Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Visitez notre Bibliothèque Fédérale : http://www.scanthel.net/wiki - màj 11.2017

TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 25 Oct 2018, 18:48

Changement de leader ! Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) profitent de cette spéciale pour rattraper et dépasser Eriksson/Gelés (CSH-Omicron) en les repoussant à une minute...Derrière, on est tout proche ! Telt/Capac (CSH-AutoDuval) complètent le podium...Et oui, les scanthélois règnent à Prya !!! Mais ils n'ont que 9 secondes d'avance sur Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) bien placés !

Les autres concurrents sont toujours présents et la prochaine spéciale, en majorité sur asphalte, devrait permettre de resserrer les écarts avec des mézénes en embuscade !!!

Classement général après 5 spéciales :
1 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
2 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 57s
3 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m32
4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1m41
5 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 2m36
6 - Carrer/Marinelli (UTO-Marinelli) à 3m24
7 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 3m41
8 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 3m54
9 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 4m25
10 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 5m18
11 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 6m20
12 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 9m15
13 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 9m28
14 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 9m58
15 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 10m31
16 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 12m04
17 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 12m13
18 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 13m50


Du côté des pannes, c'est la panique chez Chanasia Benz....Pouilus/Jacobs sont tout proche de l'abandon avec une panne de niveau 3...L'inquiétude grandit chez Cyva Racing pour Langfeld/Krohn avec une seconde panne.
Les autres véhicules sont moins touchés...Mais près de la moitié ont une panne.

Pannes avant les réparations
[u]Niveau 3 :
[/u]
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)

Niveau 2 :
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)

Niveau 1 :
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli)
Mercier/Cheney (UTO-Marinelli)
Morton/De la Pochepercée (Pry-Oren)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 26 Oct 2018, 19:53

Les co-pilotes entrent en action avant la 6ème spéciale pour tenter de réparer un véhicule défectueux ou une panne affectant leur moteur ou leur aérodynamique....

Et Cheney a beau n'avoir reçu aucune aide de son patron, en dehors d'un regard à faire peur un Francovar sur la route du Bangana, en deux minutes, il a réparé sa Marinelli...De la Pochepercée, entre 3 krassbiers et 5 vodkokos, a trouvé le temps et la solution à sa panne. Et Torpen, voulant récompenser la conduite d'Assas, lui donne une voiture neuve pour cette spéciale !!!

Les autres restent sans réponse et cela est particulièrement inquiétant pour Pouilus/Jacobs, plus que jamais au bord de l'abandon à domicile...Certains imaginent déjà Duvalon responsable des déboires de la voiture sponsorisée par le président élu....On parle de représailles contre la prohibition...

Pannes pour la 6ème spéciale :
Niveau 3 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)

Niveau 2 :
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)

Niveau 1 :

Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)


La 6ème spéciale présente peu de difficultés et sera un moment de repos pour des équipages bien éprouvés par la dernière spéciale. Elle comporte 24 km de pistes, avec des portions en asphalte, légérement plus importantes que celles en terre mais elle est globalement équilibrée. Elle ne devrait pas créer de grands écarts à l'arrivée mais pourra permettre à certains pilotes de récupérer une partie de leur retard.

Mercier/Cheney s'élancent les premiers et Cheney fait un geste en direction de son boss que nous ne commenterons pas...Marinelli s'élance à la poursuite de ses poulains mais est retenu à la dernière seconde par une canette jetée par un pryan en direction de Pouilus...Pendant ce temps-là, Mercier est parti en trombe pour éviter la colère de son chef mais Cheney, mort de rire, a oublié de lui donner les bonnes indications...Les transocéaniens visitent un peu du pays et finissent par arriver en 14m58.

Schmutziger/Irrweg évitent la cohue du départ en partant également vite. Les krasslandais ont décidé de se réveiller !!! Collant parfaitement à son pilotage équilibrée, cette spéciale pourrait permettre de relancer la Cyva dans la course aux points !!! ENFIN !!! Schmutziger nous rappelle qu'il peut être l'un des plus brillants pilotes !!! Une belle réaction des krasslandais, enfin dans la course avec un magnifique 13m48, qu'il sera difficile d'aller chercher !

Langfeld/Krohn n'ont pas la même réussite dans cette course. La faute à une Cyva en piteux état qui pousse Langfeld à la faute dans les rares difficultés proposées par le parcours....Les krasslandais luttent comme ils le peuvent mais la voiture est trop endommagée pour signer un bon temps...Bien au contraire, ils sont loin. Il faudra réparer avant de penser à piloter. Un temps de 17m36.

Padpanic/Sapic sont supris de l'ambiance de départ devenu délétère....On voit une photo de Renlow avec la tête dans une cuvette...Légende : Renlow ne supporte pas l'alcool...Les skotinecs préfèrent se dépêcher pour vivre une soirée au calme. Et eux aussi, se réveillent après une première partie de rallye ratée...Ils progressent assez facilement sur un parcours les favorisant et franchissent la ligne en 14m31.

Zygmunt1er/Guillaume partent maintenant sous les vivas de la foule...Apparemment, le Prince est apprécié ici...Il a un verre à la main, trinquant avec la foule, avant de prendre le départ.....Un geste politique sans aucun doute...Guillaume tire un peu la gueule parce qu'il sait ce qui va se passer....Et oui...le Prince, un peu pompette, roule comme un dingue sur les pistes pryannes, s'excitant dès qu'il voit la terre...on l'entend même hurler : TERRE TERRE A L'HORIZON !!!!....du coup, le temps est minable....16m42...

Matzourakis/Marangos
s'élancent à leur tour. Les skotineques veulent redevenir sur le devant de la course aussi mais elles sont rapidement trahies par leur Cyva....Une épaisse fumée se dégage du capot et le résultat est sans appel...une panne...après une terrible embardée...Mais, malgré ce retard pris, et de grosses difficultés sur l'asphalte, les skotineques ne sont pas ridicules et arrivent en 15m01.

Morf/Sigron sont dans leur élément : l'alcool. Il parait qu'ils ont gagné un concours hier...Ils sont les vainqueurs de la Bibineur de Sorlop...Une belle bière...sponsor de Scanthir...Ah le Scanthir...vous savez que ça c un spo......oups...désolé la course....Morf retrouve des couleurs, passant de la blonde à l'ambrée....oui, il a nommé ses vitesses ainsi, en rien de temps et vient lutter avec Schmutziger pour la place de leaders...On retrouve les vainqueurs brillants de Francovie et ils arrachent la tête de la course en signant en 13m41 !

Des énormes huées et des jets de canettes tombent des tribunes...enfin...plutot des braillements du sol, avec les duvaloniens bourrés présents....C'est l'arrivée de Pouilus/Jacobs...On ne les sent pas à l'aise. Le public est hostile....Sous pression, Jacobs commet une nouvelle bourde, déclenchant des cris de joie dans l'aire d'arrivée et une levée de verre, rapidement vidée....La voiture n'avance pas...plombée par ses pannes...Et le résultat est catastrophique pour les pryans, heureux d'être toujours en piste pour la dernière spéciale....Ils finissent en 18m55.

