Rallye de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia 2019

De Wikiscanthel
Sport

CMOCSH.png

Comité Sportif

Jeux Microlympiques

Disciplines et Ligues sportives

Accueil

Le rallye de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia est un rallye du Championnat Micromondial des Rallyes. C'est la septième manche de ce championnat. Le parcours du rallye est le parcours classique du rallye de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia, en prove de Scanténoisie

GSP1 est le diffuseur officiel de l'épreuve dans l'Archipel et en CSH.

Parcours

  • Spéciale 1 : Scanie Stade de Football - Borne 18 : Terre 85%, Glace : 15%, 18 km, d : 3
  • Spéciale 2 : Borne 18 - Vue sur la mer : Terre 5%, Glace : 95%, 24 km, d : 5
  • Spéciale 3 : Vue sur la mer - Canon à neige 4 : Terre 0%, Glace : 100%, 13 km, d : 2
  • Spéciale 4 : Canon à neige 4 - Statue de glace : Terre 50%, Glace : 50%, 19km, d : 1
  • Spéciale 5 : Statue de glace - Bouclier protecteur 2 : Terre : 27%, Glace : 73%, 26 km, d : 2
  • Spéciale 6 : Bouclier protecteur 2 - Cabine du Pisteur : Terre 0%, Glace : 100%, 20 km, d : 5
  • Spéciale 7 : Cabine du Pisteur - Falaise du Garenpin : Terre 12%, Glace : 88%, 13km, d : 3
  • Spéciale 8 : Falaise du Garenpin - Barrage des Castors : Terre 51%, Glace : 49%, 27km, d : 4
  • Spéciale 9 : Barrage des Castors - Scanie Stade de Football : Terre 63%, Glace : 37%, 17km, d : 2

Participants

Vainqueur des spéciales

  • 4 victoires : Hammer/Hammer (ES3, ES5, ES6, ES7)
  • 2 victoires : Zygmunt/Guillaume (ES2, ES8) ; Langfeld/Krohn (ES1, ES9)
  • 1 victoire : Aucard de Tours/Sellers (ES4)

Classement final

  • 1 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
  • 2 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 3m30
  • 3 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 4m01

  • 4 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 4m33
  • 5 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 6m55
  • 6 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 7m38
  • 7 - Eriksson/Gelés (CSH-Omicron) à 9m56
  • 8 - Zygmunt1er/Guillaume (Pry-Fantispa Motors) à 13m22

  • 9 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval)) à 14m48
  • 10 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 17m26
  • 11 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 19m21
  • 12 - Champio/Kraken (UTO-Lovecraft) à 19m43
  • 13 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 21m21
  • 14 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 22m24
  • 15 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 22m46
  • 16 - Irowa/Lapest (UTO-Lovecraft) à 25m10
  • 17 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 27m18
  • 18 - Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 30m46

Résumé de l'épreuve

Hammer/Hammer dominent facilement ce rallye, en s'imposant dès que la piste s'englaçait, avec 4 triomphes en 9 spéciales. L'équipage francovar prend les commandes du rallye à l'issue de la 5ème spéciale et creusent l'écart jusqu'à l'arrivée. La lutte pour le podium final a été intense et Langlette/Chartrin parviennent à assurer leur premier podium de la saison sur cette ultime étape, devant Svensberg/Itali, prudents comme jamais, qui assurent le titre.

Langfeld/Krohn s'imposent lors de la spéciale inaugurale, profitant de leurs capacités sur terre mais elles sont rapidement évincées par Zygmtunt/Guillaume qui s'imposent lors de la seconde spéciale et tiennent les rênes jusqu'à l'arrivée de la glace et Hammer/Hammer. Les pryans se défendent bien mais craquent lors de la 5ème spéciale, basculant à la 7ème place du classement.

Hammer/Hammer enchainent à la suite des prestations de haut vol qui lui assurent rapidement la victoire.

Derrière, la lutte pour le podium a été assez féroce entre les différents protagonistes de ce rallye. Si rapidement, on constate que des favoris, comme Telt/Capac, Matzourakis/Marangos sont dépassés, les autres concurrents ont longtemps été dans cette lutte.

Svensberg/Itali démarrent tranquillement car ils visent clairement le titre et restent prudents dans leur prise de risque. Ils montent néanmoins assez vite sur le podium grâce à cette prudente stratégie. Caretti/Liane ont longtemps joué également sur le podium mais elles ont trop souffert lors de la 6ème et 9ème spéciales qui ruinent leurs chances de podium. C'est finalement Langlette/Chartrin qui tiennent sur la durée, oscillent tout le rallye, à proximité du podium, qui profitent de la dernière spéciale pour monter sur la seconde manche du podium.

A l'issue du rallye, il est annoncé la retraite sportive de Schmutziger/Irrweg et une longue réflexion pour Telt/Capac.

Impacts au championnat

Pilotes

Svensberg/Itali, prudents sur tous le parcours, remportent le titre, avec une avance assez confortable. Hammer/Hammer dépassent toute la concurrence grâce à leur victoire et finissent seconds, devant Matzourakis/Marangos qui obtiennent la troisième place.

Telt/Capac, avec un rallye raté à domicile, ne parviennent pas à conserver leur place sur le podium. Derrière, le changement le plus important est la remontée de Langlette/Chartrin qui finissent à la 8ème place et dépassent 3 concurrents.

Constructeurs

AutoDuval devient champion microlympique des constructeurs en assurant avec la 3ème place de Svensberg/Itali et suite à la déconfiture de leur unique concurrent Team Poiskos.

Lagonda, profitant de la victoire d'Hammer/Hammer et de la 4ème place de Caretti/Liane, remontent jusqu'à la seconde place du classement général et terminent sur le podium constructeur capitalisant sur un progrès constant sur la saison. Team Poiskos, longtemps à la lutte pour la victoire finale, échouent finalement à la 3ème place après un dernier rallye raté mais contiennent le retour d'Omicron pour quelques points.

La lutte krasslandaise est remportée par la petite équipe Krassda, qui finit 5ème, juste devant Cyva Racing. La lutte pryanne est arrachée par Fantispa Motors grâce à son unique podium de la saison, lors de la dernière spéciale de ce rallye, un point devant Chanasia Benz.