Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Visitez notre Bibliothèque Fédérale : http://www.scanthel.net/wiki - màj 11.2017

Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Conférence Ferroviaire Internationale sur le Transterranovien

Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Groupe LS » 23 Mar 2018, 01:33

Image


Les préparatifs allaient bon train, si l'on pouvait dire. Les locaux à l'Office Fédéral des Transports étaient organisés pour recevoir les différents invités internationaux pour cette Conférence Ferroviaire du Continent Nord sur le développement et l'avenir du Transterranovien.
Avatar de l’utilisateur
Groupe LS
 
Messages: 579
Inscription: 16 Avr 2010, 23:30

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Shivana Pal » 24 Mar 2018, 01:34

Shivana était contente. Elle appela Henrik pour lui dire que la CF-TTN était sur les bons rails. En effet, Edoran, la Russlavie et le Kolozistan avaient répondu qu'ils seraient présents. Même si le Valdisky ne venait pas, sa présence n'étant pas encore confirmée mais les Scanthélois espéraient la venue du Valdisky, du Krassland et du Zollernberg, 4 états dont la CSH avaient donc prévu et confirmé de se rencontrer. La CSH traiterait ses invités avec respect, Kolozistanais compris. Cette invitation servait également à un signe de bonne volonté d'une mini-détente diplomatique mais également à la discussion de raccorder à nouveau Travnà au réseau du TTN. Les préparatifs allaient donc bon train pour lundi prochain.
Image
Très Honorable LS CE Aarosia 6 & Cheffe du Groupe LS (Parlement)
Cheffe de la Ligue Scanthéloise
Directrice du Centre Micromondial de Vexillologie
Avatar de l’utilisateur
Shivana Pal
 
Messages: 1254
Inscription: 08 Juin 2012, 00:32

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede KarlViktor Feuerglut » 24 Mar 2018, 03:25

Gersvinda Grauwasser, la nouvelle ministre krasslandaise de l'urbanisme et des transports arriva de Neu Krassburg par le vol Air Lusch. Elle venait de retrouver ce portefeuille qu'elle avait déjà occupé par le passé et n'était donc pas trop dépaysée.

Cette conférence allait peut être lui offrir l'opportunité de promouvoir la rénovation du réseau ferroviaire krasslandais qui était dans un état de délabrement avancé.
Avatar de l’utilisateur
KarlViktor Feuerglut
 
Messages: 77
Inscription: 26 Déc 2012, 17:48

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Yaromir Pavlovich » 25 Mar 2018, 02:01

Le ministre russlave de l'économie Semion Hrutzevski surgit d'un wagon d’état du Transterranovien en compagnie du directeur des CFI Erop Lebedev. La méthode de déplacement semblait toute trouvée devant la question centrale de cette réunion : les transports ferroviaires septentrionaux. Semion, personnage rond et jovial, était issu d’un petit parti régionaliste partenaire de la coalition au pouvoir à Murasibirsk. Ce voyage constituait pour notre homme une occasion de s’imbiber du progressisme scanthélois vanté par certains cadres de sa majorité.
Monsieur Yaromir Galkin Pavlovich,
Porte-parole du gouvernement russlave.
Avatar de l’utilisateur
Yaromir Pavlovich
 
Messages: 10
Inscription: 05 Nov 2017, 15:50

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Shivana Pal » 25 Mar 2018, 02:40

Les délégations étrangères arrivées en Scanténoisie-Helvetia avant ce lundi pouvaient soit loger dans les Ambassades respectives de leurs pays, Ambassades entièrement organisées tant pour réaliser les affaires consulaires que pour héberger de façon tout confort une délégation via les appartements privés attenants et situés dans les mêmes bâtiments. Toutefois, des chambres avaient été réservées au Plaza Aarosia, hôtel 4* situé Place du 1er Mai 1848, à deux pas du siège du DSHI et de l'Office Fédéral des Transports. Des activités de loisir et culturelles étaient disponibles à Aarosia, même le dimanche. Enfin, la ville se parait des drapeaux des délégations étrangères.
Image
Très Honorable LS CE Aarosia 6 & Cheffe du Groupe LS (Parlement)
Cheffe de la Ligue Scanthéloise
Directrice du Centre Micromondial de Vexillologie
Avatar de l’utilisateur
Shivana Pal
 