Eriksson/Gelés ont abandonné leur place de leaders après la dernière spéciale et compte bien la reprendre. Mais cette-fois ci, juste avant l'arrivée, l'équipage scanthélois décident d'avancer prudemment, entre les différents déchets qui jonchent le sol.....ALORS QU'UN VERRE ATTEINT LE PARE-BRISE DE LA VOITURE !!!! Eriksson frôle l'accident
....Putain...Mais c'est pas Renlow ce mec....
Eriksson fait un geste obscène et la voiture repart tranquillement vers l'arrivée dans un course anonyme en 15m06.

Langlette/Chatrin retrouvent un terrain plus propice à leurs qualités et les mézénes, ignorant la foule, décident de prendre plus de risques qu'à l'accoutumée...Les mézénes sont recompensées par une spéciale de qualités...Langlette maitrise complétement les trajectoires de la course et Chartrin est dans un grand jour...les mézénes s'arrachent jusqu'à la ligne mais doivent céder la victoire pour 10 malheureuses secondes...en 13m50.

Aucard de Tours/Sellers espérent avoir la même réussite que leur compatriote. Les mézénes attaquent donc cette spéciale tambour battant mais en prenant un peu moins de risque...Ils sont clairement dans le coup et on voit qu'ils ont pratiqué cette spéciale car ils la connaissent bien...Cependant, ils roulent légérèment moins vite que les premiers et avec un temps de 14m02, échouent à monter sur le podium malgré une belle prestation qui leur servira pour le classement général.

Morton/De la Pochepercée s'élancent maintenant...Morton est acclamé...On jette sur le passage de l'Oren, des exemplaires de la Gazette de Kaora où Morton a réussi la performance de s'interviewer à 5 reprises sur sa consommation d'alcool, se faisant passer pour 5 personnes différentes...Sous les acclamations, la voiture progresse à son habitude, sans trop de risques, mais dans un rythme assuré et à l'arrivée, ils signent en solide 14m36.

Hammer/Hammer doivent composer avec la panne de la Lagonda mais les francovars sont dans le coup pour un podium final. Solide depuis le début, ils souffrent un peu plus sur les parties asphaltées et accusent un léger retard...mais toujours à leur habitude, ils s'accrochent, cédant secondes après secondes....Ils maintiennent un bon rythme jusqu'à l'arrivée où ils terminent en 14m46.

Caretti/Liane sont encore moins à l'aise que leur compatriote et cette spéciale ne les met pas en valeur. Les francovares tentent de prendre une vitesse qui leur permet d'éviter les pannes, et elles avancent tranquillement vers l'arrivée dans une ambiance apaisée par l'alcool...Elles cèdent néanmoins du temps en finissant en 15m09.

Svensberg/Itali ont pris la tête du rallye et voient surtout leurs concurrents au classement général être assez loin. Ils sont en position de gérer et c'est exactement ce qu'ils font sur cette dernière spéciale. Les scanthélois ne prennent quasiment aucun risque tout au long de la course, perdant beaucoup de temps sur l'asphalte et arrivent sans dégâts au bivouac de la seconde étape en 14m58.

Telt/Capac ont signé leur retour lors de la dernière spéciale. Il faudra compter sur eux. Ils ne sont pas loin de leur co-équipier et comptent bien ajouter une ligne à leur palmarès éloquent. Les scanthélois, les moins à l'aise sur l'asphalte, compensent par une prise de risque élevée et payante puisqu'ils sont dans les temps des principaux protagonistes...Ils se paient même le luxe de grapiller quelques secondes sur les autres leaders à l'exception des mézénes qui font une excellente opération ce soir. Ils finissent en 14m42.

Assas/Torpen sont "en fire". Les lédoniennes ont enfin compris qu'en accumulant les compétences et en s'écoutant, on pouvait aller loin...Mais on peut vite retomber dans ses travers et Assas, comme un fou sur la 4*4 neuve, roule, je veux dire, fonce, vers un arbre en l'occurence où une photo de Renlow s'agite...En le frolant, il arrache toute sa partie droite...Torpen est figée de peur....Et les lédoniennes, préférant le tourisme, arrivent assez loin en 17m48.

Carrer/De Vagne s'élancent en dernier. La piste est complétement dégradée, jonchée de cadavres de verre, de canettes, de bouteilles, d'aficionados de Duvalon, de sosies de Duvalon...enfin difficile à dire, ils sont tous à poil...Donc...Carrer veut vite rallier l'arrivée et du coup, oubliant sa panne, vient planter son véhicule dans un tas de déchets au bord de la route. Sans conséquence pour la Marinelli mais la perte de temps est importante et les transocéaniens ne parviendront jamais à refaire leur retard et doivent se contenter d'un 17m41 pour cette spéciale.

Victoire de Morf/Sigron (Kra-Krassda) qui s'ouvre un tonneau de Krassbier pour fêter ça...Les pryans partagent leur joie avec de la vodkoko...bref, une nouvelle soirée alcoolisée qui se profile pour nos concurrents...En second, c'est la renaissance de Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) qui se relance dans ce rallye. Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) cloturent ce podium avec une magnifique prestation...A noter que les premiers se tiennent en moins de 10 secondes et que 12 équipages ont fini en moins d'1m30 des vainqueurs.

Classement de la 6ème spéciale :
1 - Morf/Sigron (Kra-Krassda)
2 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 7s
3 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 10s
4 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 21s
5 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 50s
6 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 55s
7 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m01
8 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1m05
9 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 1m17
10 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 1m17
11 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 1m20
12 - Eriksson/Geles (CSH-AutoDuval) à 1m25
13 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m28
14 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 3m01
15 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 4m
16 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 4m07
17 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 5m08
18 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 5m14
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 26 Oct 2018, 20:17

Peu de changements au classement général. Tout au plus, notons un certain resserrement prévisible après cette spéciale et une remontée des deux équipages mézénes, à nouveau bien classés. L'autre fait marquant est la disparition de Carrer/De Vagne des points, trahis une fois plus par une stratégie peu adaptée sur le long terme.

Classement général après 6 spéciales :
1 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
2 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 1m05
3 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m17
4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1m29
5 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 2m45
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 2m47
7 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 3m18
8 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 4m56
9 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 6m06
10 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 6m44
11 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 8m40
12 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 9m01
13 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 10m17
14 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 10m32
15 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 10m54
16 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 10m59
17 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 12m16
18 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 17m40


Journée décisive pour les co-pilotes qui veulent réparer leur véhicule avant la dernière étape. Les secondes concedées commencent à être importantes pour certains équipages et une réaction est nécessaire pour au moins deux d'entre eux, clairement menacés.

Pannes avant les réparations :
Niveau 3 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)

Niveau 2 :
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)

Niveau 1 :
Caretti/Liane (Fra-Lagonda)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli)
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)
Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 03 Nov 2018, 18:38

Les écuries et équipages ont tout donné pour réparer les véhicules et comme d'habitude, certains s'en sortent mieux que d'autre. Commençons par les gagnants de ce bivouac !

