Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Visitez notre Bibliothèque Fédérale : http://www.scanthel.net/wiki - màj 11.2017

18 ans de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Lieu de débat citoyen

18 ans de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Messagede Groupe UCS » 21 Avr 2019, 20:04

Chers citoyens de la Confédération,

Dix-huit années sont passées depuis l'entrée de notre pays dans son Ere Moderne. Dix-huit années se sont écoulées depuis que notre illustre Père de la Nation, Aaron Drake-Av-Sky, et les libérateurs de l'ombre, ont libéré notre pays du joug de la dictature et ensemble, travaillé à la création de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia.

La Confédération est un joyau esseulé de l'Archipel. Toujours vaillant, toujours prêt à défendre des causes justes et nobles, qui, aux yeux d'autres, ne valent pas la peine d'être conservée. Et pourtant, nous sommes fiers de notre devise confédérale.

La Paix est la mère de toutes les batailles. La Paix n'est pas un vain mot dans les esprits scanthélois. Le Très Honorable Souverain Peuple Scanthélois sait trop bien à quel point, la violence et les crimes, peuvent entrainer un chaos et un désastre permanent. Jamais, la Confédération ne cessera de protéger son peuple. Pour cela, notre Bouclier magnétique nous préserve de toutes tentatives d'invasion extérieures comme jadis nous l'avons subi et notre inlassable foi en nous-même, et notre système judiciaire, nous protègent des clones, Truuks ou autres êtres nauséabonds qui peuvent rôder.

L'Ecologie est notre arme absolue contre la destruction des biosystèmes. La Confédération a développé un lien fort et indestructible avec son environnement. La protection de tous nos espaces est notre travail du quotidien. Pour le Très Honorable, il va de paire avec la Paix. La Paix permet la protection de notre écosystème. Et l'Ecologie, ancrée dans notre quotidien, et dans nos technologies, permet à nos enfants, de pouvoir, sereinement, grandir dans un environnement stable et sain.

La Démocratie est notre système qui permet tout à chacun de s'exprimer, de porter ses idées. La Confédération est une terre d'accueil pour toutes les personnes en mal de liberté dans cet Archipel militariste. Le Très Honorable Souverain Peuple Scanthélois est la concrétisation de cette politique d'accueil avec des minorités qui sont ici, chez elles, et qui trouvent un lieu pour prospérer, au delà de tous les clivages. Bien entendu, certaines voix s'opposent à cela mais chaque jour, elles se taisent. Car tous, ont pu voir et constater, depuis 18 ans, la réussite de notre Confédération.

En ce jour anniversaire, je souhaite que nous ayons tous une pensée pour nos illustres personnages publics : Aaron Drake-Av-Sky, Père de la Nation,
Dim Web, homme de grande conviction,
Anneslia, femme d'exception,
François Munty, l'homme de plusieurs tentatives,
Lucien Duval, personnage haut en couleur, ainsi que la famille Duval
Yvan Sorine, diplomate sans pareil,
Thomas Von Zeeland, sportif concerné,
Ténoch Titlan, qui montra la voix de l'intégration centuryonne,
Drake Walo-Wimsberg,
Sven Jusisson,
Ulk Pinsson,
Jesper Olsen, InterPares droit,
Esther Web-Von Zaerhinken
Atha Hualpa, sans cesse investi,
Hilda Norg, dont la sagesse n'a que peu d'égal,
Marjan Bekagne et Abra Kadabragne, trop vite disparus,
Thor Sigmundsson, comète repartie trop vite
Shivana Pal, qui travaille, sans relâche, depuis des années, pour notre bien commun.

Et surtout, vous, le Très Honorable Souverain Peuple Scanthélois. Toujours présent, toujours aimant, toujours volontaire, toujours désireux de défendre nos idéaux, à tout moment, sans jamais céder, sans jamais renoncer.