Messages: 1254
Inscription: 08 Juin 2012, 00:32

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Groupe LS » 26 Mar 2018, 13:32

La réunion s'ouvrait. Avaient répondu présents:
- Le Roi du Kolozistan
- La Ministre krasslandaise de l'Urbanisme et des Transports, Gersvinda Grauwasser
- Le Ministre édoranais de l'Économie, Eudes de Fontbelle
- Le Ministre russlave de l'Économie, Semion Hrutzevski
- Le Ministre zollernois du Trésor, Tourde Lemberg
- Le Directeur des CFI, Erop Lebedev
- Le Directeur Général d'Edorails, Louis-Amédée de Belleville
- Le Président de ZollernBahn et de ZollernRail, Zerge Zchweitzer
- Et bien évidemment, le Chef de l'Intérieur et de l'OF des Transports ainsi que Directeur des CFF, Henrik Egeland.

D'autres pourraient arriver plus tard. Henrik Egeland salua chacune et chacun leur offrant un petit panier scanthélois de victuailles en signe de cadeau de bienvenue et demanda à chacune et chacun s'ils avaient fait bon voyage. Si les Kolozistanais pouvaient peut-être se méfier, aucune allusion ne fut faite à la politique bilatérale des deux pays se regardant en chien de faïence et le plus chaleureux accueil leur fut réservé comme pour les autres. On était ici pour parler transports ferroviaires et avenir du Transterranovien.

Henrik présenta l'ordre du jour:
0) Bienvenue et cadeau de bienvenue
1) Présentations nationales de l'État des Transports ferroviaires dans chaque pays participant
2) Augmentation de la cadence des Trains sur le réseau TTN
3) Réactivation du raccordement éventuel de Travna depuis Edoran
4) Allongement et raccordement éventuel de Kolstadt depuis Helvia
5) Discussion de développement futurs avec Invitation au Krassland et au Kolozistan.
6) Divers points supplémentaires soulevés par les délégations nationales.

Il aborda le point 0). Henrik annonça que le CML avait décidé, en cadeau de bienvenue, d'offrir des logos pour les compagnies de transports ferroviaires et de transports tout court si les délégations le voulaient. Aussi, les logos fut présentés à chaque pays et les remarques de modification pouvaient se faire en privé, sans problème.

Il présenta ensuite le réseau ferroviaire scanthélois en passant au point 1). Trois lignes de métro interurbain régional (MIR-CFF) exploitées par les CFF essaimaient le pays. Les trains électro-magnétiques étaient rapides et fiables. En outre, la Ligne du Transterranovien scanthélois partait de Doux-Rivage en provenance de Mitau au Valdisky depuis la frontère scanthéloise, jusqu'à Aarosia. Ensuite, le train continuait sur une voie construite en 2013 jusqu'à Helvia. La CSH voulait depuis longtemps imaginer une liaison ferroviaire depuis Helvia à Kolstadt et si des discussions ferroviaires avaient déjà eu lieu en 2001/2002 avec le Zollernberg, la liaison n'avait jamais été réalisée. Aussi, un prolongement entre Helvia et le Zollernberg en passant par Flossenberg au poste-frontière était envisagé, mais il fallait s'assurer que le Zollernberg était prêt à maintenir la liaison entre les deux pays, ce qui ne semblait a priori pas poser de problème.

On passa au tour du table des différentes nations présentes.
Dernière édition par Groupe LS le 03 Avr 2018, 23:01, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Groupe LS
 
Messages: 579
Inscription: 16 Avr 2010, 23:30

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede KarlViktor Feuerglut » 26 Mar 2018, 22:25

La représentante krasslandaise prit à son tour la parole.