Incontestablement, Krohn, en réparant les deux pannes de la Cyva, a fait un boulot d'exception, profitant au maximum du temps donné aux réparations. Les pannes étaient moins importantes mais Marangos, Torpen et De Vagne ont réussi à faire toutes les réparations sur leurs véhicules respectifs. Ils attaqueront la dernière étape dans les meilleures dispositions.

Chez les perdants, on retrouve les francovars, habitués d'une Lagonda irréparable, ce qui pourrait leur couter du temps précieux sur cette dernière étape. Sapic est également resté sans solution pour les skotinecs, tout comme Gelés. Et surtout, Jacobs n'a pas réussi à réparer la moindre panne sur une Chanasia capricieuse et la voiture est au bord de l'abandon avant la 7ème spéciale !!!!

Pannes pour la 7ème spéciale :
Niveau 3 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)

Niveau 1 :
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Caretti/Liane (Fra-Lagonda)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)


Cette 7ème spéciale sera assez calme puisqu'elle n'est pas très compliquée à aborder mais pourrait voir de vrais changements au classement général en raison de la présence d'asphalte sur la quasi-totalité du parcours. Les mézénes auront là, une vraie occasion de refaire une partie de leur retard.

Pouilus/Jacobs partent les premiers sous les projectiles lancés par la foule....apparemment, toujours hostile à eux...Les pryans, sont à l'aise sur l'asphalte mais sont nettement ralentis par les pannes de leur véhicule qui les condamnent à progresser doucement....Pouilus est même poussé à la faute de pilotage, en partant en tête à queue, sous les vivas de la foule...Les pryans franchissent tout de même la ligne, espérant une réparation, en 18m30.

Langfeld/Krohn espèrent pouvoir enfin progresser à bon rythme avec leur réparation. Cependant, les krasslandaises ne sont pas à l'aise sur l'asphalte et cette spéciale est un calvaire pour elles. Rapidement partie à la faute, Langfeld est incapable d'hausser le rythme et arrivent dans un temps médiocre de 19m30.

Assas/Torpen sont dans la course aux points mais cette spéciale risque de leur causer des difficultés. Assas décide de prendre tous les risques pour vite rallier l'arrivée mais en accélérant trop vite en sortie de virage, vient taper un mur...C'est une nouvelle panne pour les lédoniennes....Comble de malchance, Torpen se trompe de chemins à quelques kilomètres de la forêt, pénalisant l'équipage d'une minute et 44 secondes...Les lédoniennes sont cependant nettement en tête provisoire, en finissant en 15m.

Carrer/De Vagne partent en espérant être en réussite...Malheureusement, très rapidement dans la spéciale, Carrer part à la faute et concède un important retard au temps intermédiaire...Il aura beau accélérer, rien n'y fera et les transocéaniens finissent la course en 18m30, loin de leur espérance.

Zygmunt1er/Guillaume vont essayer de rester concentrer pour les dernières spéciales. Mais la foule est heureuse et soutient fortement cet équipage pryan. Ne prenant aucun risque pour disposer d'un bon véhicule sur la fin, l'équipage pryan progresse tranquillement, saluant la foule au passage et arrivent dans un temps très correct de 16m13.

Caretti/Liane doivent s'accrocher. Elles ont l'habitude de craquer dans cette dernière étape. Les francovares décident donc de rester calme et de compter sur des erreurs adverses. Elles sont dans des temps très moyens et sont quelque peu ralenties par la panne de leur véhicule. Calquant leur course sur celle de Zygmunt, elles passent dans les mêmes temps et finissent en 16m21.

Eriksson/Gelés ne doivent pas faire d'erreurs pour tout jouer sur les dernières spéciales. Les seconds du général s'élancent tranquillement, réduisant leur prise de risque...MAIS L'OMICRON LES LACHE !!!! La voiture, touchée par une panne, part en embardée à la sortie de la ville....La faute est partagée puisqu'Eriksson a perdu au même moment le contrôle de la voiture....Les conséquences sont terribles pour les scanthélois ! Ils perdent un temps considérable et leur voiture est endommagée...Ils finissent en 21m12 et voient leur chance de victoire finale, partir en fumée !!!!

Matzourakis/Marangos n'espèrent pas grand chose de cette spéciale. Les skotinecques sont déjà repoussées au classement général. Mais elles sont décidées à lutter sur cette course et elle sont recompensées par une prestation solide, sans faute, avec un temps de 16m, qui leur permet d'être pour le moment, bien classées.

Svensberg/Itali ont vu la terrible défaillance de leur dauphin actuel et les scanthélois savent que cet évènement joue en leur faveur. Très prudents sur toute la course, incapable d'aller vite sur l'asphalte, les scanthélois accusent régulièrement le coup mais parviennent à ne pas partir à la faute, ni à avoir des pannes à l'arrivée. En 16m13, ils ont bien géré leur spéciale et attendent leurs adversaires.

Mercier/Cheney
ont réussi à éviter une discussion animée avec leur patron suite à quelques gestes obscènes lors de la dernière spéciale. Mais Cheney semble toujours remonté au départ. Mercier a quelques difficultés à maitriser son véhicule sur l'asphalte, rendu glissant par une légère pluie passagère, gênant la progression des transocéaniens. La voiture subit également quelques dégâts suite à un pryan, déguisé en Fluke Kelso, qui jette sa bière sur le véhicule, abîmant le pare-brise....Les transocéaniens prennent la tête de la course avec un temps de 14m24.

Hammer/Hammer
peuvent se jauger par rapport aux autres. Les francovars veulent éviter la panne de trop pour leur Lagonda. Mais le rythme est meilleur que les autres leaders...Cependant, au 5ème km, Hammer, trompé par la panne de son véhicule, vient rebondir contre un arbre et les francovars égarent une minute dans cette affaire. Dommage car ils étaient dans les temps des autres leaders....A l'arrivée, ils finissent en 17m21 et perdent du temps sur les leaders de la course.

Telt/Capac ont réussi à remonter sur le podium provisoire. Les scanthélois sont décidés à enchainer mais l'asphalte n'est pas leur tasse de thé. Incapable d'aller vite sur les portions dégradées de la route, les scanthélois ont les pires difficultés à jouer devant....Ils sont même distancés par Svensberg/Itali qui vont plus vite qu'eux....A la fin, ils sont heureux de limiter la casse mais vont devoir prendre plus de risque pour jouer mla victoire. En 17m02, ils perdent 50 secondes sur Svensberg/Itali.

Morton/De la Pochepercée partent sans difficultés. La foule apprécie leur performance. Les pryans restent sobres, pour un pryan, dans cette course. Peu de risques sont pris et le pilotage est sérieux, à défaut d'être consistant. Ils arrivent néanmoins à profiter des erreurs des autres pour signer une belle prestation et un très bon 14m34 à l'arrivée.

