Affaire des Lettres de Justice

De Wikiscanthel

Généralité

L'Affaire des Lettres de Justice est la crise diplomatique la plus grave que la CSH a connu sous l'Ere Moderne. Elle tire ses origines en 2004, mais l'Affaire en tant que tel a explosé en Février 2006.

Origine

En 2004, la CSH perd une forme d'activité. Des citoyens libres appellent à l'aide le Zollernberg et affirment que des Merksiste-Luninistes ont ou vont envahir le pays. Le Zollernberg décide d'entrer en CSH sur ces simples allégations. Le Gouvernement scanthélois d'alors affirme le contraire, qu'il n'y a pas de raison d'avoir des ingérences zollernoises sur sol scanthélois et qu'aucun terroriste ou Merksiste-Luniniste n'est en CSH.

Incursion zollernoise de 2004.

Le Zollernberg décide quand même d'entrer en CSH, invoquant le Traité d'Helvia, instituant une défense des frontières territoriales scanthéloises assumées par le Grand Duché du Zollernberg.

La communauté diplomatique de l'Archipel s'émeut de ce qu'elle voit comme "ingérence" zollernoise, qui n'écoute pas le Gouvernement scanthélois mais que son désir d'éradiquer d'éventuels foyers merksistes-luninistes.

La tension retombe peu à peu, le Zollernberg n'envahit qu'une petite portion du territoire scanthélois, mais tout rentre dans l'ordre assez rapidement.

Les Evénemments violents de Février 2006

Dim Web, dans l'Opposition, demande des explications à l'InterPares Von Zeeland et demande une motion de censure et de destitution, invoquant le fait que l'InterPares, aussi DSHAE à l'époque, n'avait rien dit sur le fait que la Justice zollernoise avait totalement blanchit les responsables politiques zollernois d'alors, M. VonSausheim et von Watersee, lors de l'invasion scanthéloise.

Incendie anti-scanthélois au Zollernberg

Au Parlement scanthélois, la coalition PUM/UCS ne voit pas le problème et estime que c'est un problème interne au Zollernberg. Afin de montrer leur mécontentement, Web [1] et Sorine [2] de la LS rendent leur "Titre d'Officier de l'Ordre de la Couronne à titre étranger du Zollernberg". Le Gouvernement du Zollernberg se fend dès lors d'un Communiqué de presse concernant les Lettres de Justice.

Dim Web, dans l'Opposition fédérale et Maire Provial de l'Helvetia décide de fermer les frontières de la Prove de l'Helvetia avec le Zollernberg.

  • Le 26.02.2006, la Ligue Scanthéloise décide de proposer l'abrogation du Traité d'Helvia du 3 Juin 2003 avec le Zollernberg.[3]. L'InterPares, pour garder une unité nationale dans l'honneur de la CSH, lance dès lors le référendum et va même jusqu'à le soutenir.
  • Le 27.02.2006, L'Ambassadeur zollernois en CSH est rappelé auprès du Grand-Duché.
  • Le 28.02.2006, pendant la nuit, la voiture de l'Ambassadeur scanthélois au Zollernberg est incendiée. La population scanthéloise vivant au Zollernberg est menacée et agressée bien que le Zollernberg tente de calmer ses citoyens. En CSH, des manifestations pacifiques devant l'Ambassade vide du Zollernberg se passent sans accoups, le tout organisé par le Comité de Restauration de l'Honneur National qui milite activement pour le Référendum. Son abrogation est votée par le Très Honorable Souverain Peuple Scanthélois.

Finalités

  • Le Traité d'Helvia fut abrogé avec le Zollernberg
  • La CSH se dota d'une frontière magnétique infranchissable tout le long de la frontière zollerno-scanthéloise
  • Le Parti Libéral Zollernois gagna les élections suivantes au Zollernberg, surfant sur les "responsabilités" écartées non justifiées des deux membres du Parti Conservateur Zollernois.
  • Depuis 2006, le sentiment zollernophobe est très présent au sein de la population, et ce majoritairement en Helvetia où toutes les références au Zollernberg sont en général huées ou vandalisée lorsqu'il s'agit de panneaux ou d'écriteaux, notamment les panneaux du métro des TH pour les stations «Ours-Zollernberg» et «Kohlstadt», ceux-ci étant détruits ou tagués de sorte qu'on ne puisse lire que «Ours- » pour le premier et «Zozo» ou encore «Hontestadt» pour le second.