Gauche Unie, Progressiste, Écologiste & Nationalitaire

De Wikiscanthel
Gauche Unie, Progressiste, Écologiste & Nationalitaire
Gupen.png
Fondé le 2011
Dissous le 2012
Président Esther Von Zaehrinken (LS)
Vice-président(s) Thor Sigmundson (AFD)
puis Bjorg Terrasdol (AFD)
Secrétaire général
Membres
Idéologie - Nationalitaire
Couleurs Turquoise
Partis Dérivés Aucun
Siège du Parti Aarosia

Création

Avant les élections au Parlement de Janvier 2012, l'AFD ne dépose aucune liste mais s'entend avec la LS pour intégrer les listes élésiennes dès Décembre 2012 (CP commun LS/AFD). Au départ, la LS accepte et présente des listes dans les trois Proves constituées d'un candidat élésien suivi d'un candidat afédien en alternance. La Gauche part donc unie. L'unique condition posée par la LS est que le Groupe sera mené par le Comité Directeur de la LS bien que les Afédiens auront droit à leur autonomie (CP LS) au sein du groupe lors des votes au Parlement et que tous les candidats siégeront sous l'étiquette LS.

Le cartel est composé de la Ligue Scanthéloise (LS) ainsi que de l'Alliance Fédérale Démocratique (AFD).

Réactions

La GUPEN obtient un résultat dépassant les espérances en atteignant les 41,3% des votes et devenant ainsi la première force politique du pays avec 60 élus, 30 pour la LS et 30 pour l'AFD. C'est la première fois depuis l'existence du Parlement qu'un cartel présentant des listes non pas communes mais uniques obtient autant de sièges.

Cependant, des dissensions entre les deux partis trouvent leur apogée quand Thor Sigmundson se trouve en rupture avec son parti, l'AFD, et le quitte pour créer le 3M.

Dissolution

Si le groupe vote régulièrement ensemble, il subsiste parfois des tensions et les votes ne sont pas forcément unanimes. La LS et l'AFD présentent des listes séparées pour les élections de Juin 2012. La séparation est fatale pour les deux partis qui perdent environ 10% au total, et si la LS se renforce (32 sièges (+2)), l'AFD s'effondre, perdant plus de la moitié de ses élus (14 (-16)) et dont un report des voix se fait sur le 3M, créé par l'ancien membre afédien Thor Sigmundson.

Après cette dégringolade de sièges, l'AFD en perte de vitesse à quasiment presque chaque élection, sauf lorsqu'elle fut partie prenante de la GUPEN, décide de considérer une éventuelle fusion avec la LS alors que d'autres membres désirent une totale rupture avec la sociale-démocratie et s'approcher d'une gauche qu'ils appellent «combative».