Parti National Populaire

De Wikiscanthel
Parti National Populaire
Pnp.png
Fondé le 2005 & 2008
Dissous le 2011
Président
Vice-président(s)
Secrétaire général
Membres 5
Idéologie - Nationaliste
- Populiste
- Conservatisme
Couleurs Noir
Partis Dérivés - Front pour le Progrès Officiel
Siège du Parti Scanie

Actualités

Suite à une condamnation pour trafic d'armes impliquant l'ensemble des dignitaires du parti, ce dernier fut dissout en juillet 2011 en CSH et n'existe plus.

Généralités

Le Parti National Populaire a été agréé par l'InterPares Titlan le 1 novembre 2005. Le parti, dirigé par son Président-fondateur Joseph Merckx, ancien Zollernois. Le Parti se dissout en 2006, mais redevient actif grâce à Irma Kaunitz en 2008. Certains le dénomme le Nouveau Parti National Populaire.

Orientation politique

Le PNP est une force conservatrice et se définissait comme alternative à l'UCS et à la LS. Les Pénépiens entendent également défendre les minorités culturelles du pays et se sont dès le début opposés à l'ancien parti du RDPE. Le parti est considéré comme un parti de Droite-Conservatrice, voire qualifié de droite extrême par ses opposants. Le PNP se qualifiait d'obédience liberale-conservatrice.

Représentations parlementaires

Faits importants

  • Max Svalborg redevient président du parti en juillet 2010
  • Proposant son Président à l'IP de décembre 2005, le parti a recueilli 22% des voix au premier tour, cependant score fut insuffisant pour se présenter au second tour. En 2008, Irma Kaunitz se présente à la Mairie Proviale d'Aarosia. Elle obtient 30% face au PERMAFROST et donne dès lors automatiquement 10 sièges à l'Assemblée Proviale d'Aarosia-Cité (14 en tout). A l'Assemblée Proviale Scanténoise, le parti obtient 18 sièges. Dans ces deux proves, le PNP n'avait jamais obtenu de mandats auparavant.

Postes gouvernementaux

Avant les élections de l'IP de décembre 2005, le PNP occupait le poste de DSHEC. Le PNP a également occupé un Office Fédéral de l'agence Spatiale (OFSPA) après les élections de décembre 2005. Il réoccupa ce poste lors du Mandat IP janvier - avril : 2011.

Programme politique

Le PNP a pour but de protéger les minorités du pays, en donnant sa préférence à la défense des Zollernois établis en CSH, puisque Merckx en faisait partie. Le parti veut également interdire la création des partis politiques extrêmistes (alors lui-même considéré comme extrêmiste) dans le pays, partis qui briment le droit de milliers de citoyens, là où ils détenaient la mairie", estimant que la LS et l'UCS n'avaient jamais rien fait pour éviter la création de ces partis politiques. Ces deux partis le lui rendent bien, se mettant en coalition systématique pour lui barrer l'accès aux postes clés proviaux et n'hésitant pas à utiliser des moyens illicites avec la complicité de magistrats verreux.

Historique

  • Construction des bureaux

- Première étape

- Seconde étape

- Troisième étape

La Nébuleuse Pénépienne

Lien Externe

  • Site du PNP [1]
  • ML du parti [2]