Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Visitez notre Bibliothèque Fédérale : http://www.scanthel.net/wiki - màj 11.2017

TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 03 Mar 2019, 01:18

Nouveau chamboulement dans le classement général ! Cette spéciale a permis à certains de bien progresser et d'autres voient leurs efforts anéantis pour le moment !!!!
Ainsi, Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) sont en tête à l'issue de la seconde étape de ce rallye. Mais elles ne possèdent que 30 secondes d'avance sur Eriksson/Gelés (CSH-Omicron). Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) s'emparent de la 3ème place, au détriment de Telt/Capac (CSH-AutoDuval).

Dans les autres places, Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) et surtout Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) perdent beaucoup de places et de temps ! Ce sont les grands perdants de la 6ème spéciale !!! A contrario, Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) se hissent dans les points et Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) sont à portée de ces derniers également.

Les 5 derniers équipages apparaissent toujours trop loin pour espérer revenir, bien qu'Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) peuvent y croire à condition d'enchainer les performances comme dans la 6ème !!!

Classement général après 6 spéciales :
1 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing)
2 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 30s
3 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 1m12
4 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 2m06
5 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 2m53
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 4m21
7 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 5m53
8 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 6m02
9 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 6m43
10 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 7m07
11 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 8m06
12 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 8m22
13 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 9m43
14 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 10m46
15 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 12m31
16 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 12m38
17 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 12m52
18 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 16m32


Pour les pannes, la 6ème spéciale n'aura pas fait de gros dégâts, ce qui est surprenant. Aucun véhicule n'est au bord de l'abandon et les équipages ont deux tentatives de réparer leur véhicule....Il serait donc surprenant de voir un abandon sur ce rallye.

Pannes avant les réparations :
Niveau 2 :
Calva/Calva (UTO-Marinelli)

Niveau 1 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
Morf/Sigron (Kra-Krassda)
Caretti/Liane (Fra-Lagonda)
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 11 Mar 2019, 15:53

Les co-pilotes ont profité du bivouac pour s'activer sur les véhicules. Et on peut globalement dire qu'ils ont rempli leurs tâches à l'exception notable d'Itali, sans solution. Calva n'a réparé qu'une panne sur les deux mais au moins, la Marinelli est en état de conduite maintenant.

Panne pour la 7ème spéciale :
Niveau 1 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Calva/Calva (UTO-Marinelli)


19 km, difficulté 4...donc galère pour les pilotes !!! Avec un peu plus de 70% de sables, les leaders peuvent en profiter !!!! La dernière étape est pour maintenant ! Qui triomphera dans ce rallye ?

Hammer/Hammer partent en premiers. Ils doivent rattraper le coup sur cette spéciale. Les francovars veulent profiter d'une impeccable piste, et du sable, pour montrer les muscles...Ils sont rapidement dans des temps excellents...la pression est de mise, mais les frères Hammer évitent les pièges de la spéciale, sont rapides et tapent un excellent chrono de 7m18 à l'arrivée !!! Il faudra aller les chercher !

Zygmunt/Guillaume s'élancent. L'équipage pryan a décidé de limiter la casse sur la spéciale mais le Prince n'a clairement pas l'air dans son assiette sur la spéciale. Malade, il arrête le véhicule au bord du chemin pour...comment dire...s'asseoir dans la nature !!! Le temps final n'est pas bon du coup et tout espoir de bien figurer vient de s'envoler en 9m39.

Telt/Capac doivent réagir. Les scanthélois se sont ratés. Et avec le résultat d'Hammer, il faut aller vite....Cependant, Telt est rapidement piégée au 4ème km à la sortie d'un virage. S'il n'y a aucune conséquence pour le véhicule, les scanthélois abandonnent rapidement toute ambition ici et le temps final s'en ressent avec un chrono de 10m41...Le retard risque d'être conséquent.

Eriksson/Gelés doivent relever la tête après la perte de leur leadership. Les scanthélois prennent moins de risques que précédemment mais la spéciale tourne rapidement à la catastrophe !!!! D'abord, Gelés se trompe de chemin et Eriksson en voulant rattraper le coup, perd le contrôle de son véhicule....le temps perdu est de deux minutes et les scanthélois voient un espoir de remontée disparaitre avec un temps final de 10m53.

Morf/Sigron sont désormais assez loin au classement général et cette spéciale ne risque pas de les aider. Les krasslandais y vont à la cool...ce qui signifie qu'ils éclusent pas mal de Krassbier et qu'ils en distribuent aux passants...Sigron ne retrouve plus les indications de course et les krasslandais se perdent dans le paysage transocéaniens. Ils finissent en 11m36.

Langfeld/Krohn ont l'avantage d'avoir vu leurs concurrents directs perdre beaucoup de temps. Elles savent les pièges à éviter et comptent parfaitement profiter de leur avantage. Et Langfeld pilote comme à ses grandes heures de course. Parfaitement lancée, elle ne commet aucune erreur, tout comme son co-pilote Krohn....Les krasslandaises sont dans les temps des frères Hammer et personne ne sait qui sera devant....Les voici dans les derniers virages....Elles arrivent.....7M17 !!!! POUR UNE SECONDE !!! Elles sont leaders provisoires et frappent un grand coup au classement.

Calva/Calva espèrent remonter la pente. Ils sont toujours en piste pour accrocher des points pour le premier rallye. Les transocéaniens, poussés par le public, démarrent en trombe la spéciale, malgré une prise de risque moins importante que d'habitude...la panne les ralentit quelque peu mais ils sont dans le c....NON !!! UN ROCHER S'ECRASE SUR LA VOITURE !!! NOUVELLE PANNE !!! TERRIBLE pour eux....Calva est livide !! Tout est contre eux....Ils finissent finalement en 9m08....

Langlette/Chatrin sont dans les tréfonds du classement. Les mézénes ne réussissent qu'un rallye sur deux et ce quatrième rallye ne leur permettra pas de confirmer. Vaillantes, elles tentent de faire une bonne spéciale même si l'asphalte n'est pas assez présent pour elle. Elles ne font pas de fautes et profitent des médiocres performances des autres équipages pour faire un temps solide de 9m24.

Svensberg/Itali sont à la croisée des chemins. Les scanthélois peuvent encore remonter au classement, aidés par les performances de leurs adversaires. Mais ils peuvent aussi plonger....Et dès le 3ème km, Svensberg part à la faute !!! Le leader du classement général cabosse sa voiture et provoque une nouvelle panne !!! Ce rallye se transforme en véritable désillusion pour les scanthélois qui risquent de perdre beaucoup de leur belle avance à l'arrivée !!! Ils terminent la spéciale en 12m01, loin de tous !

