Mouvement Minarkiste Micromondial

De Wikiscanthel
(Redirigé depuis 3M)
Mouvement Minarkiste Micromondial
3m.png
Fondé le 2012
Dissous le 2012
Président Thor Sigmundsson
Vice-président(s)
Secrétaire général
Membres 1
Idéologie -Minarkisme
-Radical
-Anarchisme capitaliste
Couleurs Or
Partis Dérivés Aucun
Siège du Parti Aarosia


Le 3M est un parti minarkiste, qui prône un Etat minimal, sans rôles excessifs qui doivent être de la sphère du privé. Il combat toutes lois coercitives visant à restreindre les libertés individuelles et entend responsabiliser les citoyens face à leurs droits et devoirs.

Historique

En Mars 2012, Thor Sigmundson, remercié par l’AFD pour ses prises de position en inadéquation avec leur philosophie, fonde le mouvement minarkiste micromondial avec comme seul prérogative d’éclairer les citoyens sur la toute puissance des états, de leur politiques coercitives, et donc de la nécessité de les combattre afin de retrouver la liberté de penser, d’agir, en toute responsabilité et en toute liberté de conscience. Ce mouvement à une vocation micromondiale et utilisera tous les moyens nécessaires à la propagation de ses idées au sein de l’archipel tout entier !

Charte des valeurs et programme politique

Liberté

Partout dans le micromonde, la liberté est ce que les laissés-pour-compte n'ont pas. Les minarkistes savent que la liberté est indivisible, que la liberté de la personne n'est pas possible sans la liberté économique, que la liberté économique ne peut être achetée au prix de la liberté personnelle. On ne peut être laissé libre de ses actes sans en assumer la pleine responsabilité.

Responsabilité

On ne peut être tenu responsable que des actes dont on est libre. C'est seulement par le biais de la responsabilité personnelle des individus que ceux-ci peuvent progresser afin que la société dans son ensemble soit plus prospère et plus sûre. Assumer sa responsabilité donne dignité et grandeur à la personne. Cette responsabilité n'efface pas la nécessité de la fraternité. Ces deux valeurs sont des remparts contre l'exclusion. Reprenons conscience de notre rôle, de notre fonction et de notre responsabilité dans le maintien de l'harmonie. Il y a toutes les différences du micromonde entre traiter les gens de manière égale et tenter de les rendre égaux. La première est une condition pour une société libre alors que la seconde n'est qu'une nouvelle forme de servitude L'équité sera une préoccupation constante, elle accompagne l’évolution des consciences.

Tolérance

Nous ne sommes pas toujours prêts à approuver les choix des autres, mais les minarkistes défendent leur droit à faire ces choix dans la mesure où ils en assument les pleines conséquences.

Primauté du Droit

Ma liberté s'arrête où commence celle des autres. Les bonnes lois me protègent de vous et vous protègent de moi, elles défendent le droit de propriété et la liberté des contrats, les mauvaises lois les violent. Qu'est-ce que la propriété? C'est le droit naturel de disposer librement de ses facultés et du produit de son travail. Sans droit de propriété, aucun autre droit n'est concevable. Comme il faut à l'homme subvenir à son existence par ses propres efforts, l'homme qui n'a pas de droit sur les produits de son effort n'a pas les moyens d'entretenir sa vie. Celui qui produit alors que les autres disposent de ce qu'il a produit est un esclave.

Honnêteté

Nous pensons ce que nous disons. Nous n'achèterons pas les votes en dénaturant nos propositions, nous n'irons pas corrompre les électeurs avec l'argent qui leur est volé. Au parlement, les minarkistes s'opposeront aux lois coercitives et encourageront toute mesure qui accroit la liberté sans introduire de nouvelles contraintes.

L'État

L’état doit se limiter à protéger les droits individuels basiques de la vie, de la propriété privée et de la liberté. L’état providence est un non-sens, les minarkistes dénoncent l'empiètement croissant des structures étatiques sur les libertés individuelles qui aboutit à la consécration d'un régime paralysant et inefficace. L’état, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.

Défection

Le 23 Mars 2012, 11 députés pour la Circonscription d'Aarosia annoncent quitter le parti et rejoindre l'APEL.