Padpanic/Sapic comptent reprendre un peu de temps malgré leur panne. Eux, sont un peu plus à l'aise sur l'asphalte. Les skotinecs partent assez vite et calquent leur course sur celle des transocéaniens, actuellement leaders. Ils progressent assez facilement sur cette spéciale et sont à la lutte toute la course pour la première place provisoire....Padpanic évite la faute de peu juste avant l'arrivée mais concèdent quelques secondes fatales...Ils terminent en 14m29, à 5 secondes de la tête.

Aucard de Tours/Sellers ont un gros coup à jouer. Ils sont à moins de 3 minutes de la première place et les équipages qui les devancent n'ont pas réussi de grandes performances. Les afficionados mézénes se sont déplacés en masse. Les mézénes appliquent une stratégie qui leur a réussi et se décide à prendre plus de risques qu'à l'accoutumée...et...cela PAYE !!! Rapide sur les portions en asphalte, Aucard de Tours ne fait pas la moindre faute. Les mézénes sont en avance à l'intermédiaire et ne relachent jamais la pression. La dernière portion est avalée et, après une superbe prestation, ils prennent la tête de la course en 13m23...Et en reprenant 2m50 aux scanthélois, les mézénes s'emparent même de la tête du rallye !!! GROSSE PERFORMANCE !!!

Langlette/Chartrin doivent également profiter de cette spéciale. Et l'autre équipage mézéne part sur les chapeaux de roue. Profitant de l'omniprésence de l'asphalte sur la spéciale, ils creusent un important écart dès le départ. Ils sont à la lutte avec Aucard de Tours/Sellers sur la majorité de la course...ATTENDEZ....OH NON !!! La voiture a subi un accrochage avec un panneau publicitaire pour de la vodkoko et la voiture est en panne !!! Elles perdent un peu de temps sur la fin...Assez pour les empêcher d'être leaders !!! Malgré tout, elles finissent dans un superbe 13m39 !

Schmutziger/Irrweg sont les avants derniers à partir. Les krasslandais ont bien réagi et comptent s'appuyer sur la dernière spéciale pour continuer à remonter. Cette spéciale devrait bien les servir et les krasslandais prennent de gros risques pour s'assurer une fin de rallye intéressante. Et ils sont recompensés de cette prise de risque. S'ils sont en retard sur les premiers, ils font quasiment jeu égal sur la deuxième partie de course et les krasslandais viennent échouer d'un rien pour la première place provisoire avec un chrono de 13m42.

Morf/Sigron partent en dernier mais restent les favoris de la spéciale. En effet, l'asphalte est leur domaine de prédilection et ils possèdent un certain avantage sur les autres concurrents. Les krasslandais, après avoir échangés quelques bières avec les fans présents, au bord de la route, partent à fond...Bien décidés à polluer l'écosystème pryan,les krasslandais adoptent un rythme de folie sur toute la course....Pas ralenti pour un rien, ils sont en avance à chaque chrono intermédiaire et viennent fort logiquement s'imposer dans cette spéciale, avec un temps de 12m30, largement devant les autres concurrents !!!

Victoire pour Morf/Sigron (Kra-Krassda) qui s'imposent avec brio sur cette spéciale asphaltée avec une belle avance sur Aucard de Tours/Sellers (Mez/Omicron) mais qui font une superbe opération puisqu'ils deviennent les leaders de ce rallye pour une poignée de secondes !!! Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) prennent la troisième place et se repositionnent pour le podium final....Un grand suspens attend les fans de rallye pour les deux dernières spéciales !!!!

Classement de la 7ème spéciale :
1 - Morf/Sigron (Kra-Krassda)
2 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 53s
3 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 1m08
4 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 1m12
5 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 1m54
6 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m58
7 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 2m04
8 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 2m30
9 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 3m29
10 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 3m42
11 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 3m42
12 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 3m51
13 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 4m32
14 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 4m51
15 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 6m
16 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 6m
17 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 7m
18 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 8m42
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 03 Nov 2018, 18:49

Changement à la tête de la course ! Aucard de Tours/Sellers prennent le leadership de la course pour une poignée de secondes devant Svensberg/Itali mais les deux dernières spéciales, notamment la dernière, paraissent avantagées les scanthélois !
Langlette/Chartrin effectuent un bond au classement et s'emparent de la 3ème place ! Elles sont même à moins d'une minute de la première place !!!! Mais derrière, de nombreux équipages n'ont pas renoncé. Telt/Capac, Hammer/Hammer, Caretti/Liane et Morton/De la Pocherpercée sont là, prêts à profiter de la moindre faute !!! Il n'y a que 3m22 entre les 7 premiers de la course !!!!

Finalement, à la vue de ce classement, il n'y a que les 4 derniers qui semblent trop loins pour espérer quoi que ce soit de la fin du parcours !

Classement général après 7 spéciales sur 9 :
1 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)
2 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 5s
3 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 48s
4 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 2m11
5 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 2m42
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 3m
7 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 3m22
8 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 5m03
9 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 5m36
10 - Eriksson/Geles (CSH-AutoDuval) à 6m10
11 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 7m22
12 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 8m28
13 -Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 8m29
14 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 8m48
15 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 11m03
16 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 12m07
17 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 12m39
18 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 21m02


Du côté des pannes, on retrouve toujours Pouilus/Jacobs en situation précaire. Eriksson/Gelés sont aussi dans une situation préoccupante alors que les autres concurrents sont moins touchés. Ils restent néanmoins toujours autant d'équipages concernés par des pannes.

Pannes avant les réparations :

Niveau 3 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)

Niveau 2 :
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)

Niveau 1 :
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Caretti/Liane (Fra-Lagonda)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Mercier/Cheney (UTO-Marinelli)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 07 Nov 2018, 20:25

Et en sortie du campement, les co-pilotes ont lutté jusqu'au petit matin pour trouver une solution à leurs malheurs ! 3 équipages ont réussi à réparer une panne ! Qui sont-ils ?

Torpen redonne une voiture en parfait état à Assas pour la lutte finale vers les points ! Les lédoniens sont toujours dans le coup actuellement ! Gelés parvient à stopper l'hémorragie sur l'Omicron. Enfin, Jacobs arrivent à réparer une panne sur la Chanasia ! L'équipage pousse un ouf de soulagement. Ils seront présents pour la 9ème spéciale !

Les autres équipages font de fortes grimaces avec de l'infortune pour chacun d'entre eux ! Beaucoup de véhicules souffriront donc d'une panne pour la 8ème spéciale !

Pannes pour la 8ème spéciale :
Niveau 2 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)

Niveau 1 :
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Caretti/Liane (Fra-Lagonda)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Mercier/Cheney (UTO-Marinelli)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)


Les équipages vont disputer une longue spéciale de 30km, avec légérement plus d'asphalte que de terre mais dans des proportions peu importantes. Surtout, la difficulté est moyenne, portée à 3/5. Avec la faiblesse des écarts au classement général, la moindre erreur sur ce parcours se paiera cash. Les équipages sont prévenus. Les pryans sont bourrés. Tous les ingrédients d'une belle spéciale sont là !!!!

Eriksson/Gelés ont été relegués loin après la 7ème spéciale, ruinant leur bon parcours. Ils sont maintenant dans le dur, avec une voiture en panne. Et cette fois, c'est la voiture qui pousse Eriksson à la faute lors de sa conduite, certes dangereuse, sur les portions en terre de la piste. Les scanthélois abandonnent beaucoup de temps dans la manoeuvre et leurs derniers espoirs viennent probablement de s'éteindre lorsqu'ils franchissent la ligne en 18m12.

Langfeld/Krohn espère en finir au plus vite avec ce calvaire pryan. Elles n'ont jamais été en mesure de briller sur ce parcours. Mais, en pleine révolte, les krasslandaises, poussées par un bon premier parcours et une prise de risque maitrisée, parviennent à se secouer et élaborent déjà un temps référence qu'il faudra aller chercher en arrivant en 13m20.

Pouilus/Jacobs espérent enfin, avoir de la chance, dans leur rallye. Les pryans peuvent espérer revenir mais leur voiture est trop endommagée et leur fait perdre à nouveau trop de temps pour espérer renverser la situation. Les pryans, malgré une bonne conduite sur l'asphalte, sont fortement ralentis et n'arrivent qu'en 14m41.

Carrer/De Vagne alternent le bon et le médiocre. Mais rien de plus normal pour les transocéaniens. Et cette fois, avec une Marinelli retrouvée, ils arrivent à déjouer les pièges de la spéciale et sont extremement rapides. Le pilotage est équilibré et les transocéaniens devancent leurs adversaires en piste. Ils établissent un temps de référence qu'il sera quasi-impossible à aller chercher vu leur rythme de course, en avalant les 30kms en 11m37.

Hammer/Hammer sont partis. La pression est énorme sur les épaules des francovars. Ils ont un gros coup à jouer mais paraissent assez empruntés sur un parcours, qui pourtant, les favorise par rapport à leurs concurrents directs. La panne ne joue pas en leur faveur et ils perdent un peu de temps...qui s'accumulent au fur et à mesure des kilomètres. Mais ils s'accrochent et sont toujours dans le coup. A l'arrivée, ils franchissent la ligne en 14m08 et serviront de curseur pour leurs adversaires.

Telt/Capac ont la chance de partir juste après ceux qui les suivent au classement. Telt, en pilote expérimentée, décide d'attaquer fortement sur les portions en terre, largement favorables à son style de pilotage. Et cela paie. Dès que les scanthélois sont sur terre, ils vont très vite. Capac est précieux dans ses indications et si les scanthélois sont loin des transocéaniens, ils arrivent en 13m30, creusant l'écart avec leur plus proche poursuivant.

Caretti/Liane partent plus prudemment que les scanthélois et se retrouvent rapidement distancés par rapport à eux. C'est une mauvaise affaire et les francovars n'arrivent pas regagner du temps malgré des capacités plus grandes sur l'asphalte. Il faut dire que Caretti refuse d'accélerer, au plus grand désarroi de Liane....Les francovars sont trop timides en ce moment de vérité et accusent le coup à l'arrivée avec un temps de 14m41.

Svensberg/Itali ont perdu la tête de la course mais n'ont que 5 malheureuses secondes de retard. Svensberg est bien décidé à mettre la pression sur les mézénes malgré une spéciale qui ne sont pas en leur faveur. Les scanthélois appliquent la tactique de Telt et cela fonctionne très bien sur les deux tiers de la course...MAIS C'EST LA PANNE !!! L'AutoDuval percute un rocher suite à un virage trop serré et les scanthélois perdent du temps !!!! Ils arrivent finalement en 13m53 mais peuvent être frustrés à l'arrivée, plus encore avec cette panne !!!

Zygmunt/Guillaume
sont encore pleinement applaudis par la foule. Zygmunt en profite pour distribuer de la vodkoko aux pryans qui redoublent de cris de joie !!! Galvanisés par la foule, Zygmunt est méconnaissable ! En effet, il ne fait aucune faute !!! Le Prince Fantispais vole sur les pistes pryannes !!! Guillaume donne les informations au bon moment et le Prince démontre qu'il a de vraies qualités !! Pas assez pour être leaders derrière Carrer/De Vagne mais très bons pour finir en 12m34 !

Matzourakis/Marangos
sont reléguées loin au général. Les skotinecques pensent déjà au rallye suivante. Elles partent doucement et prennent de la confiance au fur et à mesure de la spéciale. La panne les ralentit quelque peu mais les skotinecques se rassurent avec une spéciale moyenne, mais sans faute et un temps de 14m21.

Assas/Torpen, les lédoniennes en fureur !! On ne compte plus les insultes entre les deux mais l'équipage tient bon. Et surtout, et toujours en course pour inscrire des points. Cette spéciale est l'occasion de confirmer mais malheureusement, on retrouve tous les ingrédients de leur premier rallye. Avec Assas qui roule comme une folle, directement dans un arbre, causant une panne et une plaie à l'arbre et Torpen, frustrée qui envoie Assas visiter la forêt en pénitance....C'est dommage parce que malgré toutes ses erreurs, les lédoniennes arrivent en 13m45 !!!

Morton/De la Pochepercée sont les suivants et les pryans apparaissent être appréciés par la foule. Morton profite de ce rallye pour visiter du pays. En effet, comme à son habitude, peu certain de son véhicule, ils avancent doucement sur les pistes pryannes, tout au long des 30km de course. Les pryans franchissent la ligne en 14m15.

Padpanic/Sapic jetent leurs dernières forces dans la bataille. Mais Padpanic, trompé par sa panne, commet une grosse erreur de conduite dès le départ et les skotinecs se retrouvent plongés dans les entrailles du classement dès le début de la course. Essayant d'accélérer mais étant particulièrement gênés par leur panne, les skotinecs ne trouvent pas la solution et abandonnent toute ambition à l'arrivée avec ce temps de 17m09.

Mercier/Cheney
s'amusent depuis quelques jours à jouer des tours à leur propriétaire. Cheney n'a pas eu droit de toucher à la voiture en retour pour réparer la panne. Du coup, Mercier, le dingue de service, décide de soutenir son co-pilote et envoie la Marinelli dans le premier mur qu'il croise, suite à une manoeuvre brusque, dans le premier virage de course ! La voiture est défoncée et Mercier, hilare, prend tout son temps pour finir la course....A l'arrivée, des canettes de Krassda tombent de la voiture...Et le chrono est accessoire en 21m38....Là aussi, plus aucune chance de marquer des points.

Schmutziger/Irrweg se révoltent depuis 2 spéciales. Vont-ils pouvoir continuer sur leur lancée ? Et il faut dire que les krasslandais se sont bien réveillés. Sans doute, une soufflante est venu droit de Neu-Krassbourg car on ne les reconnait plus. Les krasslandais pilotent comme jamais sur ce championnat. Ils progressent vite, sont efficaces, aussi bien, sur terre qu'asphalte et se déchainent...Cependant, ils ne peuvent pas lutter avec les deux équipages leaders et se contentent de la 3ème place en 12m45.