Gersvinda Grauwasser : - Le réseau ferroviaire krasslandais a eu une histoire kelke peu komplikée. Le premier réseau fut intégralement englouti sous les eaux lors de l'innondation de la plaine de Krassburg konsékutive a la montée des eaux du Krassee en décembre 2000. Un nouveau réseau fut donk konstruit en 2001 par la société privée KrassBahn, une filiale du groupe Krasstrust. Il komprenait une ligne principale reliant les villes de Krassershaven, Neu Krassburg et Krassfürt-am-See et ki se prolongeait jusk'au Krassauerstein en longeant la rive orientale du Krassee, et deux embranchements secondaires, entre Neu Krassburg et Krassenkirche d'une part et entre Krassfürt et Monte Krasso d'autre part. La ligne principale devait former le segment krasslandais du Transnord Express qui aurait du se prolonger via le Krassauerstein et le Zollernberg juqu'ici à Aarosia, mais ce projet ne vit pas le jour par la faute des Zollernois ki refusèrent ke la ligne traverse leur territoire. Par la suite l'invasion par les Zollernois du Krassland oriental et du Krassauerstein réduisit notoirement la taille du réseau, les trains ne pouvant plus cirkuler au delà de Krassfürt-am-See.

Suite a la faillite de la société KrassBahn, ce ki restait du réseau fut nationalité et rattaché à la société ENRUT exploitant les réseaux de bus, mais cette dernière donna la priorité au transport routier et par manke d'entretien et d'investissement le matériel roulant ferroviaire fut progressivement retiré du service si bien ke depuis 2013 les trains ne cirkulent plus sur le réseau krasslandais laissé à l'abandon.

Il faut dire ke vers 2012-2013, le Krassland était encerclé par des puissance hostiles avek leskelles nous avions des différents territoriaux (Zollernberg, Russlavie, Belondor) et la perspektives d'ouvrir des liaisons internationales n'était guère envisageable. A partir de cette date le Krassland a donk misé prioritairement sur les liaisons aériennes et maritimes et abandonné le transport ferroviaire.

Depuis lors nous sommes parvenus à régler à l'amiable tous nos différents territoriaux avec nos voisins hormis le litige sur le Krassland oriental ki nous oppose au Zollernberg mais ce dernier problème devrait aussi être réglé dans les prochains mois par l'intervention de l'ONA en applikation de la résolution 2016-007.

La restitution du Krassland oriental au Krassland devrait paver la voie a une normalisation des relations avek notre voisin oriental et rendre enfin possible non seulement de relier a nouveau la kapitale au massif du Krassberg mais aussi l'établissement de liaisons ferroviaires internationales.

Voici donk pourkoi le Krassland a manifesté son interet pour la présente konférence et dépit du fait k'il nâ aktuellement pas de réseau ferroviaire opérationel ce dernier devant être entierement rénové et remis aux normes Ecomicro.

Dans l'éventualité d'une rénovation du réseau ferroviaire nous envisageons de kréer pour l'administrer une nouvelle société publike séparée d'ENRUT et ki pourrait reprendre l'ancien nom KrassBahn.
Avatar de l’utilisateur
KarlViktor Feuerglut
 
Messages: 77
Inscription: 26 Déc 2012, 17:48

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Ch. de Hauteville » 26 Mar 2018, 23:44

Le Ministre de l'Economie du Saint-Empire et le Directeur général d'Edorails étaient, comme les russlaves, arrivé en toute logique par le Transterranovien. Ils avaient décidé de dormir au Plaza Aarosia, hôtel de la Compagnie Sabrevoix, maison mère dont dépendait également Edorails.

Puis ils se rendirent à la conférence ferroviaire. Les édoranais prirent successivement la parole.


L.A. de Belleville, DG d'Edorails : Edorails remercie le CML pour le logo qui est offert, mais déplore l'oubli du "s" a la fin du nom de l'entreprise. Si cette coquille est réparée, Edorails l'utilisera avec fierté.

Eudes de Fontbelle, ministre de l'économie : Le Saint-Empire est heureux de participer à cette conférence sur un sujet qui passionne particulièrement notre pays étant donné que son sujet principal, le Transterranovien, est de construction édoranaise.

En effet, à l'initiative et né de l'imagination de feu Klaus Störtebeker, homme d'Etat et d'affaire, le Transterranovien était le rêve d'une ligne de chemin de fer comme jamais l'Archipel n'en connaîtrait de meilleure. Une ligne partant du sud du Belondor jusqu'en Armara.

