Conférence d'Aarosia 2013

De Wikiscanthel
Affaires Étrangères
Header DSHAE.jpg
Organismes micromondiaux
Ligue des États Modernes
Organisation des Nations de l'Archipel
Organisation du DSHAE
Le Chef
États reconnus
DSHAE Abalecon.png Abalecon
DSHAE Armara.png Armara
DSHAE Avaricum.png Avaricum
DSHAE Edoran.png Edoran
DSHAE Francovie.png Francovie
DSHAE Freineubourg.png Freineubourg
DSHAE Krassland.png Krassland
DSHAE Liberistant.png Liberistant
DSHAE Mézénas.png Mézénas
DSHAE Nadür.png Nadür
DSHAE Pirée.png Pirée
DSHAE Prya.png Prya
DSHAE Russlavie.png Russlavie
DSHAE Skotinos.png Skotinos
DSHAE Valdisky.png Valdisky
DSHAE Zollernberg.png Zollernberg
États reconnus et disparus
Athlétia
Belondor
Cité des Glaces
Cocagne
États du Sud
Fantispa
Libertas
Locquetas
Maurésie
Métropolibre
Nautia
Orion
Rileko
Sverige
Syldavie
Ydémos
Ys
Traités
Aarosia I
Aarosia II & Annexe
Aarosia-Pyedné
Aldden-Kaora
Allancia
Bergenberg
Bonne-Espérance
Bonsecours
Brøkinshåvn
Cocagne
Dangloyre
Elbêröhnit
Golfe de Locquetas
Havnsthor
Helvia
Hudiksvall/ZELEN
Traité de Kaora
Krassfürt-am-See
Micropolia
Mont-Pharys
Philippeville
Rabat
Scanie
Scanie II
Svetivostok
Talamanca
Veledris
Ydemos
Guerre
Guerre du Continent Nord
Conférences
Conférence d'Aarosia
Conférence d'Aarosia 2
Conférence d'Edoran
Conférence d'Edredonie
Conférence de Krassershaven
Conférence de Talamanca
Conférence de Veledris

La Conférence d'Aarosia (deuxième du nom et à ne pas confondre avec l'autre conférence) est une rencontre diplomatique entre la Semi-Republik du Krassland et Edoran autour de l'Edredonie en janvier 2013.

Elle porte le nom de Conférence d'Aarosia car les deux nations ont souhaité se rencontrer sur terrain neutre pour évoquer cette question.

Préambule

Devenu protectorat edorannais, l'Edredonie suscite à nouveau des tensions à partir de l'automne 2012 et du rétablissement d'un gouvernement krasslandais à Neu Krassburg. En effet, le Krassland souhaite récupérer l'intégralité de son territoire historique dont des parties ont été intégrées à la Russlavie, au Belondor, au Zollernberg et à Edoran.

En novembre 2012, profitant de la léthargie russlave, le Krassland reprend possession d'une province, avec une invasion militaire. Se sentant menacés militairement par le Krassland, Edoran, le Zollernberg et le Belondor réagissent et se rencontrent en Mer des Glaces. Cette rencontre débouche sur la création de la Triple Alliance entre les trois monarchies du Continent Nord, principalement axée sur la défense de leurs territoires vis à vis de ce qui est interprété comme une menace krasslandaise.

Nouvelle crise en Edredonie

Fin 2012 et début 2013, la tension augmente entre Edoran et le Krassland au sujet de l'Edredonie. Les deux pays décident de se renforcer militairement. Edoran envoie des troupes en Edredonie et le Krassland réagit en regroupant ses troupes en masse à la frontière edredonne. Des communiqués micromondiaux s'en suivent. Cherchant à apaiser les tensions, krasslandais et edorannais proposent une conférence pour tenter de désamorcer le conflit. Les pays choisissent la Confédération et Aarosia pour accueillir la rencontre.

La Conférence

Elle débute le 11 janvier, sous la médiation d'Ulk Pinsson, DSHAE [1] en présence du Feld-Maréchal Klaus Störtebeker pour Edoran et d'Otto Shüsnik, président par intérim du Krassland.

Le Krassland arrive avec les demandes suivantes (entre autres) :

  • Retrait des troupes edorannes de l'Edredonie

Edoran arrive avec les demandes suivantes :

  • Reconnaissance par le Krassland de la souveraineté edoranne sur l'Edredonie

Les échanges dureront 4 jours à l'issue desquels une résolution sera adoptée. Ces échanges seront parfois tendus et discourtois mais permettront néanmoins d'arriver à la résolution suivante :

  • 1: La Semi-Republik retire ses troupes de la frontière avec l'Edredonie
  • 2: Le Saint-Empire retirer ses troupes de l'Edredonie et la Semi-Republik les laisse partir sans contraintes, ni menaces
  • 3: Le Saint-Empire s'engage à discuter d'une solution pacifique à long terme sur la question de l'Edredonie, réglant une bonne fois pour toute, cette question

Conséquences

A court terme, les tensions apparues sont donc retombées à l'issue de la Conférence. On peut donc considérer qu'elle est une réussite pour toutes les parties.

  • Pour le Krassland, il retrouve une place à part entière sur la scène micromondiale et se pose en acteur régional d'importance et le départ d'une armée massée à ses frontières
  • Pour Edoran, la reconnaissance non explicite de la primauté édoranne sur l'Edredonie et le départ d'une armée menaçante
  • Pour la Confédération, une victoire diplomatique démontrant que les négociations peuvent servir à quelque chose et un rôle de médiateur renforcé à l'échelle de l'Archipel

A long terme, néanmoins, la question est loin d'être définitivement réglée.