Matzourakis/Marangos doivent résister à la belle performance des krasslandaises. Les skotinecques décident de partir en prenant des risques. Elles se retrouvent rapidement aux avants postes mais à la mi-course, erreur de Marangos qui indique un mauvais chemin !!! Le temps perdu est énorme puisqu'elles égarent 2 minutes dans cette histoire !!!! Et le temps à l'arrivée est de 9m53 !!! On voit un sourire sur le visage des krasslandaises !

Morton/De la Pochepercée partent à présent. Les pryans, fidèles à leur stratégie toute triste, ne prennent vraiment pas de risques dans la spéciale. Ils restent moyens de partout, ne font pas de fautes, mais ne vont pas assez vites pour espérer quoi que ce soit et terminent en 9m41.

Aucard de Tours/Sellers espèrent avoir renverser la tendance. Les mézénes sont un peu décrochés des leaders alors qu'ils voulaient prouver qu'ils jouaient désormais dans la cour des grands. Las, sur ce parcours exigeant, si Aucard de Tours conduit prudemment, il ne peut rien faire quand Sellers l'envoie sur la piste d'un village abandonné loin du parcours officiel...Le temps de l'engueulade et du retour vers l'arrivée, voit les secondes défilées et un chrono final de 11m16.

Padpanic/Sapic veulent remonter dans le classement malgré des difficultés criantes sur le sable. Les skotinecs s'élancent revigorés mais Sapic part lui aussi à la faute, dans la navigation, et Padpanic doit rattraper le coup très tôt dans la spéciale. Le pilote a beau accéléré sur la fin du parcours, le retard est bien trop important, et le sable ne l'aide. Ils terminent loin en 10m57.

Caretti/Liane sont dans le même état d'esprit que les skotinecs. Prêtes à revenir sur le devant de la scène. Il y a un coup à jouer. Caretti décide de limiter les risques sur le début de parcours et les secteurs en asphalte. Elle est un peu plus entreprenante sur le sable. Surtout, Liane joue pleinement son rôle et la Lagonda tient le coup jusqu'à la ligne d'arrivée franchie en 8m24. Une solide prestation pour elles.

Schmutziger/Irrweg vont devoir limiter les dégâts ici. Les krasslandais partent avec une stratégie calme et monte en puissance tout au long de la spéciale, lorsqu'ils s'aperçoivent qu'ils font des temps plus que corrects. Parfaitement dans le coup, ils prennent un peu de retard sur la fin, subissant le sable mais franchissent aussi la ligne dans un temps très bon en 8m44.

Carrer/De Vagne ont réussi à surmonter la pression du début de rallye. Portés par la foule locale, les transocéaniens partent à l'attaque sur ce parcours. Et ils semblent parfaitement connaitre les difficultés de la spéciales puisqu'ils évitent tout problème. Ils progressent vite mais sont légérement derrière les leaders, la faute au sable, en trop grande quantité pour eux. A la fin, c'est un superbe 7m43, qui les placent en 3ème position provisoire.

Pouilus/Jacobs ont enfin vaincu le signe yssois qui les poursuivaient depuis le début. Les pryans sont remontés comme des ivrognes. Ils évitent les premiers pièges du parcours mais sur un dérapage, Pouilus vient taper à plusieurs reprises les bordures de la piste et il abime son véhicule. C'est une première panne pour eux. Les pryans perdent alors régulièrement du temps jusqu'à l'arrivée, souffrant sur ce sable. Ils terminent en 9m57.

Assas/Torpen sont les derniers à partir. Les lédoniens veulent montrer du spectacle à la foule présente en masse sur le bord du parcours. Mais prudents, les supporteurs prennent un peu de recul pour les concurrents de la LED. En effet, Assas décide à nouveau de massacrer son moteur en prenant tous les risques. Cependant, ils terminent à plusieurs reprises dans le fossé ou dans le sable. Par miracle, le véhicule n'a aucune panne, mais les lédoniens terminent bons derniers en 13m10.

Victoire pour Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) aux termes d'une brillante spéciale où elles ont en plus, profité des erreurs de tous les concurrents directs ! Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) échouent d'un rien pour une malheureuse seconde ! Enfin, Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) signent un nouveau podium et peuvent être triste de leur début de rallye, totalement manqué.

Classement général de la 7ème spéciale :
1 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing)
2 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1s
3 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 26s
4 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m17
5 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 1m27
6 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 1m51
7 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 2m07
8 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 2m22
9 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 2m24
10 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 2m36
11 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 2m40
12 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 3m24
13 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 3m36
14 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 3m40
15 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 3m59
16 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 4m20
17 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 4m44
18 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 5m53
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 11 Mar 2019, 16:03

Langfeld/Krohn (Kra) sont les grandes gagnantes de la 7ème spéciale. Non seulement, elles ont remporté la spéciale, mais en plus, pour la première fois depuis le départ, elles creusent un écart conséquent avec les autres concurrents. Elles ont désormais quasiment 4 minutes d'avance et peuvent voir venir.

La lutte est plus serrée ensuite avec quelques secondes seulement qui séparent les deuxième et troisième, ainsi que les quatrième et cinquième, nous donnant un espoir d'avoir un magnifique spectacle pour la fin de ce rallye.

Chez les autres grands noms, Svensberg/Itali (CSH) s'accrochent à la 8ème place et les locaux Calva/Calva sont dans le coup pour scorer des points.

La situation semble se décanter pour les points de ce rallye mais les dernières spéciales ne sont pas de tout repos et en rallye, on le sait, les situations peuvent très vite évoluer !!!!

Classement général après 7 spéciales
1 - Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)
2 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 3m48
3 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 4m06
4 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 5m28
5 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 5m31
6 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 6m03
7 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 7m20
8 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 7m38
9 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 8m58
10 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 10m24
11 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 10m30
12 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 12m04
13 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 12m21
14 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 13m03
15 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 14m59
16 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 16m40
17 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 16m51
18 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 19m12


Peu de voitures ont été impactées lors de cette spéciale, malgré la difficulté, mais Calva/Calva et Svensberg/Itali commencent à être bien amochés. Attention pour eux. La fin du rallye peut être longue et capricieuse.

Panne avant les réparations :
Niveau 2 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Calva/Calva (UTO-Marinelli)

Niveau 1 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 14 Mar 2019, 18:31

Franz Itali n'arrive décidément pas à réparer son véhicule et cela risque de pénaliser les leaders actuels du championnat. Les scanthélois auront une voiture à 2 pannes pour cette 8ème spéciale. Les autres ont réussi à réparer une panne, leur permettant d'aborder la spéciale dans de meilleures conditions.