Seulement Klaus Störtebeker nous quitta alors que l'extension du transterranovien au delà d'Helvia, à travers le Zollernberg et Angmar, et jusqu'à Mallington avait été validé par les pays concerné. Ce coup d'arrêt fut terrible, mais Edorails survit grâce au succès du tronçon existant de son transterranovien, d'Elbêrönit à Aarosia.

Bien que la portion belondaure soit aujourd'hui inaccessible et que la portion russlave le fut régulièrement au gré des guerres civiles récentes, le Transterranovien reste une fierté de l'ingénierie édoranaise. Il s'agit de la vitrine de la société Edorails, par ailleurs gérantes et constructrices de plusieurs lignes de trains et de métropolitains à travers le Saint-Empire.

En ce qui concerne l'état de nos transport ferroviaire, le Saint-Empire possède un réseau très riche dont la carte de l'IEGM est facilement consultable.

Aussi, le gouvernement que je représente est favorable a des discutions ici même afin de développer un réseau transcontinental non cantonné au transterranovien. Ainsi, le réseau édoranais se connecterait au Kolozistan et à la Russlavie pas uniquement grâce au transterranovien.

Et pour information, Edorails est l'unique entreprise en Edoran qui gèrent et construit des lignes de chemin de fer, des gares, du matériel, ... Il s'agit d'une entreprise privée.
Une autre entreprise privée existe dans le domaine, mais ne pratique que la construction de matériel roulant.
Général Charles de Hauteville,

Chancelier impérial, Ministre des Affaires Etrangères
Feld-Maréchal du Saint-Empire d'Edoran.


Médecin-Général Hector Florimond,

Médecin militaire, diplomate,
Représentant permanent du Saint-Empire à l'AHLEM.
Avatar de l’utilisateur
Ch. de Hauteville
 
Messages: 174
Inscription: 25 Oct 2011, 22:50

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Groupe LS » 27 Mar 2018, 17:12

Henrik remercia les uns et les autres pour ces présentations complètes. Il annonça que le logo d'Edorails avait été modifié sur le champ par les graphistes du CML. Il demanda au représentant Krasslandais quand il pensait que le réseau du KrassBahn serait à nouveau opérationnel.
Avatar de l’utilisateur
Groupe LS
 
Messages: 579
Inscription: 16 Avr 2010, 23:30

Re: Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Messagede Yaromir Pavlovich » 27 Mar 2018, 23:17

Le ministre Hrutzevski divulgua la situation des réseaux ferrés russlaves.

Semion : " Les multiples conflits armés en Russlavie ont ralenti, et par moment stoppés, le développement du transport ferroviaire. Piégés, bombardés, réquisitionnés, et même usés par nos désormais célèbres trains blindés, nos rails n’ont cessé de requérir multiples réparations au cours des treize dernières années.

Malgré cela, les autorités en place, quelles qu’elles soient, se sont toujours évertuées à maintenir la ligne du Transterranovien, jugée prioritaire et source de prestige. C’est pourquoi aucun accident ni retard outrancier ne s’y est produit jusqu’à présent.

Quant à notre réseau national, il se concentre essentiellement entre les capitales provinciales et les bassins industriels comme la dynamique Navolstov. Son expansion est une propriété aux yeux des russlaves. À ce titre, je fais remarquer que des traités avec plusieurs de nos voisins nous incitent aux raccordements frontaliers : une perspective de prospérité pour le Continent Nord.

Enfin, les CFI ont, tel leur semblable édoranais, un monopole sur l’ensemble de l’industrie ferroviaire, mais ils restent une entreprise publique cotée, aux parts majoritairement détenues par l’État. "
Monsieur Yaromir Galkin Pavlovich,
Porte-parole du gouvernement russlave.
Avatar de l’utilisateur
Yaromir Pavlovich
 
Messages: 10
Inscription: 05 Nov 2017, 15:50

Suivante

Retourner vers Conférence Ferroviaire Internationale - TTN

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron