Nationalistes Républicains Associés

De Wikiscanthel
Nationalistes Républicains Associés
Nra2017.png
Président Gahl Stentson
Fondation 2008
Siège NRA
Av. du Parlement 19
SH - 1002 Aarosia - AC
Confédération
Assemblée Fédérale Aucun
Chef de groupe N/A
Chefs de départements aucun
Aarosiaciteflag.png Helvetiaflag.png Drapeau de Scantenoisie.png
Proves
Assemblée d'Aarosia Aucun
Postes aarosian aucun
Assemblée Helvetian Aucun
Postes helvetian aucun
Assemblée Scanténoise Aucun
Postes scanténois aucun
Idéologie(s) - Nationaliste
- Populiste
- Conservatisme
- Xénophobe
Couleur Noir
Partis Dérivés aucun
Site officiel


Leaders

Origines

Le NRA a fait son apparition en 2008, suite aux élections législatives en Helvetia, à la Maison des Minorités. Le parti s'est constitué dans l'entre-deux tour des élections à la Mairie Proviale. Il a récolté plus de 500 voix, surtout au nord de la Prove sur les plaines du Nord, partie helvetian relativement oubliée par le Chef-Lieu se trouvant dans les montagnes du Sud.

Représentation parlementaire

Après avoir obtenu 1 siège (1,5%) aux élections de 2008 en Helvetia, il se présente en Scanténoisie lors des élections législatives proviales en décembre 2008 et obtient 9 sièges (5%) pour une première participation. A Aarosia-Cité, pendant les élections législatives proviales de décembre 2008, il obtient 1% et 2 sièges.

Le parti obtient sa plus grosse représentation en Mai 2012 après avoir disparu totalement du Parlement lors de la Législature précédente en remportant 6 sièges. Mais passe à 5 pour la 8è législature puis 3 sièges pour la 9è législature. La Réforme du Parlement introduite début 2013 lui fait perdre tous ses sièges en Helvetia et en Scanténoisie et le parti risque de ne garder qu'un seul siège à Aarosia là où le vote est hétéroclite et lui permettrait de garder une représentation nationale, siège qu'il perd finalement lors des élections.

Buts et Programme

Le NRA est un parti d'extrême-droite, capitalisant sur un électorat déçu par la mondialisation. Son chef charismatique, Stentsøn, est le leader incontesté et est fort d'une petite base de militants extrêmistes. Son but est de couper la Scanténoisie-Helvetia du reste des autres nations de l'Archipel et de mener un politique répressive contre toutes les formes de progressismes.

Le parti a notamment les buts suivants inscrits à son programme politique:

  • destruction de l'État Fédéral
  • conservation de la neutralité
    • contre l'adhésion et la collaboration de la Scanténoisie-Helvetia à la Conférence des Nations de l'Archipel
    • contre la collaboration du Comité National de la Croix-Verte
    • contre la présence d'ambassades étrangères sur sol scanthélois
  • création d'une l'armée sous sa forme traditionnelle (armée de milice)
    • contre les missions à l'étranger
  • pour une politique d'asile restrictive
  • pour l'interdiction totale d'engager toute minorité culturelle et ethniques au sein des administrations fédérales
    • contre les abus en matière d'asile
  • pour une sécurité intérieure accrue (police)
  • pour une baisse des impôts et des dépenses de l'État
    • pour une amélioration du réseau routier dans le pays
    • contre une restriction des transports individuels au profit des transports publics
    • pour la création de trois centrales nucléaires
    • pour la suppression du programme de création de parcs nationaux
    • pour le rétablissement du permis de chasse contre les bouquetins et les ours
  • pour le rôle traditionnel de la femme dans la société (femme à la maison)
    • contre des subventions versées aux familles pour les frais de crèches
    • contre le partenariat enregistré de couples homosexuels
  • pour la suppression de tous les lieux de cultes

Groupes Proviaux

Après n'avoir exister qu'en Helvetia pendant quelques mois, le NRA a présenté des listes en Scanténoisie et à Aarosia-Cité. Le système d'élection dans les Proves permet aux petites formations d'obtenir facilement une représentation au sein des Assemblées Proviales.

Actions notables

Le NRA s'en prend souvent aux Ambassades étrangères et mène des actions particulièrement violentes contre celles-ci, dégradant les bâtiments des représentations étrangères ainsi que le siège du CNCV, représentant à ses yeux l'ingérence internationale du pays, lequel devrait rester totalement hermétique au reste de l'Archipel.

Logos