Panne pour la 8ème spéciale :
Niveau 2 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)

Niveau 1 :
Calva/Calva (UTO-Marinelli)


22km, difficulté 3 et 100% d'asphalte ! Une bonne occasion pour certains pilotes de se replacer avant l'ultime spéciale.

Assas/Torpen sont les premiers à repartir. Ils ouvrent la piste. Les lédoniens n'auront pas réussi à confirmer leur dernier résultat. Assas est fou de rage et pratique une conduite agressive aujourd'hui. Il en résulte que la voiture s'encastre dans un mur, pliant complétement l'avant du véhicule et ruinant les chances des lédoniens. Ils finissent en 18m07.

Svensberg/Itali commencent assez tôt aujourd'hui. Nous ne sommes pas habitués à voir les scanthélois débuter en 2ème position. La spéciale sera difficile pour eux puisque la voiture est endommagée et qu'on roule sur de l'asphalte. Svensberg lutte sur toute la spéciale et ne fait pas d'erreurs mais les pannes les condamnent à être loin à l'arrivée en 16m54.

Morf/Sigron, eux, retrouvent leur terrain préféré. Et les krasslandais, à nouveau, brillent, sur l'asphalte. Dès le départ, ils impriment un rythme d'enfer et prennent d'importants risques pour aller vite. Tout au long du parcours, ils ne sont guère inquiétés et ils finissent en 12m01, établissant un sacré temps référence.

Aucard de Tours/Sellers sont déçus de leurs performances en UTO. Les mézénes espèrent redresser le niveau mais dès le départ, Aucard de Tours se trompe et fait une grande erreur, coutant 50 secondes. Les mézénes, malgré un regain d'espérance, dans la seconde partie, ne trouveront jamais le rythme dans cette spéciale et ils finissent en 15m50.

Padpanic/Sapic veulent combler une partie de leur retard sur l'asphalte et les skotinecs partent rapidement sur la spéciale. Dans les premiers instants, ils sont distancés par les krasslandais, normal...Mais Sapic indique une mauvaise direction à son pilote et les skotinecs s'égarent pendant quasiment 2 minutes, mettant fin à tout espoir de retour. Ils terminent en 15m44.

Eriksson/Gelés doivent vite remettre la marche avant. Mais les scanthélois ne sont guère à l'aise sur l'asphalte. Pour eux, il s'agit dès lors de ne pas compromettre leur chance avant l'arrivée. Ils prennent moins de risques qu'à leur habitude et se contentent de gérer tranquillement leur course. La voiture sera en parfait état pour la dernière spéciale dans laquelle, il faudra jeter toutes leurs forces. Ils finissent en 16m14.

Telt/Capac peuvent espérer un bon résultat. Décidés à mettre une certaine pression sur leurs adversaires, l'équipage scanthélois, malgré l'asphalte, décide d'attaquer la course. Ils prennent beaucoup de risques et cela paye puisque malgré de gros retards, ils sont dans la moyenne, et donc, devant leurs adversaires directs....L'AutoDuval craque sous les dérapages de Telt et une panne s'annonce sur la fin du parcours qu'ils terminent en 15m27.

Pouilus/Jacobs ont enfin rétabli la situation sur leur véhicule et ils veulent profiter de l'asphalte pour démontrer qu'ils restent présents. Les pryans partent assez vite. Et Jacobs se trompe de chemin !!! Terrible pour eux, puisqu'ils avaient un sacré coup à jouer !!! Malgré cette erreur, les pryans vont très vite et à l'arrivée, ils peuvent regretter cet allongement du parcours puisqu'ils achèvent la spéciale en 13m44...

Matzourakis/Marangos ne doivent pas faire d'erreurs ici. Elles sont en piste pour un nouveau podium. L'équipage skotinec est décidé à jouer prudemment la spéciale. Tout est possible à la fin et elles ont décidé d'être patiente. Les skotinecques restent fidèles à cette stratégie et terminent cependant juste derrière Eriksson/Gelés en 16m16.

Morton/De la Pocherpercée sont toujours dans le portique de départ. Les pryans n'abandonnent plus mais continuent à ne pas montrer grand chose sur les pistes. Pour une fois, ils nous font mentir puisque s'ils ne prennent toujours pas le moindre risque, les pryans, plus à l'aise sur l'asphalte, arrivent à produire un peu de spectacle pour finir en 14m27.

Zygmunt/Guillaume s'élancent sur la piste. Les pryans veulent s'accrocher à leur espoir de points et attaquent dans cette spéciale. Pourtant, Zygmunt n'est pas fan de l'asphalte, mais le Prince, adroit aujourd'hui, parvient à pratiquer un beau pilotage, lui permettant d'être dans des temps corrects, en milieu de tableau et de conserver leurs chances pour la dernière spéciale. En 14m40, il n'y a qu'une ombre au tableau, une panne sur le véhicule.

Langlette/Chartrin veulent déjà rentrer à la maison et oublier ce rallye de l'Union TransOcéane. Les mézénes, pourtant, ont une belle occasion sur l'asphalte, mais à l'image de ce rallye, sont incapables de rentabiliser cette course. Chartrin fait une grosse bourde de navigation, Langlette exasperée, jette le véhicule dans un fossé créant une nouvelle panne....Non, vraiment, un rallye à oublier et un besoin certain de repos pour elles. 15m19.

Calva/Calva sont toujours dans la course sur ce rallye. Il n'y aura pas de victoires à domicile mais les transocéaniens peuvent faire valoir une prestation solide pour un début. Les locaux sont cependant à la peine sur cet asphalte piégeux pour eux. Ils luttent néanmoins avec brio, en prenant moins de risques qu'à l'accoutumée. A l'arrivée, c'est un temps moyen, mais aucune panne à signaler. Un chrono de 15m40. Ils reprennent 1 minute sur les scanthélois.

Schmutziger/Irrweg se sont replacés dans la course aux points. Les krasslandais veulent encore être solides sur cette spéciale. Ils partent prudemment et après s'être rassurés, prennent davantage de risques avec la confiance. Les krasslandais sont devant leurs concurrents directs aux intermédiaires et accélèrent encore pour récupérer un maximum de temps. Ils finissent en 13m54, 3ème provisoire.

Caretti/Liane sont également dans le coup. Les francovars ont réussi à éviter tous les pièges et à maintenir une Lagonda en état de marche pour la fin du rallye. Elles aussi, veulent profiter de cet asphalte pour resserrer les écarts. Elles réussissent une spéciale solides, les plaçant au coeur du peloton des participants en terminant en 14m41.

