Modèle:TAS/Section Géographie

De Wikiscanthel

Des vivres s'y trouvent, tout est prévu pour survivre dans la base. Des antennes relient l'IOA à l'ÆIA pour informer l'Aéroport International d'Aarosia de la météo. De plus, l'IOA est alimenté en électricité grâce aux panneaux solaires et des éoliennes.

Au début, quatre igloos de verre ont été construits et étaient reliés sous terre par des corridors. La réalisation a été coordonnée avec l'ancien Office Fédéral de Recherche des Energies, organe fédéral dépendant du DSHECOL. Très vite, deux containers habitables ont été placés et ont servi de station entre 2003 et 2016.

Depuis 2016, c'est une station high-tech (+204% de superficie) qui occupe les lieux.


Plan de la nouvelle station 2016

Les projets relatifs à l'IOA servent à préserver la faune et la flore et à en découvrir dans cette région très méconnue.