La Confédération de Scanténoisie-Helvetia devient un pays qui a de moins en moins sa place dans la communauté des Nations actuelles. Pourtant, nous avons été de tous les organismes micronationaux qui en valaient la peine : Organisation des Nations Virtuelles et Ligue des Etats Modernes. La Confédération a toujours soutenu les projets de coopération.

Aujourd'hui cependant, et toujours plus, l'Archipel devient un repaire où les militaristes jouent un rôle prépondérant et où la limite à la violence n'a plus cours. Je ne vous cache pas que j'en suis triste, que j'en suis consterné et que j'ai des grands doutes sur l'avenir de l'Archipel.

Mais soyez assurés, qu'avec toutes les personnes publiques, toutes les bonnes volontés, la Confédération de Scanténoisie-Helvetia sera toujours prête à travailler pour le bien commun. Et que notre Rayonnement et notre activité, continuera de s'appuyer sur la promotion de la paix, de la démocratie, de l'écologie, de la culture, du sport et des libertés individuelles et collectives. Et soyez assurés, que la Confédération restera une bulle d'air saine où vous pourrez évoluer, en toute quiétude.

Alors, à tous, excellent anniversaire !

Erika quitta l'estrade et laissa la parole à Shivana Pal, ainsi qu'à tous les habitants de CSH, et dignitaires étrangers présents actuellement en Confédération de Scanténoisie-Helvetia, qui souhaitaient s'exprimer, tranquillement, devant le Très Honorable Souverain Peuple Scanthélois, qui vivait là, son 18ème anniversaire de liberté.
Avatar de l’utilisateur
Groupe UCS
 
Messages: 536
Inscription: 17 Juin 2015, 17:02

Re: 18 ans de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia

Messagede Diplomate francovar » 24 Avr 2019, 03:04

Lionel Ludonnier, le quatrième gouverneur de la monarchie de Francovie entra à son tour dans le célèbre bâtiment du Parlement fédéral, candidat aux merveilles du Micromonde.
Il était le premier représentant d'un Etat étranger à se prononcer devant le corps législatif scanthélois en cette cérémonie du 18e anniversaire.

Cela allait être un discours important à la fois pour la relation franco-scanthéloise mais aussi pour Ludonnier qui voulait faire avancer ses valeurs dans son pays et le Micromonde. Le Roi était faible et il pouvait potentiellement imposer ses avis dans son gouvernement.

Image

- "Chers citoyens de la Confédération,

Permettez moi avant tout de vous remercier pour votre accueil et vous dire que c'est un honneur pour moi de participer à ce sommet de la LEM dans votre pays et ainsi de profiter de votre 18e anniversaire d'ouverture au Micromonde.

Ces 18 ans ne doivent pas se terminer. A l'heure où certains peuvent avoir des doutes sur le projet micromondial et voudraient peut être mettre fin à l'ouverture sur notre Archipel, je crois qu'il nous faut dire des vérités.

Il faut à tout prix soutenir le multilatéralisme. Toutes les organisations micromondiales créées ces dernières années ont participé à la pacification du Micromonde. Ligue des Etats Modernes, Organisation des Nations de l'Archipel, Grande Alliance, Conseil Sportif Micromondial, Organisation Micromondiale Océanographique sont autant de bonne nouvelle pour ceux qui défendent la paix.
Si je peux comprendre que certains peuvent avoir telle ou telle critique sur des organisations, je les invites à se remémorer la période où ces organismes n'existaient pas.
Quand la Francovie s'est ouverte au Micromonde en 2012, l'Archipel était un état de guerre permanent ce n'est qu'après la création de l'ONA, le développement de l'influence de la LEM et de la Grande Alliance que l'Archipel a commencé à pacifier et où aujourd'hui une guerre entre état a été évitée de nombreuses fois et que la dernière guerre de ce type s'est terminée en Eridan en Fevrier 2016 il y a plus de 3 ans maintenant ce qui est certainement un record dans un Archipel actif.

Certes il y a aujourd'hui des opérations sur les territoires grisés mais celles-ci existaient déjà il y a quelques années et étaient bien plus nombreuses et surtout moins organisées. Aujourd'hui grâce au multilatéralisme un Etat doit être légitimé par une organisation et les autres n’hésitent pas à intervenir si elles ne sont pas d'accord et cela est une très bonne chose.

Malheureusement aujourd'hui certains voudraient classer ces organisations, dire que certaines sont meilleures que d'autres. Pire encore que des nations et des peuples seraient insignifiants et ainsi vouloir les isoler quitte à s'isoler soi même. Ce constat là je vous le dis est une très mauvaise chose pour la Paix. Ce constat là c'est une forme de nationalisme."

Les mots étaient durs mais Ludonnier souhaitait démontrer son honnêté quitte à choquer.

- "Je vous le dis, si vous souhaitez défendre vos valeurs, vous devez le faire sans isoler les autres nations et sans vous isoler vous même. Nous voulons intervenir pour les territoires grisés ? Faisons une convention micromondial ! Nous voulons signifier notre désapprobation à une nation pour son comportement ? Discutons au lieu de l'insulter et la stigmatiser !

Plus il y aura du multilatéralisme, plus il y aura de commerce, plus il y aura de projets partagés, plus vos valeurs seront défendues au niveau micromondial et je crois que les valeurs de la CSH devraient être défendues dans le Micromonde entier et qu'il serait dommage de vous isoler autant pour vous que pour l'Archipel.

Cependant de la même manière que la démocratie doit être respectée au niveau interne, il faut apprendre également à respecter la démocratie micromondiale qui s'exprime par la diplomatie et les souverainetés.
Trop souvent les nations et la Francovie ne fait pas exception, sanctionnent ou boudent quand une décision ne lui est pas favorable.
Il faut apprendre à respecter les autres nations. Nous ne pouvons pas toujours avoir raison et nous devons ainsi apprendre à respecter cette démocratie micromondiale."

Ce concept de démocratie micromondiale avait été developpée par Archimède Parmentier, le mentor de Ludonnier, à la fin de sa vie.

- "Cette démocratie micromondiale je l'ai dit, elle passe par les organisations micromondiales.

C'est à dire l'Organisation des Nations de l'Archipel. La CSH n'en est pas membre et même si je crois qu'il s'agit d'une erreur c'est une décision que nous devons respecter. A une certaine époque sous Julius Muller, il y avait eu une tentative de faire appliquer le droit de l'ONA sur les nations non membre. Cette attitude est une grave erreur et je vous assure que je défendrais toujours le respect de votre décision.
Nous pouvons d'ailleurs saluer le fait que l'ONA défend aujourd'hui des organismes ouvert aux autres membres comme la CONACEP et j'espère que la CSH participera aux projets ce qu'elle fait avec les merveilles du Micromonde et je tenais à vous féliciter pour vos récentes reconnaissances de trois de vos sites par cet organisme, signe que votre pays n'a pas seulement un peuple incroyable mais aussi des paysages légendaires.

C'est à dire aussi la Ligue des Etats Modernes. Je l'ai dit lors de ce sommet je défend un acte III de la Ligue. Si on considère que la Ligue a connu un acte I de sa création fin 2012 au Ve sommet fin 2015 puis un acte II avec la mise en place de la Charte de la LEM et en réalité au véritable démarrage de la Ligue, je crois qu'il est temps aujourd'hui de dépoussiérer nos institutions 4 ans après. Je crois que la Ligue est dans un entre deux qui provoque les problèmes qu'elle connait. On hésite à avoir une LEM fédérale alors on fait une sorte de mixte qui ne peut que créer des soucis. Non je vous le dis les peuples de la LEM sont prets, doivent etre prets pour une LEM fédérale. Bien sur c'est un grand pas en avant et nous ne sommes pas obligé d'avoir une Ligue toute puissante. Nous pouvons nous contenter d'un système simple qui rende utile le ParLEMent que je crois nous devons garder. Dans mon projet initial j'imagine une LEM dont le ParLEMent serait compétent pour édicter des lois supranationales dans les domaines des agences. Cela permet d'exclure la plupart des domaines sensibles notamment régaliens (affaire étrangère, militaire, interieur, justice). Sachant que le Conseil de la Ligue disposerait d'un droit de véto sur toute loi de la LEM si deux chefs de l'Etat s'y opposent. Ce système n'est qu'une ébauche mais je crois que nous devons profiter de ce sommet dans un pays fondateur de l'institution pour l'évoquer et sortir la LEM de sa torpeur.