Carrer/De Vagne continuent de remonter la pente mais semblent trop loin pour espérer quoi que ce soit. Pour autant, les locaux de l'étape, sous l'acclamation de la foule, démontrent une fois de plus, des compétences sur cette fin de parcours qu'ils connaissent par coeur. Etant enfin raisonnable, les transocéaniens font partie des meilleurs pilotes de cette étape et malgré l'absence de podium final, peuvent être encouragés par leurs récentes performances. Ils terminent en 14m21.

Hammer/Hammer veulent poursuivre leur remontée. Les francovares prennent plus de risques que leurs adversaires malgré le fait qu'Hammer n'aime pas l'asphalte. Les francovares passent plusieurs fois à côté de la correctionnelle mais le Storalt des rallyes est derrière eux aujourd'hui !!! Aucune faute, et ils vont récupérer pas mal de temps au final avec ce chrono de 14m18. Ils se placent pour la lutte finale.

Langfeld/Krohn ont l'avantage de connaitre le résultat de chacun. Mais le désavantage d'avoir une piste dégradée....En plus, cet asphalte, dès le départ, pénalise Langfeld qui est incapable de trouver un rythme de course acceptable. Les krasslandaises sont à la peine sur toute la course. A mi-parcours, sachant qu'elles allaient perdre du temps, elles décident de stopper les risques et ralentissent fortement pour éviter les pannes....A l'arrivée, elles accusent le coup et perdent du temps sur tous leurs adversaires, réduisant leur marge de manoeuvre pour la spéciale finale. Elles finissent en 17m07.

Victoire pour Morf/Sigron (Kra-Krassda) qui s'envole dès qu'on rentre sur l'asphalte. Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) terminent seconds et sauvent l'honneur. Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) finissent à la 3ème place et récupère du temps avant la dernière spéciale.

Classement de la 8ème spéciale :
1 - Morf/Sigron (Kra-Krassda)
2 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 1m44
3 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 1m53
4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 2m18
5 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 2m20
6 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 2m26
7 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 2m40
8 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 2m40
9 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 3m19
10 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 3m26
11 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 3m40
12 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 3m43
13 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 3m49
14 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 4m14
15 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 4m15
16 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 4m54
17 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 5m07
18 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 6m16
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 14 Mar 2019, 18:42

Au classement général, Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) restent en tête mais ont perdu une minute sur les quatre qu'elles possédaient. Attention, la moindre erreur pourrait leur être fatale dans la dernière spéciale. Elles ont néanmoins une belle avance sur leurs poursuivants.

Derrière, il est difficile de savoir qui pourra être sur le podium. En effet, 6 équipages se tiennent en 1m13 !!! De Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos), actuellement second, à Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing), les deux équipages francovars, et les scanthélois peuvent espérer accrocher le podium, voire la victoire !!!

La 8ème et dernière place inscrivant des points est également disputée. Si Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) tiennent la corde, Calva/Calva sont tout proches et Morton/De la Pocherperchée sont revenus en trombe !!! Jusqu'à Carrer/De Vagne, on peut encore espérer.

Les autres concurrents devront faire un vrai miracle et compter sur de sérieuses défaillances pour inscrire des points.

Classement général après la 8ème spéciale :
1 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing)

2 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 2m56
3 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 3m02
4 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 3m13
5 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 3m14
6 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 3m50
7 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 4m07
8 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 7m25
9 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 7m32
10 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 7m50
11 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 9m
12 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 9m37
13 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 10m17
14 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 11m03
15 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 11m44
16 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 13m11
17 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 15m49
18 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 17m39


Du côté des pannes, on a un peu de casse à l'issue de la 8ème spéciale, même si désormais, c'est officiel, tous les pilotes verront l'arrivée.

Niveau de panne avant les réparations
Niveau 2 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)

Niveau 1 :
Telt/Capac (CSH-AutoDuval)
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Calva/Calva (UTO-Marinelli)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 24 Mar 2019, 20:38

4 équipages devront affronter l'ultime spéciale du rallye de l'Union TransOcéane avec une panne. Itali se réveille au bon moment tandis que Guillaume montre encore ses belles dispositions. Calva aura enfin une voiture en état de fonctionnement et Jacobs permet à son équipage de finir sur une bonne note.

Panne pour la 9ème spéciale :
Niveau 1
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Telt/Capac (CSH-AutoDuval)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)


La dernière spéciale nous propose 26km de spectacles où aucun équipage ne sera favorisé puisque l'asphalte et le sable seront en répartition égale. Attention aux nombreux pièges sur ces kilomètres puisque la spéciale est classée niveau 4. Qui inscrira son nom au palmarès ?

Assas/Torpen ouvrent la piste en tant que bons derniers du rallye. Les lédoniens n'auront pas réussi à être constant et auront commis trop d'erreurs pour espérer quoi que ce soit. Alors, Assas veut se racheter et surtout éviter la dernière place. Il fonce sur la piste et entraine avec lui son véhicule....Cependant, cette fois, il garde le contrôle et les lédoniens font un énorme temps qu'il sera compliqué d'aller chercher en 11m58.

Pouilus/Jacobs ont une fois supplémentaire échoué à être présent sur l'ensemble du rallye, la faute cette fois-ci à un mauvais départ. L'équipage pryan tente de se racheter sur la dernière spéciale. Ils partent plus sereinement, et sont à peine ralentis par la panne de leur véhicule...Au final, ils n'arrivent pas à parvenir à faire un bon temps en 13m37.

Langlette/Chartrin pensent déjà au rallye suivant au Skotinos. Elles devront faire beaucoup mieux qu'ici. Elles se sont ratées. Et la dernière spéciale est à l'image de ce rallye...La voiture lache une deuxième fois, pour une nouvelle panne, après avoir été bien trop sollicitée sur cet exigeant parcours...Les mézénes luttent comme elles le peuvent et finissent loin en 16m18.

Morf/Sigron vont eux, espérer, avoir plus d'asphalte pour le prochain rallye, surface sur laquelle, ils brillent. Les krasslandais, après avoir été impressionnant sur le rallye d'ouverture, sont en perte de vitesse. Mais pour cette fois, les krasslandais sont à la lutte des meilleurs malgré le sable. Ils arrivent à maintenir un bon niveau mais perdent progressivement du terrain sur les leaders et achèvent ce parcours en 13m06.

Aucard de Tours/Sellers vont repartir déçus de ce rallye. Ils espéraient tellement mieux, il faudra se contenter d'une place loin des points. Les mézénes n'auront jamais réussi à pleinement rentrer dans leur compétition. Alors, une fois de plus, ils décident de ne pas prendre le moindre risque, ce qui leur coûte beaucoup de temps...il sera nécessaire de revoir cette stratégie de course qui n'a pas fonctionné ici. Ils finissent en 14m08 et sont heureux de rentrer chez eux pour voir la fin du TOP 7.