Langlette/Chartrin
partent à présent. Elles jouent leur place dans cette course car la dernière spéciale n'est clairement pas pour elles. Alors, Langlette décide de prendre tous les risques. Les mézénes vont très vite...Elles sont dans le temps des leaders....NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON.......Chartrin donne une mauvaise indication et les mézénes s'égarent dans la forêt pryanne !!!! C'est terrible !!! Langlette s'arrête sur un chemin et négocie une info contre une bouteille de Cardolane...Ah, le pryan en réclame 5....Accord sur 2....Et 2m30 secondes plus tard, elles sont sur la bonne piste...Mais le temps final de 16m22 n'est pas bon...Elles vont reculer...Terrible...

Aucard de Tours/Sellers n'ont pas l'habitude de se retrouver dans une telle position. Leader de la course. Les mézénes affichent une progression constante. Mais ils sont sous pressions. Ils ont peu d'avance et une dernière spéciale largement favorables aux scanthélois. Connaissant le temps de leurs adversaires, les mézénes partent sur un rythme plus soutenu. Ils sont devants toute la course mais ralentissent subitement à l'approche de l'arrivée !! Est-ce une panne ? NON, simplement un choix de ne pas en avoir pour la dernière spéciale....Les mézénes arrivent juste derrière Telt/Capac...en 2m06, Ils récupèrent simplement 10 secondes sur Svensberg/Itali ! La dernière spéciale sera intense !!!

Morf/Sigron
ont l'air bourré. C'est pas bon signe. Les krasslandais décident de la jouer à la pryanne. Cool...Tellement cool que les krasslandais visitent un champ au 10ème km...Causant une panne sur leur véhicule...Un de plus....Finalement, sur la fin du parcours, l'appel de l'alcool est trop important et Morf écrase la pédale de l'accélateur...Ils finissent finalement en 13m23.

Victoire de Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) qui perpétuent la tradition transocéanienne. Ils devancent Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) et Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing)...La dernière spéciale sera décisive !!!!

Classement de la 8ème spéciale :
1 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli)
2 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 57s
3 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 1m08
4 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 1m43
5 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 1m46
6 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m53
7 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 2m06
8 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 2m08
9 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 2m16
10 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 2m32
11 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 2m38
12 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 2m44
13 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 3m04
14 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 3m04
15 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 4m45
16 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 5m32
17 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 6m35
18 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 10m01
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 07 Nov 2018, 20:46

14 SECONDES !!!!

C'est l'écart qui sépare, Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) de Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) pour la victoire finale....Mais les scanthélois partent largement favori sur un terrain favorable à leurs qualités. Attention, cependant, la moindre erreur se paiera cash !!!!
Telt/Capac (CSH-AutoDuval) reprennent la 3ème place et seront une menace pour les deux leaders !!! Avec moins de 2 minutes de retard, ils peuvent s'imposer.

Derrière la lutte est encore féroce et les équipages peuvent encore espérer un podium final. En effet, entre 3 et 4 minutes de la tête de course, on retrouve 4 équipages, avec les Lagonda, une Fantispa Motors et un pryan !!!!

Enfin, 4 autres équipages ont encore un espoir de marquer des points au classement des pilotes puisque du 8ème au 11ème, tout est jouable ! A noter, les remontées fantastiques pour les équipages krasslandais !

Les autres équipes apparaissent désormais hors-course ou il faudra un vrai miracle pour elles !!!

Classement général après 8 spéciales :

1 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)
2 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 14s
3 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m57
4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 3m07
5 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 3m27
6 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 3m54
7 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 3m58
8 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 4m42
9 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 5m38
10 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 6m23
11 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 7m29
12 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 9m54
13 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 10m38
14 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 10m47
15 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 12m35
16 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 13m37
17 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 16m48
18 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 20m39


Les pannes commencent à sérieusement heurter les véhicules mais une chose est certaine, tous les équipages verront l'arrivée ! Une première dans ce championnat !!!

Pannes avant les réparations :

Niveau 2 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
Mercier/Cheney (UTO-Marinelli)

Niveau 1 :

Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Morf/Sigron (Kra-Krassda)
Caretti/Liane (Fra-Lagonda)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 17 Nov 2018, 16:40

Nous y sommes....La dernière spéciale de ce rallye...Bon, faut avouer, l'organisation prend du retard...enfin, elle s'est mise au rythme pryan...Et avant cela, quels sont les résultats des réparations ?

Jacobs a enfin trouvé le manuel Chanasia pour les réparations mais il est trop tard pour espérer remonter au classement. Chartrin possède toutes les solutions sur la Fantispa Motors et logiquement, arrive à posséder une voiture en bon état au meilleur moment de la course ! Liane et Hammer profitent également de ce moment pour réparer les Lagonda ! Incroyable mais vrai, les francovars attaqueront aussi la dernière spéciale avec une voiture au top ! Cheney, sans l'aide de Marinelli, répare une panne et les skotinecs trouvent la parade sur la Cyva. Enfin, Gelés permet à Eriksson de rouler sur une voiture en excellent état.

Finalement, Itali est l'un des rares à ne pas avoir réussi à stopper la panne de son véhicule. Il est accompagné par Torpen, prévoyante et Sigron, trop bourré pour quoi que ce soit.

Pannes pour la dernière spéciale :
Niveau 1 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
Morf/Sigron (Kra-Krassda)
Mercier/Cheney (UTO-Marinelli)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)


La dernière spéciale est toujours un moment particulier pour les équipages. C'est une lutte féroce pour espérer ramener quelque chose, conclure en beauté un parcours délicat. Ici, la spéciale nous emmenera au Mont Palatar, sur des circuits en terre...Et les scanthélois paraissent bien positionner pour s'imposer même si la concurrence sera intense.

Langfeld/Krohn
doivent se relancer. Elles doivent se remettre en piste pour la prochaine échéance. Les krasslandaises comptent sur cette spéciale pour progresser. Elles profitent pleinement d'une piste parfaitement praticable, sans aucune aspérité. Elles progressent vite. A aucun moment, elles ne sont genées par les difficultés de la spéciale. Les enchainements de virage sont parfaits et elles arrivent à destination de la ligne d'arrivée avec une superbe efficacité. Le temps est excellent en 20m44.

Mercier/Cheney sont au bord du précipice. Il se murmure dans les paddocks que Marinelli réflechit sérieusement à les remplacer. Du coup, ils ont décidé d'être sérieux. Et quand les transocéaniens sont sérieux, ils sont de redoutables pilotes. Profitant également d'une piste parfaitement en état de fonctionnement, ils arrivent à affronter les difficultés de la piste et les exigences des conditions. Ils sont parfaits dans leur éxécution et arrivent à prendre les devants dans une remarquable prestation en 19m46.

