et similaires dans d'autres pays) se pose. Muller avait en effet annoncé avoir pris la tête d'un mouvement militaire qui déclarait avoir conquis une ville krasslandaise, d'où des risques de tensions importants avec le Krassland.

Mars

1er mars : le président réaffirme son soutien à Herman Muller.

1er mars : Herman Muller annonce au peuple krasslandais qu'il se rend, qu'il a été manipulé. Il annonce également la création d'un service de renseignement pour la CSH, le BSCE.

2 mars : La LS soumet des projets de drapeaux à l'Etatscanthel pour les trois proves du pays.

2 mars : Aaron Drake-Av-Sky annonce la reprise de négociations diplomatiques avec le Krassland.

7 mars : le souverain entérrine les trois drapeaux proposés par la LS.

7 mars : Aaron Drake-Av-Sky annonce la tenue d'élections municipales. Il mentionne Aarosia unifiée. Dim Web se présente à Helvia. Il évoque "l'autonomisation progressive" de l'Helvetia-Sud à compter d'août. François Munty annonce sa candidature à Scanie.

12 mars : la LS demande à Orion et au Krassland qu'ils appuient ses revendications contre la Confédération. Herman Muller considère aussitôt cela comme une menace.

13 mars : la LS réaffirme sa volonté d'indépendance, avec le soutien du Krassland, mais sans violence. Le CDI s'y oppose vivement.

13 mars : les citoyens approuvent la tenue d'élections.

14 mars : la LS renonce à demander le soutien du Krassland pour obtenir l'indépendance de l'Helvetia-Sud. En revanche, elle souhaite la création d'une commission internationale.

19 mars : à la suite d'un sondage défavorable à Dim Web, le CDI demande sa démission.

19 mars : François Munty est nommé maire de Scanie, Balbo maire d'Aarosia et Dim Web maire d'Helvia.

20 mars : annonce de la signature d'un Traité de reconnaissance avec Nautia.

24 mars : après une campagne du CDI de dénigrement de Dim Web, Aaron Drake-Av-Sky prend sa défense.

29 mars : nouvelle grammaire pour le Scanténois.

30 mars : la LS propose une révision de la constitution.

31 mars : congrès du CDI.

Avril

3 avril : projet Corps Paramilitaire Scantenois-Helvetian de Defense de la Paix présenté par Herman Muller [1], aussitôt vivement critiqué par la LS. Le CDI et l'UCCC critiquent les coûts du projet. De vives discussions s'engagent à ce sujet.

5 avril : François Munty propose la conversion du projet en force de police armée, ce qui fait également débat. La LS annonce que le Krassland n'interviendra pas dans le conflit autonomiste helvetian.

6 avril : création de la commission des villes. Adoption du traité avec Nautia. La LS se rallie au projet du CDI d'une police.

11 avril : par référendum, les citoyens approuvent le principe d'une politique commune aux trois villes.

Histoire

Chroniques
1845-2001 : histoire de l'ère indéfinie - Histoire de 2001 - Histoire de 2002 - Histoire de 2003 - Histoire de 2004 - Histoire de 2005 - Histoire de 2006 - Histoire de 2007 - Histoire de 2008 - Histoire de 2009 - Histoire de 2010 - Histoire de 2011 - Histoire de 2012 - Histoire de 2013 - Histoire de 2014 - Histoire de 2015 - Histoire de 2016 - Histoire de 2017
Chronologie
1998 - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017