Carrer/De Vagne ont réussi une impressionnante remontée après un départ de rallye manqué...Beaucoup de murmures sur un possible renvoi de cet équipage sont arrivés aux oreilles des médias mais rien n'est encore officiel...Alors, les transocéaniens ne veulent pas avoir de regret, devant leur public...Ils décident de prendre plus de risques que les autres concurrents mais la spéciale tourne vite à la catastrophe....Tout d'abord, De Vagne se trompe de chemin....Carrer plante la Marinelli dans un fossé pour rattraper le coup et une panne surgit sur le véhicule....Terrible pour eux qui voulaient faire mieux...Au lieu de cela, c'est la dernière place en 19m35....

Zygmunt/Guillaume veulent finir sur une bonne note...Le Prince a sa tête des mauvais jours....Guillaume ne rigole pas non plus. Zygmunt ajuste son casque et dit à son co-pilote dans faire autant....Dès le départ, Zygmunt martyrise son véhicule....Il faut croire que la pédale de l'accélérateur est bloquée car le Prince se moque des virages...Il tire tout droit à chaque fois...Des bouts du véhicule tombent sur la chaussée mais ces pertes, malgré une panne, ne semble rien faire au Prince....Il est tout simplement dans un état second, complètement phénoménal...Rien ne l'arrête et ils écrasent le temps des leaders en 9m22 !!!! Les points semblent jouables pour eux !!!!

Padpanic/Sapic ont passé un rallye sans encombres mais doivent faire mieux pour espérer scorer des points. La performance du Prince met une pression forte sur leurs épaules...Les skotinecs décident de prendre des risques également...Mais dans une proportion mesurée vis à vis des pryans....Cette stratégie paye car les skotinecs se positionnent en haut du classement, quoi qu'assez loin des leaders....Jusqu'au bout, ils produisent une bonne performance et terminent en 12m24, pouvant espérer doubler des équipages.

Morton/De la Pocherperchée font une poussée de dernières minutes. Les pryans peuvent inscrire des points mais cette fois-ci, il leur faudra aller vite...Manque de chance, Morton ne saisit pas cette chance et prend tout son temps sur le parcours, condamnant probablement l'Oren à conserver un compteur bloqué...En 14m34, ils paraissent trop loin pour espérer quoi que ce soit.

Calva/Calva portent les espoirs d'une Nation. Ils ont flirté avec les points mais se retrouvent en dehors pour la dernière spéciale...Mais avec quelques malheureuses secondes de retard, l'espoir est permis. Les transocéaniens jouent malheureusement de malchance dès le départ....Eux aussi commettent une faute de navigation qui entraine le véhicule dans des marécages profonds....Calva perd un temps fou à retrouver le chemin et à cause de la boue, n'arrive pas à aller vite...Les transocéaniens sont dépités devant leur écran car leur équipage favori termine avant-dernier provisoire, perdant toute chance de marquer des points en 18m54.

Voici le classement provisoire avant les 8 derniers concurrents
1 - Zygmunt/Guillaume
2 - Padpanic/Sapic
3 - Morton/De la Pochepercée


Svensberg/Itali jouent gros....Il faut sauver des points et limiter les dégâts d'un rallye compliqué pour les leaders du championnat. Les scanthélois décident de jouer le coup à fond. Ils partent vite, espérant que l'AutoDuval ne va pas les trahir...ils maintiennent un bon rythme sur une grande partie du parcours mais cèdent de plus en plus de temps à la fin....Jusqu'au bout, ils luttent mais ne parviennent pas à empêcher les pryans de passer devant, terminant en 13m16 !!!! Sourire chez le Prince qui arrache des points après une dernière spéciale de folie.

1 - Zygmunt/Guillaume
2 - Svensberg/Itali
3 - Padpanic/Sapic


Schmutziger/Irrweg ont également réussi à revenir dans la partie. Il s'agit maintenant de confirmer leur maigre avance....Plus encore avec le beau parcours de certains équipages derrière eux, la moindre erreur se paiera cash....Et si la première partie du parcours ne pose pas de difficultés pour les krasslandais, la deuxième partie est un vrai chemin de croix !!!! Schmutziger part à la faute sur un chemin et perd un temps considérable à relancer la machine....Tout le travail fourni s'effondre à ce maudit 15ème km....Les krasslandais ne rattraperont jamais le temps perdu et s'incline au final avec un mauvais temps de 18m28, les sortant hors des points !!! Cette fois, c'est Svensberg et Itali qui se réjouissent !!! Ils ne repartiront pas les mains vides !

1 - Zygmunt/Guillaume
2 - Svensberg/Itali
3 - Padpanic/Sapic


Telt/Capac ont craqué sur la dernière spéciale. Les scanthélois ne sont pas pour autant largués mais il faudra être solide sur cette dernière spéciale. Telt n'est pas toujours excellente sous la pression mais cette fois-ci, la pilote scanthéloise excelle sur le parcours transocéaniens...Elle maintient son équilibre sur le parcours malgré quelques secondes abandonnées à cause de la panne et Capac est dans un bon jour...les scanthélois terminent en trombe et signe un très bon 12m50, les plaçant en tête provisoire !!!

1 - Telt/Capac
2 - Zygmunt/Guillaume
3 - Svensberg/Itali


Hammer/Hammer ont 36 secondes d'avance au départ...Ils connaissent la tâche qui les attende. Les frères francovars sont décidés à continuer à marquer des points après leur récente 4ème place à Prya. Hammer décide d'attaquer...il veut prendre tous les risques pour ne rien regretter...les francovars partent sur un excellent rythme mais voilà que la Lagonda fume....CLAMEUR DANS LE PUBLIC !!!! Une panne.....Hammer part à la faute sur le chemin !!! Erreur de navigation.... Attention, les secondes défilent beaucoup...heureusement pour lui, ils retrouvent vite le chemin...Mais ils vont arriver derrière les scanthélois.....MAIS se maintiennent au classement général. En terminant en 13m16, ils conservent 10 secondes d'avance !!!!

1 - Hammer/Hammer
2 - Telt/Capac
3 - Zygmunt/Guillaume


Eriksson/Gelés n'ont qu'une seconde d'avance sur les francovars. Ils sont condamnés à ne pas faire d'erreurs. Les scanthélois décident aussi d'aller vite sans pour autant prendre trop de risques...Ils ne veulent surtout pas faire la moindre erreur et espérer capitaliser sur les autres...le pilotage est bon et la navigation solide...les scanthélois sont dans le coup...les voilà sur la ligne d'arrivée...Aucune erreur et un superbe 12m50 à égalité avec Telt pour une place de leader provisoire !!!! Ils mettent une grosse pression sur les détenteurs du podium provisoire.

1 - Eriksson/Gelés
2 - Hammer/Hammer
3 - Telt/Capac


Caretti/Liane connaissent maintenant leur objectif.... Avec 11 secondes d'avance sur les scanthélois, la moindre faute les condamnera mais avec 6 secondes de retard sur les 2nd, tout est possible !!! Quelle stratégie choisir ? Elles décident de partir prudemment....Elles tentent de calquer leur course sur les scanthélois. Mais elles sont retard et à l'intermédiaire, elles ont perdu leur avance !!!! Sous pression, elles veulent aller plus vite mais Liane se trompe d'indications !!!! Les francovares sont perdues !!! Elles retrouvent le bon chemin mais ont perdu 1 minute dans l'affaire...rédhibitoire pour jouer le podium final !!! Elles terminent en 14m34 et sont relégués hors du podium !!!! Joie chez Eriksson/Gelés et Omicron, c'est un second podium consécutif pour le constructeur mézéne !!!!

1 - Eriksson/Gelés
2 - Hammer/Hammer
3 - Telt/Capac


Matzourakis/Marangos ne possèdent que quelques maigres secondes d'avance aussi...Les skotineques ne doivent pas abandonner plus de 17 secondes...Autrement dit, pas le droit à l'erreur...Elles partent doucement et progressivement se mettent dans le rythme...Elles tentent de gérer leur avance....aux prix de quelques frayeurs dans certains virages mais elles tiennent le coup...Cependant, à l'intermédiaire, elles ont déjà égarées 13 secondes !!!! La pression est insoutenable dans le paddock et sur le bivouac...on sent la tension....Les skotineques accélèrent et poussent au maximum leur véhicule....Les voilà dans la dernière ligne droite mais elles sont déjà derrières les scanthélois !!!! Il faut maintenant rester devant les francovars...Elles terminent en 13m16 ! Et se positionnent sur le podium final de ce rallye ! Une belle consolation ?

1 - Eriksson/Gelés
2 - Matzourakis/Marangos
3 - Hammer/Hammer


Langlfeld/Krohn ont une belle marge d'avance...3m13 sur Eriksson/Gelés...Elles peuvent se permettre de gérer sur le parcours de la dernière spéciale. La victoire est à portée de mains. Les krasslandaises décident pour autant de prendre des risques....attention de ne pas trop en faire sur cette piste dégradée....Elles arrivent être dans les temps d'Eriksson/Gelés...Tout va bie.......NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNN ERREUR DE LANGFELD !!!! La pilote krasslandaise vient taper le fossé et le véhicule est immobilisé dans les sables mouvants !!! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGH !!!! Krohn sort du véhicule pour le sortir pendant que Langfeld écrase son accélérateur....le véhicule est dégagée mais les krasslandaises ont perdu énormément de temps !!!! Elles repartent vite.....Oui, Vickthor ??? QUOI ???? Elles ont 1 minute de retard sur Eriksson/Gelés !!!! A 3km de la fin !!!! Elles semblent avoir tout perdu.....Elles arrivent sur la ligne mais c'est officiel, elles ne seront pas sur le podium final !!!! Elles terminent en 17m36 !!!! Elles ont tout perdu sur cette terrible erreur !!!!

La perte des uns fait le bonheur des autres !!!! JOIE chez Omicron pour Eriksson/Gelés !!!! Même sentiment pour Lagonda qui arrache le premier podium de cette campagne !!!! Chez le constructeur krasslandais, on y revient pas...on vient de perdre une occasion en or de remporter une première victoire cette année !!!! Oh que c'est dur !!!

Sur la spéciale, c'est Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) qui triomphe largement, s'offrant une belle remontée devant Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) et Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) qui pourra nourrir quelques regrets sur ce rallye !!!

Classement de la 9ème spéciale :
1 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
2 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 2m36
3 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 3m02
4 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 3m28
4 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 3m28
6 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 3m44
7 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 3m54
7 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 3m54
7 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 3m54
10 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 4m15
11 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 4m46
12 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 5m12
12 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 5m12
14 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 6m56
15 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 8m14
16 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 9m06
17 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 9m32
18 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 10m14
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 24 Mar 2019, 20:46

VICTOIRE FINALE POUR ERIKSSON/GELES !!!! Les scanthélois, sur l'Omicron mézéne, s'impose au prix d'un rallye époustouflant, notamment dans le scénario de la dernière spéciale !!! Ils auront réussi à remonter 3 concurrents pour s'imposer et surtout conserver 9 misérables secondes d'avance sur Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) qui signent un second podium cette saison après leur victoire à Mézénas !!! Enfin, Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) prennent la 3ème place, pour un premier podium pour Lagonda !

Derrière, Telt/Capac (CSH-AutoDuval) manque le podium pour 10 secondes et la victoire finale pour 37 secondes !!!! Ils peuvent s'arracher les cheveux !!! Caretti/Liane (Fra-Lagonda) arrachent la 5ème place pour 0,8 secondes sur Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) dont la dernière spéciale les a faite reculée de la 1ère à la 6ème place !!! TERRIBLE !!!! Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) au prix d'une folle remontée finissent 7ème, alors que Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) arrachent un point qui pourra être précieux au final !!!

Classement final du rallye de l'Union TransOcéane :
1 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron)
2 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 9s
3 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 27s
4 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 37s
5 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m33
6 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 1m33
7 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 2m56
8 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 4m37
9 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 5m21
10 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 6m21
11 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 6m32
12 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 8m47
13 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 9m07
14 - Calva/Calva (UTO-Marinelli) à 10m22
15 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 13m23
16 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 13m26
17 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 13m34
18 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 13m50
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 14 Avr 2019, 12:44

Scanthir - POULE B

Pendant que certains pensaient que le dimanche, il n'y avait pas d'épreuves des JMO, c'est oublié que le Scanthir ne s'arrête jamais !!!!

Première rencontre de la poule B avec le choc Francovie, vice-scanpion microlympique sur une grave erreur d'arbitrage, face à la CSH, géant au pied de glace dans cette épreuve. Les scanthélois sont comme de fous. Ils ont envahi la patinoire. Les Francovars ne sont pas en reste. La CSH a fait appel aux consultants Sven Barns (Sven notre idole) et Machu Pichu (Cible de Cristal 2006) pour redresser la barre après le raté de Tétaou.

La patinoire est toujours en excellent état, tant mieux pour les attaques !!!! Qui remportera cette rencontre ?

Période 1 :
Les scanthireurs se positionnent à la réception et c'est paaaaaaaaaaaaaaaaartiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Les canons à neige déversent les deux boules qui désigneront les attaquants...Les joueurs sont placés...On sent que les stratégies ont été appliquées...Pas de faute des deux côtés, et une attaque double pour commencer....

Les francovars se mettent en action. Ils font une remontée de boule de neige tranquille pendant que la défense scanthéloise se met en place.....Ils ont adopté une 6-0, en levant les bras bien haut...Les francovars se font des passes pour trouver une brèche....Voilà qu'ils accélèrent...belle tentative de l'arrière gauche qui décale son ailier mais la défense coulisse vite...passe redoublée entre les arrières qui désarçonnent le central scanthélois et l'arrière gauche fracasse la cible !!!!!!!!!!!!!!!!! BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTT 1-0 FRANCOVIE

Quelle début de partie. A la CSH de passer à l'assaut de la cible adverse.

Les scanthélois avaient été mauvais en réception à Tétaou et leur début n'est pas plus heureux mais, ils peuvent réagir immédiatement. Les scanthélois décident de patiner fort pour prendre de vitesse les francovars. Ces derniers s'accrochent....ON EST A LA LIMITE DE LA FAUTE LA !!!! Mais l'arbitre ne réagit pas et l'attaque se poursuit...La centrale scanthéloise fait son bulldozer et enfonce la défense francovare qui est obligée de mettre deux défenseurs sur le coup.....La centrale libère son arrière droit qui immédiatement lance l'ailier droit et BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTT Egalisation scanthéloise !!!! EXPLOSION DANS LA PATINOIRE !!! TREMBLEMENT DE TERRE A AAROSIA !!!! 1-1

Période 2 :
Les deux équipes sont à égalité....A nouveau une réception facile à arbitrer...Les scanthireurs sont presque trop polis entre eux...Attaque double.

La Francovie veut à nouveau prendre les devants. Les scanthireurs se mettent rapidement dans l'exécution de la stratégie...On lance une attaque placée. Les francovars se rapprochent de la cible en 3 passes mais doivent rebrousser chemin face à la densité scanthéloise. L'ailier gauche créé une brèche...il s'y engouffre..Distribue vers le central qui tire .... PLONGEE DEFENSIVE DU SCANTHELOIS !!!! La boule de neige finit dans les tribunes ! Belle défense !

Les scanthélois se positionnent en attaque. Ils partent à nouveau à l'assaut. On joue vite. Les passes sont efficaces et directement dans les gants scanthélois. Une belle technique mais les francovars sont toujours en position. Le central s'avance. Cette fois-ci son vis-à-vis ne se laisse pas marcher sur le patin. La boule de neige rebondit vers l'arrière pour immédiatement être lancée vers l'arrière droit qui tire....UN BRAS FRANCOVAR SE DEPLOIE AU DERNIER MOMENT .... NOOOOOOOOOOOOOOOOOOON....La boule de neige manque la cible ! On reste à égalité.

Période 3 :
Les scanthireurs décident de jouer des coudes pendant le lancer des boules de neige. Le public n'y voit pas grande chose à part une grosse mêlée. Pas de violence à déplorer mais pas d'attaque non plus pour clore cette première mi-temps.

Mi-temps :
FRANCOVIE 1 - 1 CONFEDERATION DE SCANTENOISIE-HELVETIA

Période 4 :
La mi-temps aura été de courte durée. Le temps de servir quelque boisson et les supporteurs se remettent à chanter. Belle ambiance à Sakareen entre les pacifistes et les militaires. On vous laisse deviner qui est qui.
Pendant ce temps-là, l'équipe francovare a réussi à bloquer la réception scanthéloise, tout en arrachant la seconde boule de neige. C'est une attaque simple pour les sudistes et l'entraineur est ravi.

Le central francovar donne l'engagement avec son demi-centre. Ce dernier écarte le jeu vers la gauche du terrain. La défense scanthéloise est regroupée autour de la zone de la cible et de la centrale scanthéloise Silvy Groenalberg, soeur de Anne Groenalberg et joueuses des Ourses d'Helvia. On sent de la tension en ce début de période. On rentre dans le gulbar-time. Les francovars déclenchent une attaque croisée avec un renversement des arrières. La défense scanthéloise réagit en coulissant tranquillement sur le côté. Silvy hurle ses ordres et au bord de la touche, le féroce Atha Hualpa en fait autant. Les supporteurs scanthélois hurlent à leur tour et siffle leurs adversaires. L'attaque patine quelque peu pendant ce temps jusqu'à ce que le demi-centre fasse une percée dans le coeur de la défense et tire....SUR LE PLASTRON DU DEFENSEUR SCANTHELOIS !!!! Le score n'évolue pas.

Période 5 :
La réception est à nouveau confuse. Les deux équipes donnent tout ce qu'elles ont en évitant les fautes mais personne n'arrive pas à prendre le dessus et les boules de neige finissent sur la glace de l'aire de jeu, sans trouver preneur.

Période 6 :
La dernière période sera donc décisive. Qui arrivera à décrocher la boule de neige et la cible ? Pour cela, il faut déjà assurer la réception. Les deux formations sont en position. Les boules de neige sont dans les airs et chacun se place pour récupérer au moins une boule de neige...Les scanthélois décident de jouer des coudes...rendus par les francovars pendant que les arbitres regardent ailleurs...C'est une bataille de chiffonnier.... ET VOILA MATS SUNDINE QUI A UNE BOULE DANS SON GANT !!!!! Où est la seconde...une francovare tente de s'en saisir mais les scanthélois se ruent sur elle....Et la boule de neige s'écrase !!!!! Attaque simple scanthéloise pour finir.... Le public exulte !!!

Les francovars doivent se concentrer. Atha Hualpa gueule sur tout ce qui bouge. Les scanthélois calment le jeu. Il faut surtout éviter les fautes. L'attaque se déclenche au coup de sifflet de l'arbitre. Elle progresse lentement. Les francovars tentent une 5-1 avec un défenseur avancé mais d'un coup, le demi-centre scanthélois envoie la boule sur la droite et patine comme un dingue pour distancer son adversaire...Ce dernier est laché...Le central est obligé de s'avancer pour combler le trou mais le demi-centre laisse passer la boule de neige directement sur l'arrière gauche, qui l'expédie vers son ailier démarqué et BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT LA CSH L'EMPORTE A LA DERNIERE PERIODE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTT Les joueurs se sautent dessus .... Les francovars conspuent les arbitres, Atha Hualpa se moque de l'entraineur adverse...Ce dernier veut l'inciter à se battre sur la patinoire.... Une ambiance électrique sur la patinoire alors que dans les tribunes, les scanthélois font la fête !!!! VICTOIRE DE LA CSH !!!