Pouilus/Jacobs étaient bien partis mais ils ont été trahis par un véhicule en délicatesse avec les pistes pryannes. Profitant d'une voiture réparée, les pryans prennent à nouveau tous les risques alors qu'ils ne sont pas particulièrement compétent sur la terre. Mais cela leur réussit plutôt bien puisqu'ils progressent bien sur la piste pryanne. Ils perdent un peu de temps régulièrement mais arrivent à réaliser un excellent chrono en 20m58.

Matzourakis/Marangos auraient pu espérer mieux si elles n'avaient pas attendues si longtemps pour se réveiller. Les skotinecques restent talentueuses sur la terre et comptent bien le montrer. Elles arrivent elles aussi à faire une belle spéciale, évitant les virages serrés, les pièges, arbres, et autres cadavres de bouteille laissés par des étudiants assoiffés. Les skotineques franchissent la ligne en 21m24.

Padpanic/Sapic ont raté leur rallye et cette dernière spéciale les met en grande difficulté. Il faut dire que Sapic s'est trompé de chemin dès le départ de la course et sur une telle spéciale, il est compliqué de refaire son retard. Ajouter à cela une nouvelle panne survenue à mi-parcours, et le temps perdu s'accumule...Les skotinecs sont heureux de voir ce rallye s'achever avec un temps de 25m16.

Eriksson/Gelés ont tout perdu depuis quelque temps. L'équipage scanthélois était bien parti mais n'a pas su capitaliser sur ce départ. Et sur cette spéciale, les scanthélois sont très à l'aise et ont décidé de prendre tous les risques. Ils partent très vite et progresse facilement sur toute l'épreuve. Ils sont dans les temps des krasslandais et des pryans partis devant eux, mais concèdent quelques secondes en raison de la panne de leur véhicule. Ils finissent ce rallye sur un bon chrono, pour les remettre en confiance par la suite, en 21m03.

Zygmunt/Guillaume
partent toujours sous les acclamations de la foule. L'équipage mise beaucoup sur cette spéciale, et avec une grosse prestation, ils peuvent encore espérer rentrer dans les points. Pour cela, il est nécessaire d'être aggressif dans les virages et de prendre beaucoup de risques. Zygmunt s'attele à cette tâche mais comme souvent, malheureusement, commet trop de fautes pour être compétitif. Malgré une foule déchainée, ils ne sont jamais dans la course. Zygmunt perd le controle de son véhicule à plusieurs reprises et le temps est médiocre...En finissant en 29m45, ils seront loin à l'arrivée.

Schmutziger/Irrweg se montrent à nouveau menaçant, suite à de belles prestations. Les krasslandais ont encore un bon espoir pour marquer quelques points. Mais la spéciale ne leur est pas favorable. Il faudra être solide. Les krasslandais partent à merveille, avec une confiance retrouvée. Ils effacent plusieurs difficultés sur la course et ne se perdent pas en cours de route. Malgré cela, ils abandonnent quelques secondes régulièrement mais se maintiennent dans la course avec un chrono final de 21m32 et peuvent espérer ramener des points.

Carrer/De Vagne
ont réussi à revenir au meilleur moment pour scorer des points. Mais cette fois-ci, il sera nécessaire d'être solide et constant et on ne peut pas dire que les transocéaniens soient constant. Carrer est décidé à prendre beaucoup de risques, au lieu de se contenter d'assurer et les transocéaniens sont rapidement piégés par les conditions de la course. Ils subissent tout au long de la course, Carrer perd du temps à chaque reprise et concède une nouvelle panne sur la voiture, scellant leur sort dans cette course. Ils terminent en 29m33.

Assas/Torpen sont aussi positionnés pour inscrire leurs premiers points au classement général. Une belle progression par rapport à des débuts compliqués. Les lédoniens sont décidés à s'appliquer dans cette course et Assas ressent pleinement la pression. La prise de risque est moins importante. Du coup, la progression est excellente sur la première partie de la course. Cependant, la voiture, déjà abimée, subit une nouvelle panne, à cause d'une piste dégradée et des rochers affleurant. Assas est obligé de ralentir le rythme et en conséquence, ils abandonnent des secondes qui pourraient s'avérer précieuses au décompte final. Ils terminent en 22m20.

Morf/Sigron occupent la 8ème place pour le moment. Ils ont réussi une belle remontée. Mais la terre n'est pas leur tasse de thé. Les krasslandais ont l'habitude de subir sur ce terrain. Du coup, Morf est bien décidé à aller vite. Bien trop vite....Bien, bien trop vite...Les krasslandais ont apparemment trop célébrés leur victoire...la voiture avance...bizarremment...La spéciale est une vraie catastrophe....Tout s'enchaine contre eux. Morf envoie la voiture dans un arbre. Nouvelle panne pour la voiture. Sigron perd ses esprits et la voiture s'enfonce profondement dans la forêt....le temps s'écoule, s'écoule....Et à l'arrivée, ils ont tout perdu avec un chrono misérable de 37m24....

Caretti/Liane doivent être solides pour la fin. Elles ont à nouveau été en difficulté au pire moment mais ont réussi à réparer la Lagonda. Les francovares partent prudemment mais cela n'empêche pas que Caretti parte à la faute. Les francovares perdent plus d'une minute dans cette manoeuvre, menaçant leur place au classement....Mais, elles s'accrochent et relancent la voiture...Elles luttent jusqu'au bout et parviennent à limiter les dégâts en 24m46.

Morton/De la Pochepercée portent les espoirs pryans dans ce final. Ils sont 6èmes et peuvent espérer le podium mais pour cela, il faudra prendre plus de risques. Morton s'élance et la première partie de la course se passe bien même si les pryans ne sont pas dans le rythme. MAIS CATASTROPHE....De la Pochepercée se trompe d'itinéraire dans la montée final !!! Et cette erreur ne pardonne pas. Les pryans abandonnent beaucoup de temps et tout espoir final...Ils finissent en 26m20 et devront espérer une catastrophe d'un autre concurrent pour remonter au classement.

On rentre dans le money-time !!!

Langlette/Chartrin sont à une minute trente du podium. Mais il faudra une excellente performance de leur part. Le terrain n'est pas favorable et la piste est dégradée. Les mézénes sont donc prudentes dès le départ de la course. On sent qu'elles veulent préserver leur position. Elles gèrent leur temps tranquillement et ne veulent pas se faire piégées. Elles perdent rapidement du temps sur les premiers de la course mais sont devant les pryans et les francovares...Elles arrivent en vue de l'arrivée et terminent dans un solide 23m29....Elles ne seront probablement pas sur le podium mais devraient maintenir leur place.

Hammer/Hammer ont bon espoir de monter sur le podium. Ils doivent reprendre 1m10 sur les scanthélois. Les francovars ont réussi à réparer leur véhicule. Ils partent assez vite. En tout cas, ils ne veulent pas avoir de regrets sur la course. Ils progressent bien sur la course. Ils sont devant leur concurrent direct, devant l'ensemble d'entre eux. Les francovars devancent les mézénes et arrivent, sans grand problème, au sommet du Mont Palatar en 21m58, de quoi valider leur grosse performance à Prya.