C'est à dire aussi la Grande Alliance. J'ai conscience que cette institution n'est pas populaire dans votre pays. Permettez moi d’être honnête avec vous, je crois que c'est le minimum en politique et encore plus en diplomatie. Vous pouvez ne pas apprécier la Grande Alliance et les états qui la compose. Ce sera cependant toujours, je dis bien toujours, une erreur que de vouloir ignorer, isoler, insulter, stigmatiser ces nations. Ce n'est pas en faisant ce genre de chose que l'on peut les faire changer d'avis. La Francovie, Edoran, la LED et le Kolozistan sont des pays avec qui la CSH a des liens. Vous ne devez pas rayer de vos relations ces pays juste parce qu'ils ne font pas tout ce que vous voulez. Si vous faites cela vous serez perdant et ces pays aussi. Vraiment j'insiste, ce genre de décision baissera votre influence au détriment de tous. Vous le voyez déja aujourd'hui."

Le francovar bu un verre d'eau. Son discours était très long.

- "Permettez moi enfin d'en terminer sur la relation franco-scanthéloise.
Je peux vous garantir une chose. Malgré les épreuves qu'on pu connaitre nos deux pays, nous avons une relation forte et le peuple francovar ne souhaite pas se séparer du peuple scanthélois.
Nous nous souviendrons toujours de vos interventions humanitaires au séisme en Elvéotie et lors de la Révolution contre les jallanistes.

Il serait hasardeux de détruire cette amitié juste parce qu'il y a eu quelques litiges. Nous avons toujours su discuter et cela doit continuer. J'espère que vous vous en souviendrez toujours car je peux vous assurer que nous serons toujours là dès que la CSH en aura besoin.

A ce titre permettez moi de vous faire deux annonces.
Déjà la Francovie va accueillir le premier Congrès Universitaire Micromondial (CUM). Ce CUM va s'inspirer sensiblement des colloques de qualité micromondiale dont votre pays a été coutumier. Cependant avec une différence c'est que contrairement à un colloque portant sur un sujet, le CUM portera sur trois thèmes. L'un d'entre eux sera la Religion, le thème dont devait faire l'objet votre colloque qui n'a pas pu etre organisé. Nous esperons que cela permettra une participation forte des universitaires scanthélois et que cette référence vous fera plaisir.
Enfin, l'Académie Francovare est je crois, corrigez moi si je me trompe, le premier partenaire étranger de la Bibliothèque Scanthéloise. Elle a rédigé 6 livres ce qui représente 0,5% de ce joyau de l'Archipel. Permettez moi de vous annoncer que l'Académie Francovare s'engage à porter sa participation à 3% d'ici la fin de l'année 2019. C'est ce genre de projet qui doivent faire l'actualité de l'Archipel.

Chers scanthélois et je dirais chers compatriotes micromondiens,
j'espère que cette année 2019 marquera la poursuite de nos relations et d'une relance du multilatéralisme par notre initiative commune.

Permettez moi de fusionner nos deux devises : Paix, Peuple, Démocratie, Patrie, Nation, Ecologie.

Vive la Francovie, Vive la CSH."
Winnie Ezi ambassadrice de Francovie en CSH
Ou
Maniklas Slund, PDG du Groupe Francovex-CSH
Avatar de l’utilisateur
Diplomate francovar
 
Messages: 176
Inscription: 06 Avr 2015, 23:36


Retourner vers Assemblée Fédérale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron