Rallye de Francovie

De Wikiscanthel
Sport

CMOCSH.png

Comité Sportif

Jeux Microlympiques

Disciplines et Ligues sportives

Accueil

Le rallye de Francovie est un rallye du Championnat Micromondial des Rallyes. C'est la manche d'ouverture de ce championnat. Le parcours du rallye est tracé en partenariat entre le Ministère des Sports et le Groupe Hualpa. Il permet une traversée de plusieurs territoires de la Francovie, ouvrant le tourisme.

GSP1 est le diffuseur officiel de l'épreuve dans l'Archipel, en partenariat avec Francovie 2 pour la diffusion locale.

Parcours

  • Spéciale 1 :Picabie - St Roman les Flots : A60% - S40%, 22 kms, difficulté 2 ([1])
  • Spéciale 2 :St-Roman-Les-Flots - Evrain : A30% - S70%, 21 kms, difficulté 3 ([2])
  • Spéciale 3 :Evrain - Chatillon-Vernier : A90% - S10%, 16 kms, difficulté 1 ([3])
  • Spéciale 4 :Chatillon-Vernier - Rémipolis : A90% - S10%, 18km, difficulté 5 ([4])
  • Spéciale 5 :Rémipolis - Almara : A20% - S80%, 21kms, difficulté 4 ([5])
  • Spéciale 6 :Almara - Fux : A80% - S20%, 25kms, difficulté 2 ([6])
  • Spéciale 7 :Fux - Bourg-Mezenas : A100% - S0%, 29km, difficulté 1 ([7])
  • Spéciale 8 :Saint Jean - Nieba : A70% - S30%, 16kms, difficulté 4 ([8])
  • Spéciale 9 :Nieba - Micropolia : A90% - S10%, 20 kms, difficulté 3 ([9])

Participants

Vainqueur des spéciales

  • 4 victoires : Morf/Sigron (ES3, ES6, ES7, ES9)
  • 2 victoires : Mercier/Cheney (ES2, ES8); Carrer/Marinelli (ES4, ES5)
  • 1 victoire : Eriksson/Gelés (ES1)

Classement final

  • 1 - Morf/Sigron (Kra-Krassda)
  • 2 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 12m41
  • 3 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 12m42

  • 4 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 12m43
  • 5 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 14m09
  • 6 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 15m52
  • 7 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 16m30
  • 8 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 16m32

  • 9 - Carrer/Marinelli (Pir-Marinelli) à 17m28
  • 10 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 18m06
  • 11 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 21m29
  • 12 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 22m17
  • 13 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 22m49
  • 14 - Mercier/Cheney (Pir-Marinelli) à 26m51
  • 15 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 31m24
  • 16 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 34m15
  • 17 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 41m47
  • ABANDON : Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)

Résumé de l'épreuve

Morf/Sigron ont écrasé la concurrence dans ce rallye, après un début prudent. Ils ont rapidement pris les commandes pour ne plus les lacher. Le suspense est clairement venu des places pour le podium où des retournements de situation improbables ont eu lieu.

Ainsi, Svensberg/Itali finissent second pour une seconde, devant Telt/Capac, qui, eux, assurent la 3ème place, pour moins d'une seconde, devant les skotinecs !!! Alors qu'avant la dernière spéciale, ils n'étaient respectivement que 4ème et 5ème !!! Eriksson/Gelés ont craqué dans la dernière spéciale. Auparavant, c'était Caretti/Liane, les locales, qui ont craqué sous la pression.

Ce rallye a été marqué par des changements importants au classement, en raison d'un parcours exigeant et piégeux, favorables au retournement de situation. A l'exception de la 1ère place, les différents équipages sont passés par de nombreuses émotions et les temps finaux le démontrent assez bien.

On notera également la déconvenue des Cyva Racing, pourtant grandement favorites et des Marinelli, qui malgré, quatre victoires de spéciales, n'ont pas réussi à être stable sur la durée. Les débutants Assas/Torpen n'ont également pas vu la fin du rallye, renonçant à l'issue de la 8ème spéciale, en raison d'une voiture trop abimée.

Impacts au championnat

Pilotes

Morf/Sigron prennent les rênes du championnat après cette première épreuve. Ils sont donc les premiers leaders de ce championnat. Les scanthélois signent une belle performance d'équipes, avec les 2ème et 3ème places pour les deux véhicules AutoDuval. Les autres équipages se placent pour la première fois dans un classement de rallye.

Constructeurs

AutoDuval signe une belle performance d'ensemble et prennent largement la tête du classement constructeur. Krassda occupe la seconde place mais paye l'inscription d'un unique équipage. Les autres points se répartissent entre plusieurs constructeurs, à l'exception de Marinelli, décevant.