FRANCOVIE 1 - 2 CSH
But pour la Francovie : 1ère période
Buts pour la CSH : 1ère période, 6ème période
Etat de la glace : Bon
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 24 Avr 2019, 18:58

Scanthir Poule B

CSH - KRASSLAND

ARRETEZ TOUT ! LA CSH JOUE ! Après des JMO minables, pas aidés par un avantage inconsidéré donné à certains participants, la CSH, pour éviter de se faire devancer par le Semi-Condominium du Freineubourg, pour vous dire, la loose, doit passer l'obstacle krasslandais pour atteindre la terre promise des demi-finale du Scanthir.

La patinoire est dans un excellent état, les scanthireurs doivent tout donner !

Période 1 :
La sirène est enclenchée et scanthélois et krasslandais se démènent pour obtenir le droit d'attaquer....Mais à ce petit jeu, les scanthélois sortent gagnants et attaqueront seuls !

Les scanthélois sont déchainés, ils attaquent cette rencontre pied au plancher, bien décidés à immédiatement mettre fin aux espoirs du Krassland...Les scanthélois développement un jeu magnifique, avec une triple attaque sur la droite de la patinoire, avant un renversement de dernière seconde vers l'arrière gauche qui fracasse la cible d'un tir puissant et la CSH prend l'avantage !!!

Période 2 :
Les deux formations se battent à nouveau à la réception, mais dans les règles de l'art malgré quelques petits accrocs, et les deux équipes auront le droit d'attaquer.

Le Krassland s'élance le premier et compte développer un jeu rapide porté vers l'attaque. Mais les scanthélois ont décidé de blinder la défense et aidés par leurs jours de récupération en plus, sont physiquement dans le coup. Les deux formations se livrent à 100% et les krasslandais parviennent plusieurs fois à créer un petit espace...insuffisant face à cette défense rapprochée qui neutralise finalement l'attaque.

La CSH peut dès lors, aggraver la marque. Cette fois-ci, on se déplace plus lentement, on sent qu'on a besoin de récupérer. La défense krasslandaise en profite pour se mettre en place, suivant une tactique de 2-4 pour gêner les passes adverses et ça marche !!! Le demi-centre scanthélois se loupe et le Krassland intercepte.

Période 3 :
Les supporteurs venus voir un grand spectacle en ont pour leur argent puisqu'à nouveau, les réceptionneurs récupèrent les boules de neige et une nouvelle attaque double se profile.

L'occasion est trop belle pour le Krassland. Les nordistes appuient sur l'accélérateur, poussé par l'adrénaline et la proximité de la mi-temps pour boire un coup. Les krasslandais sont rapidement en position de tir mais de manière incompréhensible temporisent, donnant le temps aux scanthélois de se replacer...Finalement, le central déclenche une attaque massive, à l'aide de son flan droit et en bout de course, l'ailier égalise ! 1-1 !

La CSH doit réagir. Pas question de laisser le moindre doute aux adversaires. Se souvenant de la stratégie de la période 1, les scanthélois partent à toute vitesse sur le côté gauche de l'attaque. Le patinage est rapide, et fort. Puissant, les scanthélois volent sur la patinoire...Les krasslandais sont à la ramasse et aucun bras, ni tirage de maillot, n'empêchent le central scanthélois d'ajuster la cible pour redonner un précieux avantage aux siens. 2-1 CSH

Mi-temps
CSH 2-1 KRASSLAND

Période 4 :
On conserve les mêmes habitudes avec une attaque double, donnant une chance aux krasslandais de se donner un espoir de qualification.

Les scanthireurs krasslandais profitent de l'état de la patinoire, refaite à la mi-temps, pour se propulser vite en direction de la zone. Les scanthélois jouent bas et attendent leurs opposants. Les krasslandais jouent physique cette fois-ci et vont au contact. Les scanthélois ne se débinent pas mais la pression est intense. On sent que la moindre faute se payera cash. Les scanthélois s'accrochent aux krasslandais, à la limite de la faute...La boule de neige arrive sur l'ailier, qui TIRE....BU....NOOOOOOOOOOOOOOONNNNN OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII La défense scanthéloise réagit au dernier moment et empêche le but !

La CSH peut maintenant prendre le large. L'attaque se positionne. Les scanthireurs ont besoin de reprendre leur souffle. Les krasslandais maintiennent leur 2-4 en défendant haut, espérant causer l'erreur. Les scanthélois tentent une passe longue vers l'ailier qui récupère la boule de neige à pleine vitesse. Les krasslandais sont surpris mais le scanthélois est isolé....Le temps d'attendre ses partenaires, l'écart qu'il avait fait est perdu....et ses coéquipiers sont parfaitement suivis par les krasslandais....Soudain, l'ailier décoche sa tentative....RATE !!!

Période 5 :
La CSH décide d'empêcher le Krassland d'attaquer. La meilleure défense, c'est la réception. Et ils y parviennent avec brio. Encore une période et c'est la qualification pour les scanthélois.

Période 6 :
Les boules de neige partent dans la patinoire. La pression est maximale sur les épaules krasslandaises qui doivent maintenant espérer un miracle pour passer. Les deux formations luttent à la réception....ET C'EST UN SCANTHELOIS QUI S'IMPOSE !!!! Pendant que l'autre boule de neige s'écrase au sol !!!! LA CSH EST QUALIFIEE !!!!!

Hum..bref...retour au jeu. Pour le spectacle, les scanthélois décident de jouer la dernière attaque, espérant probablement que les krasslandais ne souhaitent pas rester plus longtemps sur la patinoire. Mais non, ces derniers jouent le jeu et jusqu'au bout, font une défense acharnée, qui répond coup pour coup aux scanthélois...Ceux-ci lancent plusieurs tentatives, de part et d'autre de la zone d'attaque mais la défense ne cède pas et aucun espace, ni ligne claire vers la cible ne se dégagent, en résultant une tentative lointaine et peu dangereuse d'un scanthélois !

L'essentiel est ailleurs et la CSH retourne en demi-finale de ce tournoi. Avec 2 victoires en 2 rencontres, la confiance sera à son maximum. Le Krassland n'a pas démérité mais doit s'incliner et sortir dès les phases de poule.

CSH 2-1 KRASSLAND
Buts pour la CSH : 1ère et 3ème périodes
But pour le Krassland : 3ème période
Etat de la glace : Bon

Classement Poule B


1 - CSH - 4 points+2 (2v/0n/0d - 4 cibles marquées, 2 encaissées)
2 - Krassland et Francovie 1pt-1 (0v/1n/1d - 4 cibles marquées, 5 encaissées)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 147
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Précédente

Retourner vers Médias

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron