Rallye de la Confédération de Pirée

De Wikiscanthel
Sport

CMOCSH.png

Comité Sportif

Jeux Microlympiques

Disciplines et Ligues sportives

Accueil

Le rallye de Pirée est un rallye du Championnat Micromondial des Rallyes. C'est la quatrième manche de ce championnat. Le parcours du rallye est tracé en partenariat entre le Ministère des Sports et le Groupe Hualpa.

GSP1 est le diffuseur officiel de l'épreuve dans l'Archipel. TVP1 Sports est le diffuseur en Union Ducale TransOcéane.

Parcours

  • Spéciale 1 : Poltmond-Blizz Ville - Terre : 80%, Asphalte : 20%, 30km, d : 1
  • Spéciale 2 : Blizz Ville-Jack'soon Ville - Terre : 37%, Asphalte : 63%, 19 km, d : 3
  • Spéciale 3 : Jack'soon Ville-Springs Ville - Terre : 100%, Asphalte : 0%, 21km, d : 2
  • Spéciale 4 : Springs Ville-Le Grand Rock - Terre : 77%, Asphalte : 23%, 17km, d : 3
  • Spéciale 5 : Le Grand Rock-Forest Ville - Terre : 96%, Asphalte : 4%, 23km, d : 2
  • Spéciale 6 : Forest Ville-Dickson - Terre : 28%, Asphalte : 72%, 16km, d : 5
  • Spéciale 7 : Dickson-Charlotte - Terre : 72%, Asphalte : 28%, 19km, d : 4
  • Spéciale 8 : Charlotte-Danse Ville - Terre : 0%, Asphalte : 100%, 22km, d : 3
  • Spéciale 9 : Danse Ville-Apreplaine - Terre : 50%, Asphalte : 50%, 26km, d : 4

Participants

Vainqueur des spéciales

  • 3 victoires : Langfeld/Krohn (ES1, ES5, ES7)
  • 2 victoires : Morf/Sigron (ES2, ES8) ; Eriksson/Gelés (ES3, ES4)
  • 1 victoire : Zygmunt1er/Guillaume (ES9) ; Assas/Torpen (ES6)

Classement final

  • 1 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron)
  • 2 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 9s
  • 3 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 27s

  • 4 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 37s
  • 5 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m33
  • 6 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 1m33
  • 7 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 2m56
  • 8 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 4m37

  • 9 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 5m21
  • 10 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 6m21
  • 11 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 6m32
  • 12 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 8m47
  • 13 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 9m07
  • 14 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 10m22
  • 15 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 13m23
  • 16 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 13m26
  • 17 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 13m34
  • 18 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 13m50

Résumé de l'épreuve

Cette épreuve a été magnifique de suspense avec des changements en tête de course jusqu'au dernier moment. Langfeld/Krohn (Cyva Racing) et Eriksson/Gelés (CSH-Omicron) ont été les premiers équipages à se mettre en avant, triomphant lors de 4 des 5 premières spéciales.

Après 2 étapes, les écarts étaient minimes entre les concurrents. Le leader Svensberg/Itali était en grande difficulté avec une AutoDuval moins fiable qu'à l'accoutumée. Derrière, pour les locaux, Calva/Calva étaient trahis par sa Marinelli qui tenait pas le choc, au grand dam des supporteurs nombreux de l'équipage transocéaniens.

Lors de la 7ème spéciale, Langfeld/Krohn profitaient des erreurs de ses adversaires pour creuser un écart que beaucoup estimait définitif. Derrière, 7 concurrents se trouvaient en moins de 4 minutes ! Tout pouvait basculer à tout moment !

La 8ème spéciale voyait un resserrement critique entre la 2nde et la 7ème place. Langfeld/Krohn maintenaient 3 minutes d'avance et Svensberg/Itali jouaient gros pour conserver la 8ème place.

Tout allait basculer dans une dernière spéciale de folie, qui voyait Langfeld/Krohn exploser en plein vol et perdre toute chance à la victoire finale....Les krasslandais ne terminèrent qu'à la 6ème place finale !!! Eriksson/Gelés, au prix d'une folle remontée, s'imposaient avec 9 malheureuses secondes d'avance sur Matzourakis/Marangos et 27 secondes sur Hammer/Hammer. Les scanthélois offraient la première victoire à Omicron, marque mézène, pendant que Lagonda signait aussi son premier podium micromondial.

Impacts au championnat

Pilotes

La contreperformance de Svensberg/Itali permet de relancer le championnat. En effet, Titlan/Telt et surtout Matzourakis/Marangos vont un rapproché au classement général et le leadership scanthélois est menacé pour la prochaine épreuve. Eriksson/Gelés se relancent totalement mais beaucoup d'équipes tournent autour de 20 points et une victoire les propulserait dans la course au titre.

Après le rallye, on apprend que Marinelli jette l'éponge et sera remplacé par Lovecraft pour les 3 derniers rallyes.

Constructeurs

AutoDuval maintient une avance confortable sur ses adversaires tandis que Team Poiskos apparait être la seule team à pouvoir les menacer. La lutte pour la 3ème place est relancée avec le bond d'Omicron qui s'en empare, suivi de Lagonda. Cyva Racing perd de plumes dans ce rallye et doit se remobiliser pour la fin.