Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Visitez notre Bibliothèque Fédérale : http://www.scanthel.net/wiki - màj 11.2017

campagne UCS dans les rues d'Aarosia (IP)

Événements ou discours politiques hors Assemblée

campagne UCS dans les rues d'Aarosia (IP)

Messagede Abra Kadabragne » 29 Déc 2011, 17:34

1 KCSH payé par Abra Kadabragne

Abra était assit dans le MIR Helvia-Aarosia avec Ingrid et Jonas à ses côtés. Il était furieux des coups bas portés donnés par ses adversaires. Depuis Cocagne, il en avait vu des campagnes électorales mais jamais d'aussi dégueulasse. Il répétait à Jonas «les enfoirés, comment ont-ils osés? Est-ce que j'ai attaqué la LS en disant que Kranjcar s'était retrouvé devant le juge pendant l'enquête sur la mort de Dim Web? Non car je sais me tenir moi!». Son organisateur de campagne se contenta de faire des signes de têtes approbateurs, sachant que quand son patron est dans l'une de ses colères il ne sert à rien d'essayer de le raisonner. Ainsi le reste du (court) trajet séparant la capitale proviale de l'Helvetia et la capitale fédérale se fit avec un Abra Kadabragne des mauvais jours, mais qui était néanmoins plus déterminé que jamais à gagner. «Je vais leur montrer qu'on ne gagne pas une campagne avec deux communiqués de presse, une émission de télé et un seul meeting dans la capitale.» dit-il en descendant du métro.

Après être sortit de la gare, le candidat en campagne se promena dans les rues de la prove-capitale et serra toutes les mains qui se présenta à lui. Il prit le temps de discuter avec toutes les personnes qu'il aperçu. Les réactions à sa présence étaient très variées mais généralement plutôt bonnes. Ainsi le candidat ucésien parla d'une tonne de sujets différents avec ses concitoyens aarosians, passant de son bilan à la tête de la confédération, au foutoir qu'était devenue la politique proviale depuis la défaite du frostien Jesper Olsen, pour finir avec d'intéressantes discussions sur l'horticulture avec des électrices d'un certains âge.

Après une bonne heure, il arriva au Port Autonome d'Aarosia. Abra Kadabragne, y fut accueillit sous une pluie d'applaudissements de la part des dockers qui lui étaient reconnaissants d'avoir relancer les activités de la TZC. Il serra la main de l'ensemble de ses employés, puis fit un court discours sur l'investissement privé en CSH, se félicitant des activités des derniers mois du Groupe Boule de Neige et du Groupe Hualpa. Évidemment il en profita pour lancer une pique aux syndicats, qui l'accuse d'être le «monsieur chômage». Il éclata de rires et lança aux dockers, «pourriez-vous dire à mes amis de l'USS, que vous avez retrouvez du travail depuis quelques mois, je crois qu'ils ont oubliés.» Les dockers éclatèrent également de rires et applaudirent leur patron, qui quitta le port après avoir refait une tournée de serrage de mains.

Une fois qu'il eu quitter le port, il se dirigea vers l'ULA. Il discuta, comme à son habitude, avec les citoyens qui croisèrent son chemin en cours de route et une fois arriver à l'université, il rencontra des étudiants. Ce fut probablement la période la plus difficile de la journée. Plusieurs jeunes militants de la LS commencèrent un débat houleux avec l'InterPares sortant, qui réussit malgré tout à garder son calme. Ce qui étonna beaucoup Jonas et Ingrid qui étaient avec lui pour la journée. Le débat portait sur la réforme de l'université qu'avait tenté de faire passer l'InterPares et qui avait été rejeté par le parlement. Ainsi le groupe de jeunes autours du candidat, s'agrandit assez rapidement et il était dorénavant composé de toute sorte d'étudiants et non plus seulement de militants élésiens. Pour éviter d'avoir l'air d'un imbécile, Abra du faire preuve d'une habilité remarquable mais il réussit tout de même à éviter de perdre la face et il parut sympathique auprès des étudiants, qui s'aperçurent que derrière un homme politique, il y a tout simplement un homme.

Après l'épisode universitaire, qui avait été plus compliqué que prévue, le candidat ucésien à l'interparesielle se dirigea vers le CSH-CSH. Visiter des gens malades durant une campagne électorale, ça donne une bonne image et puis ça fait plaisir aux familles qui s'en rappellent le jour du vote, pensa-t'il. Arriver au Centre Hospitalier, Abra alla serrer des mains dans la salle d'attente, avant d'aller visiter quelques malades dans leur chambre. Chaque fois il prenait le temps de discuter avec le malade quelques minutes, avant de dire quelques mots à la famille puis de passer à la chambre suivante. Une fois qu'il eu fait le tour, il alla à la rencontre des infirmières et des médecins. Il les félicita pour leur bon travail et leur promit d'envisager la création d'un Office Fédérale aux Affaires Sociales afin de faciliter les échanges entre le corps médicale et les fonctionnaires du DSHI.

Une fois cela fait, il décida d'aller faire un petit tour aux Halles Scanthéloises rencontrer les commerçants et les clients. Il prit donc une quinzaine de minutes dans ce centre commercial puis il décida d'aller juste à côté au Comptoir Nautien afin de prendre un petit verre de chaby avec son amie et son organisateur de campagne. Quelques citoyens vinrent à sa rencontre pendant qu'il dégustait son verre de vin, il leur fit la conversation, puis il quitta les lieux peu après pour retourner prendre le MIR. Une fois dans le métro, il fit le bilan de sa journée avec Jonas. Le bilan fut positif. la journée avait été longue mais avait permit de rencontrer beaucoup de gens et comme il n'y avait pas eu d'incident majeur, l'on pouvait dire que tout s'était bien passé.
Avatar de l’utilisateur
Abra Kadabragne
 
Messages: 424
Inscription: 21 Mar 2010, 04:18
Localisation: Helvetia

Retourner vers Actualités politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron