Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Visitez notre Bibliothèque Fédérale : http://www.scanthel.net/wiki - màj 11.2017

Sollicitation de l'UD1848

Sollicitation de l'UD1848

Messagede Vemund Mørk » 22 Nov 2017, 09:58

viewtopic.php?f=129&t=1757

Un courrier arriva au secrétariat de l'ambassade krasslandaise, rédigé par Vemund Mørk, le recteur de l'UFS sollicitait les services diplomatiques de la SRK avaient que ceux-ci vérifient et corrigent, le cas échéant, le travail des étudiants de l'UD1848 et portant sur la "Guerre des Kafards".

http://www.scanthel.net/wiki/index.php? ... es_Kafards
Avatar de l’utilisateur
Vemund Mørk
 
Messages: 81
Inscription: 27 Aoû 2017, 08:31

Re: Sollicitation de l'UD1848

Messagede KarlViktor Feuerglut » 23 Nov 2017, 01:56

L'ambassadeur Feuerglut decida de transmettre la copie à l'historienne krasslandaise Lena Vorski qui renvoya une version annotée avec les corrections et remarques...


Dans l'ensemble c'est un bon texte qui résume bien la Guerre de Kafards en dépit de kelkes erreurs et oublis.

Présentation

La Guerre des Kafards s'est déroulée au Krassland au cours du mois de décembre 2000 et opposa le peuple krasslandais, renforcé par plusieurs nations de l'Archipel, à l'espèce mutante des kafards géants.(au Krassland on tend à utiliser les majuskules pour désigner les kafards de décembre 2000 et on parle de la Guerre des Kafards, mais vous n'êtes pas tenu de reprendre cet usage lokal.)


Issue

Libération du Krassland et éradication des kafards mutants géants.

Belligérants
Forces humaines

Drapeau krassland.png Semi-Républik du Krassland
Drapeau ydemos.png République Démocratique d'Ydémos
Drapeau orion.png République Fédérale d'Orion
Drapeau ys.png Sérénissime Empire d'Ys
Drapeau ONV.png Organisation des Nations Virtuelles

Espèce mutante

Kafards géants

Déroulé des évènements
L'instabilité politique et institutionnelle

Le début du mois de décembre de l'année 2000 préfigurait du destin du Krassland : Salvador Chavez, un révolutionnaire prolétaire, avait prit le maquis tandis que le gouvernement officiel dirigé par Vladimir Krotsky se distinguait par son effrayante faiblesse : le nouveau chancelier de la SRK n'avait en effet aucune envergure pour affronter les sombres évènements qui allaient se produire.

L'annonce du Ministre de l'Intérieur, Offenbach Moltieri, qui avoue contrôler une armée composée de 75 clones provoque un séisme sur la scène publique krasslandaise, provoquant stupeur et consternation. Profitant du désordre ambiant, Salvador Chavez, soutenu par Niluje Foretmagique et Ben Von Buchhow (ancien consul et fondateur du Krassland) marche sur Krassburg, la capitale du pays, et assiège la Chancellerie avec ses maigres forces armées. L'anarchie s'empare alors du Krassland et la situation est complètement floue : les putchistes annoncent avoir prit la main sur le pays tandis que les autorités officielles déclarent avoir arrêté les révolutionnaires. Heinz-Helmut Von Kalmar, le président du pays, usé par la situation, annonce alors sa démission, finissant de plonger définitivement le pays dans le chaos. Des tractations débutent alors en coulisses et grâce à un artifice juridique le Doyen du Krasstag, Niluje Foretmagique, est nommé pour remplacer le président démissionnaire.
(si on veut être komplet sur l''état du pays à la veille du konflit on pourrait aussi mentionner ke l'ékonomie krasslandaise avait été fortement ébranlée par le krasch de la Banke d'Usure du Krassland ki avait été viktime d'une vaste eskrokerie orkestrée par la mafia syldave aux ordres de Moltieri).



L'attaque surprise

Tandis que les krasslandais s'écharpaient sur la question politique, une espèce insecte, les kafards, avait dangereusement muté grâce aux fuites de la centrale nucléaire de Krassenheim et alors que Niluje Foretmagique vient juste de prendre officiellement ses fonctions dans le palais présidentiel, les kafards mutants devenus géants se lancent à l'assaut du Krassland. L'armée krasslandaise (AK) est rapidement débordée par la formidable puissance des assiégeants et rapidement les kafards géants envahissent Krassau, Krassenheim, Krassens Lautenrs, Krasshof et enfin Krassburg la capitale, où le Président Niluje Foretmagique parvient à s'enfuit de justesse, "masquant" son odeur grâce à son séjour dans le bagne d'Altakrass.

L'offensive kafarde se termine et seules deux poches de résistance demeurent alors. La première se situe dans le maquis de Krasshof où les forces du PPK de Tarak Darkak combattent aux cotés des rescapés de l'armée krasslandaise (AK). La seconde se trouve sur les pentes du Mont Krassberg où le maire de la cité de Krassberg, Nikolas Von Khérys, organise la défense de sa ville, faisant ériger des barricades et organisant les défenseurs (il sera par la suite décoré Officier de l'Ordre de la Paix "Krassland 2001" par l'Organisation des Nations Virtuelles).

La riposte

La communauté internationale s'émeut alors du sort du Krassland et ne tarde pas à envoyer des forces combattre aux cotés des krasslandais. Les troupes ydéennes marchent vers le Krassland pour porter assistance aux poches de résistances, les navires yssois et les commandos des FSIR, commandés par Zoé Tinùviel, Sénéchalesse d'Ys, mènent des opérations de pacification de certaines zones, protégeant et évacuant les citoyens yssois et krasslandais. (le rôle des Yssois semble avoir été exagéré par la propagande yssoise. Ils prétendaient avoir envoyé un porte-avions dans le Krassee mais si cela avait été le kas le navire y serait resté koincé après le bombardeemnt des gorges du Graustrom, hors il s'avéra par la suite ke ce porteavion était toujours en Mer Océane.) Plusieurs armes secrètes sont utilisées notamment le Baygon, un gaz qui une fois diffusé permet de ceinturer le Krassland d'une épaisse couche empêchant ainsi les kafards mutants géants de sortir des frontières du pays. Les dahus sont aussi mis à contribution leurs chants ayant un effet terrifiant sur l'organisme des kafards mutants géants. Les combats sont âpres et violents et malgré ces renforts opportuns l'issue de la guerre demeure incertaine. Les états-majors se réunissent alors pour coordonner une vaste contre-offensive pour libérer le territoire krasslandais. (on pourrait aussi mentionner ke les trois Superdahus de l'armée de l'air krasslandaise avaient pu trouver refuge à Prya sur l'aéroport de Kaora d'ou ils menèrent plusieurs raids sur le Krassland bombardant notamment le Krasstag ou s'était réuni l'état-major des envahisseurs kafards. C'est sans doute à ce jour la seule opération militaire lancée depuis le pacifike territoire pryan.)

L'Organisation des Nations Virtuelles décide au final d'appliquer un plan aussi astucieux que radical : les Gorges du Gausström sont dynamitées (non pas dynamitées mais bombardées par l'aviation orionnaise) provoquant l'inondation de la plaine du Krassland, la Krassee (il faut dire le Krassee et non pas la Krassee kar le Krassee est un lak et non pas une Mer intérieure komme on l'entends trop souvent mentionné par erreur - l'erreur vient sans doute du fait ke le mot krasslandais See s'utilise aussi bien pour mer que pour lak. Il faudrait d'ailleurs korriger l'artikle konsakré au Krassee ki reproduit cette erreur. Kontrairement a ce ke mentionne aussi l'artikle sur le Krassee, le lak n'a pas été kréé lors de la guerre des Kafards, kar il éxistait déjà auparavant mais sur une superficie plus réduite. En innondant la plaine de Krassburg et les villes des bords du lak, le konflit provoka toutefois un doublement de la superficie du lak.) . est massivement mazoutée et l'aviation orionnaise met le feu à la mer intérieure (au lak intérieur). Un immense brasier se déclare alors et la vie kafarde est définitivement exterminée, emportée par les flammes.

Conséquences
Pour le Krassland

La menace des kafards mutants géants est définitivement écartée mais le Krassland ressort terriblement meurtri de la guerre. Les trois-quarts du territoire krasslandais sont à présent sous l'eau notamment les villes de Krasshof, Krassbeach, Krassau et la capitale Krassburg. La ville de Krassenheim, déjà à moitié détruite lors des combats, irradiée par les fuites de sa centrale nucléaire arrêtée en catastrophe, est à présent inhabitable. La ville de Krassberg et la station de ski en construction Superkrassberg sont intégralement ravagées par les flammes, elles seront elles aussi abandonnées. La population trouve refuge sur les pentes du Mont Krassberg et au sud de la Krassee, (du Krassee) où des camps de réfugiés sont établis et qui deviendront, à terme, les nouvelles villes du pays tandis que les pentes du Mont Krassberg deviendront une réserve naturelle passant sous le contrôle de l'Organisation des Nations Virtuelles.
(on pourrait aussi mentionner les réperkutions de cette guerre sur le kontentieux krasslando-zollernois kar c'est peu après la Guerre des Kafards ke l'ONV décida de partager le Wasserland en attribuant au Krassland la partie okcidentale (le Krassland oriental) kar une partie des réfugiés krasslandais ki avaient fui sur la rive sud du Krassee s'étaient établis dans cette région déjà peuplée de krasslandophones. )

Un Komité de Salut Publik entre peu de temps après en action, il est composé du Président Niluje Foretmagique, de Dana Krasspoutine, de Salvador Chavez et de Nikolas Von Khérys, il mènera à bien la difficile tâche de reconstruire la civilisation krasslandaise (il serait plus judicieux de parler de l'Etat ou de la nation krasslandaise plutôt ke de la civilisation).
Pour l'Organisation des Nations Virtuelles


L'organisation supra-nationale sort renforcée de la guerre, pour la première fois de l'histoire l'institution a réussie à se saisir d'une crise internationale et à en solutionner le problème, elle héritera par ailleurs du "contrôle" du Mont Krassberg, de son massif et de ses pentes qui deviendront une réserve naturelle.

Coordonnant les efforts militaires et organisant la riposte, le secrétaire-général de l'Organisation des Nations Virtuelles, Matthieu Duclos, assoit son autorité morale sur l'ensemble de l'Archipel grâce à ce conflit.

(J'ai aussi relevé une konfusion dans l'artikle sur les gorges du Graustrom ki mélange les gorges et les chutes. Les chutes d'eau ki ont été formées par l'effondrement des gorges suite au bombardement orionnais lors de la Guerre des Kafards s'appellent en réalité les chutes de Schaumstürz. L'eau du lak Krassee s'ékoule par les chutes du Schaumstürz dans les Gorges du Graustrom qui débouchent plus bas, au nord de Krassfürt-am-See dansl'estuaire du Graustrom.)
Avatar de l’utilisateur
KarlViktor Feuerglut
 
Messages: 76
Inscription: 26 Déc 2012, 17:48

Re: Sollicitation de l'UD1848

Messagede Vemund Mørk » 25 Nov 2017, 17:03

Les universitaires remercièrent chaleureusement les autorités krasslandaises pour leur aide, le temps consacré à la correction avait dû être conséquent hors cette ressource restait toujours la plus précieuse dans tout l'Archipel. Rapidement, l'équipe de rédaction retourna au travail, forte des corrections apportées par Lena Vorski, le travail ne manquait pas et il faudrait plusieurs jours pour fournir une nouvelle version du modeste ouvrage.
Avatar de l’utilisateur
Vemund Mørk
 
Messages: 81
Inscription: 27 Aoû 2017, 08:31


Retourner vers Ambassade de la Semi-Républik du Krassland

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron