Colvinisme

De Wikiscanthel
Religion Colviniste
CECS.png
Colvinisme
Conférence Episcopale Colviniste (CECs)
Cathédrale Colviniste d'Aarosia
L'Evêque Ancienne Meauveze-Foix
Le Directeur de la CECs Pasteur Théodule
La Secrétaire Générale de la CECs Diaconesse Pachère
Para-Colvinisme: Storaltisme
Anti-Colvinisme: Zorthodoxisme

Le Colvinisme ou Foi Réformée est une religion initiée par Colvin et Zwongli.

Histoire

Les Pères du Colvinisme

Colvin 1480 - 1520

Colvin

Colvin était un prêtre de l'Eglise Universelle Zorthodoxe qui publia, en 1500, une thèse religieuse concernant la reconnaissance de l'âme par Quetzal uniquement ('Quetzalometeotl' étant utilisé à plus forte façon par les zorthodoxes, 'Quetzal' par les colvinistes). De plus, il rejeta le culte destiné aux Zaints, estimant que seule la reconnaissance de Quetzal devait être légitime.

Zwongli 1479 - 1516

Zwongli

Après la publication de cette thèse, un autre prêtre, Zwongli, reprit les bases primaires de la thèse colviniste, mais ajouta que seuls la Zainte Trinité et le Zamayana faisaient autorité dans la reconnaissance ultime théologique. Il rejeta en bloc les images, l'idôlatrie et la souveraineté du Patriarche, estimant que l'unique intermédiaire entre l'homme et Quetzal était l'âme guidée par le Zamayana.

La Zainte-Réforme

Les thèses de Zwongli et Colvin créèrent la Zainte-Réforme, définie comme une «Hérésie» par le Patriarche d'alors, Zaint-Zules III. Emanant d'un zorthodoxisme social uniquement, pour vivre et évoluer avec son temps, le mélange des deux thèses a découlé sur la publication d'un document nommé «La foi réformée» lors de l'événements appelé «Les Zaints-Feux» où Colvin et Zwongli brûlèrent ensemble des décrêts du Patriarche Zigizmond III en 1515.

Danz le rezpect de Quetzal et du Zamayana, nouz, Réforméz, déclaronz que l'unique relation entre l'homme et Quetzal pazze par le Zamayana et par lui zeul. Quetzal, Zamayana et l'Homme zont lez uniquez compozantez de la Foi Réformée. Lez Zaintz et lez imagez ne zont que prétextez et murz d'obztaclez entre l'Homme et Quetzal qui ne zauraient tranzmettre la Foi unique et limpide. Idôlaterie, imagez et conceptz doivent être banniz afin d'ouvrir la voie libre à la Trinité. Zamayana ezt l'outil, le berger danz la conviction de zez proprez croyancez que zeulz Quetzal, et l'Homme peuvent créer enzemble. A troiz, ilz compozent la Trinité, zymbole d'union éternelle L'un et l'autre zont dépendant réciproquement et le Zamayana etz le livre zaint. Nul homme ne peut prétendre à reprézenter Quetzal zur Terre et quiconque le fera devra expier zez fautez pour avoir ainzi baffoué l'Unique. La primauté du Patriarche n'ezt paz l'appanage de Quetzal et nul ne zaura la légitimer.

La Zaint-Barthélémée

Cette déclaration créa des guerres de religion et des troubles inter-communautaires notamment la nuit du 28 août 1516, appelé le Massacre de la Zaint-Berthélémée.

Des centaines de Colvinistes furent tués, assassinés, lacérés et jetés par les fenêtres des maisons sur ordre des Primats et des Evêques.

La famille Princière décida de se convertir au Colvinisme un an plus tard en 1517 en estimant que le Colvinisme était la meilleure alternative à la religion et que cette nouvelle théologie permettrait de garder l'homme proche de Quetzal.

