Conférence de Krassershaven

De Wikiscanthel

La Conférence de Krassershaven est une conférence micromondiale d'octobre 2012. Elle a débouché sur la mise en place de la Ligue des États Modernes

Contexte de création

Depuis plusieurs mois, un consensus se dégageait sur le Continent Nord pour créer un ou des organismes de coopération. Suite à l'échec de la Conférence d'Edredonie en septembre 2012, le Krassland, qui venait de réapparaitre sur la scène micromondiale, décide d'inviter certains pays à sa propre conférence. Ce sera la Conférence de Krassershaven.

Le Krassland cherche à surfer sur la vague des organismes de coopération et décide en opposition avec les Empires, et les pays moins avancés technologiquement, d'inviter les démocraties et d'autres, à travailler sur une coopération économique, sportive, culturelle.

Les pays invités à participer sont : Empire Fédéral d'Armara, Prya, Nadür et la Confédération de Scanténoisie-Helvetia.

Participants

  • Drapeau nadur.png Nadür (signature en attente)

Déroulement

Début octobre, les différentes délégations commencent les discussions à Krassershaven. Très rapidement, Armara et Nadür d'un côté et Prya et la CSH de l'autre s'écharpent sur la question militaire. Prya et la CSH défendent l'intérêt d'une organisation non diplomatique et non militaire, alors que les autres souhaitent créer une force militaire pour défendre la Ligue. Finalement, Prya et la CSH imposent leur point de vue et l'Empire Fédéral quitte la Conférence, dénonçant une parodie.

Reprenant les discussions, les quatre pays restant arrivent à s'entendre sur la création de plusieurs agences, d'un système de partage économique (après l'achoppement des discussions et la constatation des différents systèmes) et d'un comité central de la Ligue.

Un premier texte est présenté par le Krassland qui est amendé par la CSH, qui souhaite que toutes les Nations peuvent se joindre à cet organisme et créé des conditions pour le faire. Prya exprime son accord et Nadür disparait des négociations.

Résolution finale

Les représentants de la Semi-Républik du Krassland, de la République de Nadür, de l'Ecodémocratie de Prya et de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia, réunis lors du Sommet de Krassershaven dans le but de renforcer leur collaboration en matière diplomatique, économique, humanitaire, culturelle et sportive, ont convenu des points suivants :

1. - Une organisation internationale nommée Ligue des Etats Modernes (LEM) est créée avec pour mission d'encourager, d'initier, de lancer, de soutenir et de renforcer les projets communs dans tous les domaines où les pays membres le jugeront utile.

2. - La Semi-Républik du Krassland, la République de Nadür, l'Ecodémocratie de Prya et la Confédération de Scanténoisie-Helvetia, sont les membres fondateurs de la LEM. De nouveaux membres pourront être acceptés ultérieurement au sein de l'organisation pour autant que leur dossier de candidature soit approuvé par tous les membres de l'organisation. Ce dossier consiste en l'élaboration d'un document présentant la Nation, son histoire, ses dernières inventions, et son profond intérêt à coopérer avec les autres membres du LEM dans au moins deux des domaines initiaux (voir article 6)

3. - La présidence de l'organisation sera assurée à tour de rôle par les pays membres de l'organisation pour un trimestre, le tournus se faisant par ordre alphabétique. La première année, le Krassland exercera la présidence au cours du dernier trimestre 2012, Nadür au cours du 1er trimestre 2013, Prya au cours du second trimestre 2013, la Scanténoisie-Helvetia au cours du troisième trimestre puis on reprendra un cycle en intégrant le cas échéant les nouveaux membres dans le tournus.

4. - Le pays assurant la présidence organisera le sommet trimestriel des chefs d'Etat de la LEM et hébergera sur son sol les réunions du Conseil de la Ligue, l'organisme diplomatique permanent de l'organisation où chaque pays membre sera représenté par un représentant ayant statut d'ambassadeur auprès de l'organisation.

5. - Chaque pays membre mettra à disposition de la LEM un bâtiment, situé dans une ville de son choix, qui servira de siège permanent à une agence spécialisée et qui hébergera aussi les réunions du Conseil de la Ligue au cours du trimestre de présidence.

6. - Quatre agences spécialisées sont créées chacune étant hébergée par l'un des membres fondateurs. L'Agence Economique de la LEM (AELEM) a son siège au Krassland, l'Agence Cultuelle de la LEM (ACLEM) a son siège à Nadür, l'Agence Sportive de la LEM (ASLEM) a son siège à Prya et l'Agence Humanitaire de la LEM (AHLEM) à son siège en Scanténoisie-Helvetia. Des agence supplémentaires pourront être créées par la suite, l'emplacement de leur siège étant décidé au cas par cas par le Conseil de la Ligue.

