Esther Vøn Zåehrinken

De Wikiscanthel
(Redirigé depuis Esther Von Zaehrinken)
Von Zaerinken Esther
Esther Vøn Zåerinken.jpg
Helvetia
LS
2004 - ...

33ème InterPares
Femme politique
Ex-Présidente de la LS
Ex-Secrétaire Générale de l'USS

PNJ
SignatureEWVZ.png

Esther Von Zaehrinken (PNJ) est la fille d'un Krasslandais et la fille d'une Zollernoise. Elle est une PNJ.

Suite aux attaques répétées entre les deux pays, la famille Von Zaehrinken émigre en Scanténoisie-Helvetia, terre pacifiste et calme ainsi que terre d'asile. Famille recevant des lettres d'insultes au Zollernberg, puis au Krassland, elle était nommée la batarde par ses petits camarades de classe dans les deux pays où elle a résidé pendant plus de 10 ans.

Dès son arrivée en CSH, Esther recommence une vie d'enfant calme et paisible. La famille Von Zeahrinken s'installe à Helvia, petite ville scanthéloise la plus proche des deux pays d'origine. Elle s'y sent bien et commencer à s'intéresser à la politique scanthélois dès son plus jeune âge. Demandant régulièrement des explications concernant les émeutes et les guerres entre "ses" pays d'origine, son père lui explique toujours avec impartialité les désaventages et les avantages de résider dans les deux communautés ennemies.

Elle apprend dès lors rapidement à faire la part des choses. Ses parents ne se sont jamais impliqués dans la vie politique scanthéloise, ils allaient cependant voter, mais toujours blanc. Esther, dès son droit de vote acquis commença à voter, comme chaque démocrate, pour l'Union Citoyenne Centriste pour la Confédération.

En 2001, elle suit et manifeste avec l'UCCC pour le soulèvement populaire et se trouve à Aarosia le 16 avril, pour revendiquer un pays démocratique. Elle s'inscrit dès le départ de l'Ere Moderne à l'UCCC et reste militante jusqu'à la fin de l'UCC, lorsque le parti change d'obédience social-démocrate pour une obédience radical-libérale.

Pendant ces trois années, de centrisme et de sociale-démocratie elle s'inscrit logiquement à un syndicat.

Dès 2004, lorsque l'UCC devient l'UCS et de centre-droite, elle démissionne et rejoint la LS en tant que secrétaire du parti à la Maison des Minorités, à Helvia. Elle y vivra tous les jours avec Dim Web qu'elle épousa le 21 août 2005.

Dans le même temps, Esther devient Secrétaire Générale de l'Union Syndicale Scanthéloise. Farouchement opposée au ReDePE, elle participe activement à l'implantation du QG de l'USS à Scanie et est co-organisatrice de la Révolution Orange.

Depuis, elle continue à faire vivre l'Union Syndicale Scanthéloise et jongle entre Scanie pour son travail et Helvia pour sa famille. Laique fervente, elle suit timidement son partenaire Dim Web lors du Culte Colviniste, mais ne participe pas au Saint-Repas.

Le couple Dim et Esther, refusant catégoriquement le titre pour Esther de Première Dame en 2005, reste un des couples les plus influent dans la politique sociale-démocrate de ces dernières années.

Esther fait ses pas en politique fédérale active en prenant le poste de Cheffe du DSHI entre Janvier et Avril 2011 lors du Mandat IP janvier - avril : 2011 et Cheffe du DSHLJ lors du Mandat IP mai - août : 2011. De mai 2011 à avril 2015, elle est Présidente de la LS. Elle occupe successivement la Vice-InterPares entre septembre 2012 et avril 2013 en cumulant le poste de DSHEC avant d'être élue 33è InterPares.