Le Prince de Freineuburg déclara solennellement son affiliation au Colvinisme afin également d'affirmer l'indépendance déclarée en 1291, par l'Edit de Yaïla en 1517, «Yaïla» étant communément utilisé par les zorthodoxes comme bénédiction, principalement à la fin d’un office, ou d’une prière, ici en l'occurence, la Prière d'Indépendance.

Chronologie

  • 1479: Naissance de Zwongli
  • 1480: Naissance de Colvin
  • 1500: Publication des thèses de Colvin
  • 1501: Publication des thèses de Zwongli
  • 1515: «La foi réformée» de Zwongli et Colvin instituant le Colvinisme
  • 1516: Mort de Zwongli lors du Massacre de la Saint-Barthélémée
  • 1517: Conversion de la Famille Princière de Freineuburg au Colvinisme par l'Edit de Yaïla
  • 1519: Première femme du Grand Peuple a célébrer le Culte
  • 1520: Mort de Colvin, assassiné par un adepte d' Itzimtlacoatl
  • 1525: Le Colvinisme se répend au compte-goutte en CSH.
  • 2013: Les Colvinistes sont recensés au Zollernberg et le Diocès Unique Scanthélois devient le Diocèse Unique Nordique regroupant la CSH, le Zollernberg et le Freineubourg.

Aujourd'hui

Aujourd'hui le Freineuburg a été progressivement Pacifié et ses citoyens totalement converti au Colvinisme. Si la Cité Zainte de Zitchen Itza est le centre micromondial des Zorthodoxes, Freineubourg est la «Zitchen Itza» colviniste et Aarosia le centre colviniste de Scanténoisie-Helvetia.

Statistiques

Les Colvinistes représentent environ 32% de la population totale de la CSH, c'est à dire environ 55'000 habitants. C'était la plus grande communauté colviniste de l'Archipel jusqu'en 2013 où le Colvinisme est enfin décomptabilisé et reconnu au Zollernberg. Dans ce pays de plus de 53 mio habitants (2013), les Colvinistes représentant environ 4% de la population totale dénombrent donc un peu plus de 2 mio de Colvinistes.

  • Freineubourg : 4'514 habitants (2013) - 4'514 Colvinistes - 100% de la population
  • Scanténoisie-Helvetia : 174'001 habitants (2013) - 55'080 Colvinistes - 31.65% de la population
  • Zollernberg : 53'058'792 habitants (2013) - 2'122'352 Colvinistes - 4% de la population

Doctrine

Les Colvinistes rejettent dogmes de l'Eglise Zorthodoxe et ne reconnaissent pas la primauté du Patriarche. Le seul lien avec Dieu est le texte du Zamayana et personne d'autre. Les Colvinistes frenobourgeois ne sont pas organisés en diocèses contrairement aux Colvinistes scanthélois.

Au Freineubourg, le Prince de Freineuburg rend le culte le jour saint. Il n'a cependant aucune autre autorité religieuse. Le Prince doit prêter serment au Zamayana et doit s'en faire le Défenseur de la Foi Réformée.

Les Femmes peuvent donner le culte lorsque le Prince ne peut le faire. La Colviniste doit alors obligatoirement être une femme du Grand Peuple.

Liturgie

La Liturgie colviniste est très sobre. Aucune représentation de Quetzal n'est autorisée. Par conséquent, le lieu de culte est sobre et ne sert qu'à louer Quetzal et à la lecture du Zamayana. De l'encens est cependant autorisée, permettant à l'âme de se conditionner à recevoir les Zaints sacrements. Le baptême se fait à tout âge, traditionnellement danl les premières années. La Confirmation se fait à l'âge de 15 ans et l'homme confirme ainsi l'entrée dans la communauté de Quetzal. Le mariage entre n'importe quelle personne consentante et adulte est célébré et le divorce est autorisé. Le saint-Repas est le point d'orgue de la célébration du culte, permettant à la Trinité (Quetzal, le Zamayana et l'Homme) d'être unis dans la lumière.

Voir Aussi