7. Chaque Agence se dotera de son propre fonctionnement interne. Ainsi, il est possible pour un pays non membre d'être affilié à deux Agences maximum. Le Pays non membre aura alors un statut d'affilié propre et sera consulté en cas de modifications des règles de l'Agence. Cependant, il ne pourra pas prendre au vote modificatif. La LEM, et ses Agences affiliées, s'engagent, à travers cet article, à favoriser la coopération entre toutes les Nations, dans les domaines cités à l'article 6.

8. - Afin de faciliter les échanges commerciaux entre pays membres, il a été décidé de mettre en place une monnaie internationale, appelée Meg, pouvant servir aux échanges commerciaux internationaux. La masse monétaire initialement créée sera également répartie entre les pays membres. Les marchandises mises en vente sur le marché international se verront fixer une valeur en Meg par l'AELEM qui précisera ultérieurement les détails de fonctionnement et d'application du marché international ainsi créé. L'utilisation du Meg pour le commerce international devrait faciliter les échanges mais demeurera optionnelle, les Etats souhaitant une intégration plus poussée restant libres de le faire dans un cadre bilateral.

9. - Soucieux de préserver et de renforcer l'élan de coopération internationale né avec le Sommet de Krassershaven, les Etats membres de la LEM s'engagent à poursuivre et à renforcer leur collaboration tant sur le plan bilatéral que multilatéral. Ils s'engagent à nommer rapidement leur représentant officiel au sein du Conseil de la Ligue.

(Ce texte a été ratifié par le Parlement avec 93,44% des voix.)

Pays membres et signataires

Les Agences

Durant la conférence, quatre grands thèmes sont abordés : la culture, l'économie, l'humanitaire |et le sport.

Il est décidé de créer quatre agences, chacune avec son fonctionnement propre, dont chaque siège sera situé dans une des Nations signataires. Ces quatre pays sont par ailleurs, membres originels du Comité Central qui s'assure de son fonctionnement.

De plus, en vertu de l'article 7 de la résolution finale, les autres Nations de l'Archipel peuvent également postuler à deux agences maximum, permettant d'étendre les champs de coopération entre les nations.

Conséquences

Avec cette création, les coopérations spécifiques peuvent s'intensifier entre les Nations. A défaut d'un grand organisme régissant toute l'activité diplomatique de l'Archipel, ces nations ont préféré une coopération poussée dans certains domaines. C'est une grande victoire pour le Krassland, organisateur de la Conférence et pour Prya et la CSH qui ont réussi à imposer d'autres formes de coopération et dont la diplomatie repousse toute forme de violence.

Département Scanthélois Affaires Etrangères

Organisation
Carte du Micromonde - Ligue des États Modernes - Organisation des Nations de l'Archipel
Nations Reconnues
Abalecon - Armara - Avaricum - Edoran - Francovie - Freineubourg - Krassland - Liberistant - Mézénas - Nadür - Pirée - Prya - Russlavie - Skotinos - Valdisky - Zollernberg
Nations Reconnues et Disparues
Athlétia - Belondor - Cité des Glaces - Cocagne - États du Sud - Fantispa - Fradeu - Libertas - Locquetas - Maurésie - Métropolibre - Nautia - Orion - Rileko - Sverige - Syldavie - Ydemos - Ys
Nations non Reconnues
Bangana - Kolozistan - Ostaria - Véran
Nations non Reconnues et Disparues
Aldarnor - Anarchland - Argentorate - Azeck - Daoude - Héalie - Laurasie - Méniro - Mnibet - Noordzeeland - Panaconda - San Pedro - Saraland - Silverland - Sorabe - Umujo
Traités
Aarosia I - Aarosia II & Annexe - Aarosia-Pyedné - Aldden-Kaora - Allancia - Bergenberg - Bonsecours - Brøkinshåvn - Cocagne - Dangloyre - Elbêröhnit - Golfe de Locquetas - Havnsthor - Helvia - Hudiksvall/ZELEN - Kaora - Krassfürt-am-See - Micropolia - Mont-Pharys - Philippeville - Rabat - Scanie - Scanie II - Sorlop - Svetivostok - Ydemos
Traités internationaux
Traité de Bonne-Espérance - Charte de la LEM - Traité des Nations - Traité de Talamanca - Texte de Veledris
Documents de voyage
Passeports scanthélois & frenobourgeois