Rallye de Prya

De Wikiscanthel
Sport

CMOCSH.png

Comité Sportif

Jeux Microlympiques

Disciplines et Ligues sportives

Accueil

Le rallye de Prya est un rallye du Championnat Micromondial des Rallyes. C'est la troisième manche de ce championnat. Le parcours du rallye est tracé en partenariat entre le Ministère des Sports et le Groupe Hualpa. Le choix est porté sur un tracé classique fait de terre et d'asphalte.

Le parcours fera d'abord étape en Fantispa, pour la 1ère étape, avant de revenir à Prya, où les équipages passeront par les principales villes du pays, avant une dernière spéciale au Mont Palatar

GSP1 est le diffuseur officiel de l'épreuve dans l'Archipel.

Parcours

  • Spéciale 1 : Tétaou - 17 km - A100% - difficulté : 4
  • Spéciale 2 : Tétaou-Tétaou - 28 km - A70% - T30% - difficulté : 2
  • Spéciale 3 : Tétaou-Les Formia - 19 km - A10% - T90% - difficulté : 5
  • Spéciale 4 : Tindali-Mont Kitassia - 15 km - A40% - T60% - difficulté : 3
  • Spéciale 5 : Mont Kitassia - 25 km - A20% - T80% - difficulté : 5
  • Spéciale 6 : Mont Kitassia-Zantavia - 24 km - A60% - T40% - difficulté : 2
  • Spéciale 7 : Kaora-Kaora - 26 km - A95% - T5% - difficulté : 2
  • Spéciale 8 : Kaora - Siango - 30 km - A60% - T40% - difficulté : 3
  • Spéciale 9 : Montée du Mont Palatar - 32km - A10% - T90% - difficulté : 5

Participants

Vainqueur des spéciales

  • 3 victoires : Carrer/De Vagne (ES1, ES5, ES8)
  • 2 victoires : Mercier/Cheney (ES3, ES9) ; Morf/Sigron (ES6, ES7)
  • 1 victoire : Pouilus/Jacobs (ES2) ; Assas/Torpen (ES4)

Classement final

  • 1 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
  • 2 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 53s
  • 3 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 1m35

  • 4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 3m11
  • 5 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 5m02
  • 6 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 6m04
  • 7 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 6m49
  • 8 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 7m07

  • 9 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 8m20
  • 10 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 9m48
  • 11 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 12m15
  • 12 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 12m41
  • 13 - Carrer/Marinelli (Pir-Marinelli) à 14m01
  • 14 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 14m09
  • 15 - Mercier/Cheney (Pir-Marinelli) à 14m34
  • 16 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 17m45
  • 17 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 19m29
  • 18 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 20m12

Résumé de l'épreuve

Il aura fallu attendre la fin de la première étape pour voir le classement se décanter, avec la prise de pouvoir de Svensberg/Itali...Le début de ce rallye a vu les leaders prendre le pouvoir puis chuter...Mais les écarts n'ont jamais été important et la fin du rallye a été palpitante.

En effet, après l'effondrement d'Eriksson/Gelés, Svensberg/Itali ont du résister au fantastique parcours des mézénes Aucard de Tours/Sellers qui ont été leaders jusqu'à la dernière spéciale, où ils n'ont pu résister au retour des scanthélois, déchainés.

Derrière, on notera la remontée fantastique de Schmutziger/Irrweg sur la deuxième partie du parcours, après un départ raté, à l'image des équipages krasslandais et skotinecs, largement en retrait sur ce parcours. Côté locaux de l'étape, si Pouilus/Jacobs étaient plus bien partis et Morton/De la Pocherpercée, solide sur l'ensemble du parcours, la réussite n'a pas été au rendez-vous puisqu'aucun d'entre eux n'a inscrit le moindre point et ils doivent uniquement se contenter d'une victoire en spéciale pour Pouilus/Jacobs.

A noter que Svensberg/Itali réussissent un fait surprenant, à savoir remporter le rallye, sans remporter la moindre spéciale.

Impacts au championnat

Pilotes

La domination des scanthélois, couplée à la défaillance des autres leaders du classement, propulsent Svensberg/Itali et Telt/Capac aux deux premières places du classement, avec une marge confortable pour les leaders.

Derrière, c'est un regroupement général, avec une belle progression des équipages mézénes, Aucard de Tours/Sellers et Langlette/Chartrin. On notera également les premiers points pour Assas/Torpen et Schmutziger/Irrweg, qui lancent leur saison.

Constructeurs

Conséquence du doublé d'AutoDuval, le constructeur scanthélois s'envole loin devant ses adversaires au classement. En effet, les skotinecs n'inscrivent pas le moindre point et perdent leur leadership.

La lutte pour la 3ème place est féroce avec le retour en force d'Omicron, de Lagonda et de Fantispa Motors, à quelques encablures de Krassda, qui se maintient malgré tout en position.