Telt/Capac ont réussi à remonter sur le podium provisoire et s'avancent à moins de 2 minutes de la première place. Et les scanthélois sont bien décidés à faire encore mieux. Telt décide de prendre tous les risques sur la spéciale....Et elles montrent à nouveau, qu'elle est en capacité d'élever son pilotage lors des grands moments. Dès la mi-course, les scanthélois sont positionnés avec les meilleurs. Ils n'ont aucun problème et font une performance magnifique. Ils relèguent leur adversaire assez loin mais n'arrivent pas à récupérer la place de leader, échouant à quelques secondes des premiers, avec un très fort 20m31. Ils mettent la pression sur leur adversaire.

Svensberg/Itali sont en position de force pour la victoire finale. Ils n'ont que 14 secondes de retard mais ne possèdent qu'1m43 d'avance et vu la performance de l'autre AutoDuval, les scanthélois n'ont pas le droit à l'erreur si ils veulent s'imposer. Au delà de cela, ils peuvent prendre le large au classement général du championnat. Les scanthélois partent un peu moins vite que Telt/Capac, pénalisés qu'ils sont par la panne sur l'AutoDuval. Ils avancent en se calquant sur la course de leur partenaire. Ils perdent néanmoins du temps sur eux....Coincés dans leur stratégie, ils décident finalement d'assurer la course et parviennent à maintenir quelques dizaines de secondes d'avance à l'arrivée en terminant en 21m40, prenant la place de leader provisoire de la course.

Aucard de Tours/Sellers
ont réussi un rallye brillant. Ils sont montés en puissance depuis le début du championnat et ont bien progressé depuis leur début. Mais leur avance ne parait pas assez importante pour devancer les scanthélois après 32km de terre, sur une difficulté 5. Les mézénes partent assez vite par rapport à leurs habitudes mais patinent dès qu'on passe sur terre. Ils ont les pires difficultés à maintenir un rythme cohérent sur la course et accusent déjà trop de retard à la mi-course. Ils ont perdu leur première place. Il faut maintenant sauver la seconde...Alors, Aucard de Tours redouble d'efforts mais on le sent toujours en difficulté...Les pentes du Mont se révèlent redoutables pour eux. Les mézénes s'accrochent encore mais perdent beaucoup de temps sur la partie finale. Ils luttent jusqu'au bout et donnent tout ce qu'ils ont....Ils finissent en 23m29, après une belle course....parvenant à rester sur le podium final de la course...

Victoire de Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) qui continuent d'être fluctuant dans leurs performances. Il faudra être plus constant à domicile lors du prochain rallye pour espérer ramener des points et la victoire à Marinelli. Telt/Capac (CSH-AutoDuval) ont fait une grosse prestation finale, qui leur permet d'accrocher un nouveau podium à leur palmarès déjà etoffé. Enfin, Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) réussissent une bonne dernière spéciale, de quoi sauver, un rallye à oublier.
Classement de la 9ème spéciale :
1 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli)
2 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 45s
3 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 58s
4 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 1m13
5 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 1m17
6 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 1m38
7 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 1m46
8 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 1m54
9 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 2m12
10 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 2m34
11 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 3m43
12 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 3m43
13 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 5m
14 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 5m30
15 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 6m34
16 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 9m47
17 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 9m59
18 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 17m38
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 17 Nov 2018, 16:52

Victoire finale de Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) !!! Les scanthélois ont profité de leur supériorité sur terre pour s'imposer lors des spéciales difficiles, prenant le meilleur sur leurs adversaires. Ils signent une superbe course et profitent de la déconvenue de leurs adversaires directs au classement, pour creuser le large !!!

Telt/Capac (CSH-AutoDuval) permettent à AutoDuval de signer un doublé magnifique. L'équipage scanthélois a montré toutes ses capacités de résilience pour remonter à la seconde place. Ils se positionnent comme les rivaux principaux de leurs partenaires et on pourrait assister à une lutte fraticide entre eux.

Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)
doivent avoir un sentiment partagé ce soir. S'ils n'ont pas réussi à conserver la première place, ils terminent sur le podium final de leur premier rallye. Même récompense pour Omicron, qui se relance dans le classement constructeur.

Derrière, on notera les performances solides des francovars avec la 4ème et 7ème place de leurs équipages, la confirmation de Langlette/Chartrin et enfin, les premiers points pour Assas/Torpen et la LED, et de Schmutziger/Irrweg, revenu de nulle part !
Classement général final du Rallye de Prya :
1 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
2 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 35s
3 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 1m35

4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 3m11
5 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 5m02
6 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 6m04
7 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 6m49
8 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 7m07
9 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 8m20
10 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 9m48
11 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 12m15
12 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 12m41
13 - Carrer/De Vagne (UTO-Marinelli) à 14m01
14 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 14m09
15 - Mercier/Cheney (UTO-Marinelli) à 14m34
16 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 17m45
17 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 19m29
18 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 20m12
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Re: TVBoréale : Emissions, ITW et Communiqués

Messagede TVBoreale » 02 Déc 2018, 00:59

RALLYE DE L'UNION TRANSOCEANE !


Le Micromonde est en feu et ce n'est pas les JMO qui recueillent le plus d'attente...NON, évidemment, c'est la prochaine manche du rallye !!!

Les concurrents ont tous débarqué, même les francovares, incognitos, ont obtenu un passeport de dernière minute....Bon...ils risquent de se faire charcuter mais Pouilus/Jacobs ont bien survécu à une crise de foie pryanne, les francovares devraient pouvoir profiter des séjours forestiers pour échapper à la meute !!!!

Marinelli n'a pas apprécié les multiples démonstrations d'amour de Cheney à son encontre et a préféré renvoyer le malheureux !!!! Mercier l'acccompagne dans cette retraite forcée....Il se murmure déjà que Lagonda est sur le coup !!!!

La fratrie Calva hérite de leur baquet....Grosse pression à domicile pour les novices !!!!

Tous les autres concurrents sont présents et tous espérent enrayer la marche en avant des scanthélois....Alors,
les krasslandais se réveilleront-ils ?
Les skotinecs reviendront-ils au premier plan ?
Les scanthélois maintiendront-ils leur écrasante supériorité ?
Les pryans arrêteront-ils de boire pour conduire ?
Les transocéaniens seront-ils capable de triompher à domicile ?
Les lédoniens sauveront-ils un arbre ?
Les mézénes continueront-ils sur leur lancée ?
Les francovares verront-ils l'arrivée ?

Que de questions, sans réponse !!!!!
Etes-vous prêts à vivre un incroyable moment de sport !!!!

LA QUATRIEME MANCHE DU CHAMPIONNAT EST LA !!!! POUR VOUS SUR TVP 1, SUR GSP 1...SPONSORISE PAR HSPORTS !!!!

C'EST PAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRTTTTTTTTTTTTTTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Avatar de l’utilisateur
TVBoreale
 
Messages: 128
Inscription: 16 Avr 2010, 23:57

Précédente

Retourner vers Médias

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron